Batman - Année Un (Year One) (Batman: Year One)

Note: 3.76/5
(3.76/5 pour 29 avis)

Retrace la première année d'activités de Bruce Wayne à Gotham City en tant que justicier.


Batman DC Comics Frank Miller Les débuts des Super-Héros célèbres Super-héros Univers des super-héros DC Comics

Bruce Wayne, 25 ans, rentre à Gotham City après une longue absence. Obsédé par le meurtre de ses parents, 17 ans plus tôt, il a décidé de combattre le crime. Il est rapide, agile, puissant, très bon combattant... mais il lui manque quelque chose, et ses premières virées nocturnes dans les bas-fonds de Gotham ne sont pas vraiment de francs succès... Pour combattre efficacement le crime, il a besoin d'inspirer de la peur à ses adversaires. Une nuit, une chauve-souris pénètre dans son manoir en brisant une vitre. L'animal deviendra son emblème. Il combattra le crime avec un masque aux oreilles pointues et une grande cape noire. Il sera BATMAN ! Ainsi grimé en homme chauve-souris, Wayne apprend à utiliser la peur et l'intimidation comme armes. Il est plus efficace... mais il lui manque encore quelque chose. La police le considère comme un hors-la- loi et lui met constamment des bâtons dans les roues. Batman a besoin d'un allié au sein des forces de l'ordre... Justement, un nouvel officier a intégré la police de Gotham cette année. Un incorruptible qui n'a peur de rien. Un certain lieutenant James Gordon...

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Octobre 1989
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Batman - Année Un (Year One)
Les notes (29)
Cliquez pour lire les avis

30/04/2002 | Cassidy
Modifier


Par sloane
Note: 3/5
L'avatar du posteur sloane

Je poursuis ma découverte de Batman en tentant de suivre un ordre un brin compliqué pour les néophytes. J'avais débuté avec Batman- Année 100, et j'avais pris une petite claque en découvrant l'homme chauve souris déglingué, prenant des coups, humain et surtout sans le background, Alfred, gadgets et luxueuse demeure. Ici c'est du classique puisque comme son nom l'indique c'est l'histoire des tous débuts de notre vengeur masqué. Pour aider à la compréhension de la suite c'est parfait, cependant quelques zones d'ombres comme l'absence de Batman à Gotham pendant de longues années à la suite de l'assassinat de ses parents n'est pas expliquée. Un autre détail m'empêche de mettre une note supérieure c'est le dessin qui quoique récent s’emploie à vouloir paraitre vieillot, personnellement j'ai trouvé cela moyen. Les visages sont parfois très schématiques et les scènes de bagarres peu crédibles. A lire pour comprendre mais je crois qu'il faut vite passer à une autre étape de notre super héros ce que je vais m'empresser de faire.

27/03/2015 (modifier)
Par cac
Note: 3/5

Batman année un, on se dit que ça doit raconter le début de Batman. Eh bien oui ! C'est donc a priori un bon point de départ pour rentrer dans l'univers Batman qui comporte de nombreux tomes, le néophyte ne sait pas vraiment par quel bout commencer. Pour ma part j'ai du lire Dark Knight il y a longtemps et Joker il y a trois ans (d'après la date de mon avis sur ce même site car j'aurais dit que c'était plus récent). Pour autant ce n'est pas très fouillé d'un point de vue psychologie et motivations du jeune Bruce Wayne. Pourquoi était-il absent si longtemps de Gotham, pourquoi maintenant se sent-il prêt à endosser un costume de justicier et comment a-t-il déjà pensé à tous ses gadgets. On ne peut pas dire qu'il soit encore tout à fait prêt vu les embrouilles dans lesquelles il se met, et il se prend même quelques balles. Je veux bien qu'il soit très entrainé mais il est quand même très fort et assez invulnérable, et chanceux en plus car sa petite aventure costumée aurait pu rapidement tourner court. Je n'aime pas vraiment le dessin, quand on voit ce que DM a fait par la suite, c'est choquant que ce soit si moche. D'un point de vue mise en page c'est efficace. En fait le personnage le plus intéressant, au milieu d'autres que je ne connaissais pas comme le Romain, c'est Gordon. C'est le flic trop intègre qui du coup se met tout le monde à dos par son honnêteté de boy scout. Mais qui a tout de même ses failles, très intéressant la crédibilité de ce personnage. Mais ce qui me fait peur, c'est que ce serait un des meilleurs albums de Batman, ça laisse craindre des déconvenues pour les autres tomes.

