Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Le Savant fou

Note: 2.67/5
(2.67/5 pour 3 avis)

Attention aux inventions du savant fou !


Format à l’italienne Strips

Dans sa maison, un savant fou créé des inventions. Cela ne plait pas beaucoup à sa femme. En effet, les inventions de son mari ne fonctionne pas souvent correctement.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 13 Novembre 2001
Statut histoire Strips - gags 1 tome paru
Couverture de la série Le Savant fou

25/04/2009 | Gaston
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

En solo (ou parfois avec l’aide de son compère Thiriet), Stanislas empile les gags autour de cet inventeur à l’imagination débordante, sorte de mixe entre Gaston Lagaffe et Triphon Tournesol (pour l’imagination, la volonté d’aller jusqu’au bout d’une idée malgré les critiques, et le peu de prise qu’a sur lui le regard étonné et réprobateur de la société ou de ses proches). Ses inventions échouent, ou alors se révèlent inutiles, voire désastreuses – ne serait-ce que pour son couple, puisque souvent madame pâti (même si elle compatit aussi) des effets non désirés desdites inventions. Notre savant se trouve d’ailleurs rarement à son avantage dans ses démêlés avec sa femme. Les gags sont souvent gentils, et cela manque de causticité je trouve. Le dessin de Stanislas, assez old school, dans une sorte de ligne claire un peu grasse, pourrait presque faire croire à une vieillerie rééditée. Mais quelques aspects poétiques sauvent certains gags, et l’ensemble se laisse quand même lire.

10/12/2020 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Le Savant fou, c'est une centaine de strips en 3 ou 4 cases mettant en scène un inventeur farfelu et sa petite famille, notamment sa femme qui préférerait que son mari s'occupe davantage des tâches ménagères plutôt que de fabriquer n'importe quoi. Les histoires se permettent un peu toutes les libertés puisque le génie maladroit est autant capable d'inventer une machine à voyager dans le temps qu'une fusée pour aller sur la Lune ou un moyen de faire marcher la maison familiale. Ces strips ont été pré-publiés dans les magazines Je Bouquine, Lapin et Fusée. Ils s'adressent donc à un large public puisque autant le premier des trois est destiné à la jeunesse, autant les deux autres sont plus adultes. Le dessin de Stanislas a ce style si particulier et remarquable. Il ressemble à un dessin de BD pour enfants, avec un trait très anguleux. Mais qu'on ne s'y trompe pas, l'auteur maîtrise son graphisme et sait également l'utiliser pour des récits matures. Ce sont des gags assez "gentils" sur le fond, amusants sans être vraiment drôles, à quelques exceptions près qui ont réussi à me faire rire. Il y a aussi malheureusement certaines saynètes qui tombent à plat et s'oublient aussitôt lues. Disons que c'est divertissant, mais pas forcément marquant.

28/05/2020 (modifier)
Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

J'ai emprunté cette bd parce que j'avais vu Stanislas écrit sur l'album. Comme j'avais bien aimé La Vie de Victor Levallois, je pensais que "Le Savant fou" allait être une lecture plaisante. Malheureusement, les lecteurs que vise Stanislas ne sont pas les mêmes pour ses deux séries. Ici, les gags s'adressent clairement aux enfants et je me suis donc ennuyé du début jusqu'à la fin. Je n'ai même pas souri une fois ! Les personnages sont très stéréotypés et les gags sont absolument pathétiques et fonctionnent sur le même principe (le savant créé une invention et cela tourne à la catastrophe). Peut-être que si j'avais moins 10 ans, j'aurais trouvé cette bd vraiment géniale.

25/04/2009 (modifier)