Le Secret de Coimbra

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

Quel secret renferme cette image truquée, cette anamorphose que Roland Buisen étudie en vain depuis des mois ? Qui est donc le personnage représenté sur cette image ?


Portugal

Quel secret renferme cette image truquée, cette anamorphose que Roland Buisen étudie en vain depuis des mois ? Qui est donc le personnage représenté sur cette image ? Les recherches de Buisen le conduisent au cabinet de Physique de l'Université de Coimbra, en ces salles oubliées où la science du Siècle des Lumières se mêle aux légendes d'autrefois. C'est grâce au mystérieux portrait que Roalnd Buisen va découvrir l'histoire d'un jeune prince à la santé fragile et d'un précepteur trop soucieux de le protéger, l'histoire des machines construites pour le seul usage de l'enfant et du pont dont il ne cesse de rêver...

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 25 Février 1994
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Le Secret de Coimbra
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

15/06/2009 | Miranda
Modifier


Par Miranda
Note: 4/5
L'avatar du posteur Miranda

Cette bd aurait pu faire partie des Cités obscures et c'est un lisant l'œuvre de Schréder que j'ai compris cette ressemblance, car il a travaillé plusieurs fois avec Schuiten sur divers projets. One shot difficile à classer, le j'ai mis dans le même genre que son aîné. Quoi qu'il en soit c'est une belle réussite, tant au niveau graphique que scénaristique. Le dessin est dans la même veine que celui de Shuiten avec les mêmes belles perspectives et le souci du cadrage, la seule différence réside dans les détails qui sont nettement moins nombreux, avec des cases beaucoup plus dépouillées mais très agréables à regarder. Le visage du prince, lui, a un petit côté Andreas. Concernant le scénario j'ai été un peu déçue par sa chute trop ouverte. L'auteur aurait pu mettre fin à son récit de façon plus tranchée, car elle nous laisse un arrière goût d'inachevé. Cela dit en faisant un effort on peut s'en contenter, car l'histoire elle vaut bien le détour. Schréder mène l'intrigue de main de maître, la distillant à petites doses. Les personnages sont intéressants et surtout le petit prince très attachant. Celui-ci est enfermé - de façon subtile - dans son château pour l'empêcher d'approcher du colossal pont qui est en construction, il ne peut voir l'avancée des travaux que de loin. Il fera tout pour découvrir ce qu'on veut lui cacher, car malgré sa jeunesse il n'est pas dupe de l'ignorance dans laquelle on veut le garder. Et pourquoi un écrivain s'intéresse-t-il à cette vieille histoire ? Tout est mis en œuvre pour nous accrocher au mystère, que l'on découvre en même temps que le petit prince. Dommage que la fin soit si brutale et qui justifie ma note un peu basse.

15/06/2009 (modifier)