24/11/2014 (modifier)

Très bon album. Tenter de raconter avec talent les début de Batman était un pari risqué et Frank Miller s'en est tiré avec brio. J'ai beaucoup aimé le dessin old school qui colle parfaitement à l'ambiance, "vintage", mais pas vieillot. La façon dont le chevalier noir et le commissaire Gordon font connaissance et finissent par s'apprivoiser, avec force et faiblesse, est très bien amenée et narrée, dans ce petit album rapide à lire, mais qui va à l'essentiel. Du très bon boulot. (293)

17/05/2014 (modifier)
Par gruizzli
Note: 2/5
L'avatar du posteur gruizzli

En lisant les autres avis, je me demande vraiment si nous avons lu le même ouvrage. Sans doute que j'ai loupé quelque chose. Déjà, j'ai eu du mal avec le dessin. C'est vraiment laid, et plus d'une fois je trouvais l'ensemble brouillon. C'est un contraste assez curieux avec Batman - The Dark Knight Returns mais là j'ai vraiment pas aimé. Ensuite, l'histoire m'a semblé inintéressante sur bien des points. Déjà, elle s'arrête de façon vraiment sèche, avec l'impression d'être largué avant le dernier épisode. C'est sûr, la voie est ouverte pour les récits Un long Halloween et Dark Victory, mais là c'est abrupte pour une fin de volume. Ensuite, j'ai trouvé l'installation de Batman dans Gotham très anecdotique. Rien de bien intéressant alors que je pense qu'il y avait matière à faire plus. Enfin, j'ai très peu aimé le fond, avec un Batman qui saute partout sans loi de gravité, qui survit à environ tout et n'importe quoi, des balles, des incendies, des explosions. C'est vraiment à mille lieux de ce que j'avais déjà lu et j'ai trouvé le tout assez inintéressant. Cela dit, tout n'est pas mauvais, notamment l'histoire de Gordon qui vole pas mal la vedette à la chauve-souris, et qui a le mérite de rendre ce personnage plus attachant que ce qu'il est habituellement dans un Batman. Cependant, cette histoire ne suffit pas à rattraper l'ensemble et c'est vraiment sur une mauvaise impression que j'ai refermé cet album pourtant tant vanté. Dommage pour moi, j'ai du rater quelque chose. Je reverrai peut-être un jour.

24/09/2013 (modifier)
Par Pedrolito
Note: 4/5

Un très bon Batman! Il s'agit de l'album qu'il faut avoir lu si l'on ne devait en choisir qu'un seul sur la chauve souris. L'ouvrage reprend la genèse du personnage mais aussi les débuts (mouvementés) de l'inspecteur Gordon. L'histoire est très sombre, magnifiquement servie par la mise en image. Un remarquable travail tant sur le dessin en lui même que sur la mise en couleur. Un livre à lire pour qui est intéressé au personnage de près ou de loin.

01/06/2013 (modifier)
Par Seb94
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Cela fait maintenant de nombreuses années que je ne lis plus de comics de super héros, en fait depuis les « Strange » de mon adolescence. Toutefois, j’ai toujours gardé une affection particulière pour Batman, surement parce que justement il ne possède pas de pouvoir particulier, et qu’il est peut-être le plus humain des héros costumés. Je dois dire aussi que la trilogie cinématographique de Nolan a beaucoup aidé dans mon regain d’intérêt pour ce personnage. La belle réédition de Urban comics à un prix raisonnable, a fini de me convaincre d’acheter cette genèse de Batman, scénarisé par Frank Miller. Et je dois dire que les premières pages m’ont littéralement happé, grâce à une narration d’une fluidité et d’une sobriété redoutable. La force du récit captive rapidement, le parallèle entre le retour de Bruce Wayne et les premiers pas de Gordon dans la ville tentaculaire de Gotham City est parfaitement scénarisé. Les doutes et questionnements de ces deux personnages charismatiques, leurs rencontres et leurs évolutions donnent une force incroyable à ce récit, difficile de décrocher une fois lancé dans ses pages. On découvre également les premiers pas d’une certaine Catwoman, qui se révèle d’ailleurs assez surprenante. Thriller psychologique noir et haletant, ce récit initiatique est une petite pépite qui donne envie de se pencher davantage sur les aventures du chevalier noir.

21/10/2012 (modifier)
Par dut
Note: 4/5

Year One, c'est un classique pour qui veut lire du Batman ! Miller nous raconte la genèse de Batman, indispensable quoi ! Dans cet album, on découvre l'arrivée du commissaire Gordon à Gotham et surtout les débuts de Batman. On navigue entre Bruce Wayne qui devient Batman, et surtout le commissaire Gordon qui lui a ses propres problèmes. La narration avec les "voix off" est plutôt bien foutue, et on rentre bien dans la psychologie de Batou et Gordon. Coté dessins, je dirais que ça a un coté 80's mais avec une palettes de couleurs très particulière, un peu comme si la couleur était "passé", ce qui doit être complètement voulu je pense. Ça a son charme, mais ça peut aussi déplaire je pense. A noter encore une fois qu'Urban Comics fait un travail éditorial remarquable avec une éditions contenant des bonus, croquis etc. C'est certes pas indispensable, mais ça donne l'impression qu'Urban ne se moque pas de ses acheteurs, et veut leur en donner pour leur argent. Surtout, il faut rajouter à ça qu'ils y ont glissé le DVD ET le Bluray du dessin animé de Year One, et le tout pour 20€, moi je dis chapeau messieurs de chez Urban. Continuez !

12/10/2012 (modifier)

On assiste au début de Bruce Wayne le justicier maladroit qui va devenir Batman, et chercher appui auprès de Gordon, le seul flic honnête de Gotham City. On est très loin des films assez lamentables de Tim Burton et Schumacher, ou de la genèse un peu ridicule de Batman Begins qui hésite entre le réalisme froid et le grand-guignol. L'univers de Year One semble fortement inspiré de Taxi Driver avec ses quartiers chauds remplis de putes et de toxicos. La police est pourrie, toute la ville est à vomir, et Batman n'est clairement pas un James Bond déguisé en chauve-souris. Loin du superhéros capable de castagner 10 gars à la fois, c'est au contraire un homme qui ne sait pas encore comment s'y prendre, et paye cher ses erreurs. Dans la même lignée, Proie qui semble lui faire suite est aussi de bonne facture pour un combat plus psychologique.

10/09/2012 (modifier)
Par Yannis
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Yannis

Alors là merci Urban Comics. J'ai eu la chance d'acheter la version de l'album qui contenait le dvd et le blu-ray de l'animé plus des bonus à foison. C'est un plaisir incroyable de redécouvir cette oeuvre à travers une édition aussi complète. Le travail fourni sur cet album est incroyable. Le scénario nous entraîne à la suite de Bruce Wayne qui est en train de devenir Batman. On découvre comment il choisit la chauve-souris comme emblème et surtout ses premiers pas en tant que justicier. Ces derniers sont d'ailleurs chaotiques rendant le personnage plus humain. Le développement du commissaire Gordon très présent dans cet album et qui fait lui aussi ses premiers pas à Gotham est le gros point fort de l'album. Quel plaisir de découvrir son arrivée, de voir la corruption qui gangrène la ville. Le personnage de Sélina Kyle présent aussi ici achève de fournir à cet album son quota de personnages cultes. En plus elle aussi bénéficie d'un bon développement, ce qui ne gâche rien. Côté dessin j'aime beaucoup le travail de Mazzuchelli et pour une fois les couleurs n'ont pas trop mal vieilli. Un magnifique album donc, à découvrir ou à redécouvrir.

28/08/2012 (modifier)
Par Tetsuo
Note: 4/5

Il deviendra le plus grand justicier que le monde n’ait jamais connu… mais ce ne sera pas facile. Y’a pas à dire, l’est fort le Miller. Non pas Gérard ni Arthur, mais Frank les amis, Frank… J’ai bien aimé cette première année de Bruce Wayne dans la peau de son alter ego Batman. Miller ne s’appesantit pas sur le comment du pourquoi il devient Batman, on sait juste que cela est inévitablement lié à la mort de ses parents. On peut pas dire qu’il prenne son temps pour poser les bases de son histoire, tout est amené de façon percutante et rapide. On connaît tous plus ou moins les bases de l’univers de Batman, donc pas la peine de s’étaler pendant 10 plombes sur ses choix en tant que héros costumé. J’ai bien aimé donc ce récit direct, pas révolutionnaire, mais distrayant. Pour un peu, le personnage de Gordon volerait quasiment la vedette à celui de Bruce Wayne… Le parallèle effectué entre les 2 personnages est bien construit, on suit avec intérêt les 2 protagonistes principaux. Y’a que le personnage de Catwoman qui n’est pas assez développé et amené de façon bizarre dans le récit. Mais en faire un personnage un peu fou et distancié de l’action principale semble une bonne idée. Le dessin donne un certain charme à l’album. Moi j’ai franchement bien accroché. La colorisation parfois un peu moins mais bon ça passe quand même. Parfait pour commencer l’univers Batman pour les néophytes !

21/07/2012 (modifier)