Batman - The Dark Knight strikes again (La Relève) (The Dark Knight Strikes Again)

Note: 2.23/5
(2.23/5 pour 13 avis)

3 ans après être officiellement mort lors de son duel contre Superman, Bruce Wayne alias Batman prépare son retour au grand jour. Cette fois, il ne va plus s'attaquer aux petits criminels qui sévissent dans les rues : il va s'attaquer aux plus grands des criminels, ceux qui gouvernent le monde !


DC Comics Elseworlds Frank Miller Super-héros Superman Univers des super-héros DC Comics

À la fin du génial Dark Knight, Batman mettait une bonne raclée à Superman. Mais l'effort à fournir pour cela, trop important pour un homme de son âge, et pour un homme tout court, faisait lâcher son coeur, et Bruce Wayne était officiellement déclaré mort, et son corps bel et bien enterré. Mais bien sûr, il s'agissait d'une mort simulée, et la saga se finissait sur l'image d'un Bruce Wayne démarrant une nouvelle vie, sous la terre, à la tête d'un groupe d'anciens délinquants juvéniles en voie de réhabilitation. 3 ans plus tard (15 ans dans nos vies de lecteurs), ces fameux délinquants, l'ex-gang des Mutants, sont devenus une armée bien disciplinée de "Batboys". À leur tête se trouve Carrie Kelley, ex-Robin devenue Catgirl. Batman règne sur tout ce petit monde qu'il a lui-même bâti. Et avec eux, il s'apprête à mener son nouveau combat. Le monde dans lequel commence cette suite tardive ne ressemble pas, mais alors pas du tout, au nôtre. Les Etats-Unis y sont un état policier, ils font régner l'ordre dans le monde par l'élimination de tous ceux qui s'opposent à eux, et leur président n'est qu'une marionnette manipulée par une multinationale. Autant dire que tout ça n'est que pure science-fiction (hein, rassurez-moi, c'est pas comme ça dans la vraie vie, hein ?)... Et c'est contre cette situation que Batman a décidé de se révolter. Il sait qu'une fois de plus, Superman, en tant que chien de garde fidèle du Président (ou en l'occurrence, de l'homme caché derrière le faux président), se mettra en travers de son chemin. Mais il n'agit plus seul comme par le passé : outre son armée de Batboys, Batman a de son côté Green Arrow (qui l'a déjà aidé contre Superman dans le premier Dark Knight) et va libérer deux autres super-héros, prisonniers du gouvernement américain : Captain Atom et Flash. Face à quatre héros unis, rusés et revanchards, le petit gars de Smallville n'a qu'à bien se tenir ! D'ailleurs, ce Superman, au fait, qu'est-il devenu ? Humilié par sa quasi-défaite face à un simple être humain, il a fini par vieillir. Lex Luthor, le véritable maître du monde, le tient par les c..., de même que ses amis Captain Marvel et Wonder Woman. Mais le dernier fils de Krypton veut réagir. Alors il va tenter de parlementer avec son ennemi Batman. Mais Batman n'a pas l'intention de discuter : il veut agir. Les deux héros les plus puissants du monde vont-ils s'affronter à nouveau, ou s'allier pour renverser la tyrannie ?

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Mars 2002
Statut histoire Série terminée 3 tomes parus
Couverture de la série Batman - The Dark Knight strikes again (La Relève)
Les notes (13)
Cliquez pour lire les avis

19/04/2002 | Cassidy
Modifier


Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

Ils sont marrant à ma bibliothèque. Ils n'achètent pas Hard Boiled et à place j'ai droit à cette suite minable de ce que plusieurs considère comme le chef d’œuvre de Frank Miller. Personnellement, je trouve que 'The dark knight returns' est un peu moyen et de toute façon je préfère le travail de Miller sur Daredevil. Mais au moins je trouve que 'The dark knight returns' avait de bonnes idées et de bonne scènes alors que dans sa suite il n'y a rien de tout cela. Le scénario est un truc bourrin qui part dans tous les sens et souvent je ne comprenais pas trop ce qu'il se passait. On dirait que durant la production de cette mini-série Miller mettait en scène toutes les idées qui lui passait par la tête en ce foutant de faire un truc cohérent. Le pire c'est la satire des médias. Déjà cela m'ennuyait dans 'The dark knight returns', mais là c'est pire avec pleins de pages inutiles sur des journaux télévisés et des talk-show dont j'en ai rien à foutre. Le dessin n'est pas vraiment beau dans le premier volume et cela devient pire par la suite. Quoique certaines gueules sont tellement ridicules que cela m'a fait rire. Les personnages sont dénaturés avec une mention spéciale pour Wonder Woman qui est le trophée sexuelle de Superman pour je ne sais quelle raison.

03/05/2015 (modifier)
Par jules
Note: 1/5

Pas réussi à le finir. Déjà que le retour du Dark Knight (bien qu'il avait suscité un certain intérêt) ne m'avait pas trop accroché. Le dessin était déjà plutôt moche la plupart du temps et les cases ambiance 20h m'ont tout simplement tellement soûlé que je finissais par les sauter sans que ça soit réellement préjudiciable à ma lecture. Mais il y avait des trucs à sauver, notamment le dessin qui des fois délivrait de vraies belles planches... ce qui n'est définitivement pas le cas de ce dernier album. Couleur dégueu, simplicité du dessin révoltante. Je pense qu'il a voulu faire du cubisme mais ça rate complètement, disons qu'une BD n'est pas comme un tableau et que chaque case fait partie d'un tout... et quand on ne comprend rien sur plus de trois cases d'affilée, faut se poser des question sur ses choix de carrières ! Et ce récit fourre tout ! Je veux lire un Batman... pas un JLA ! Non définitivement, Batman has a stroke again. ;) Seule consolation, je l'ai acheté en format comics américain et je compte bien le refourguer d'ici quelques temps, c'était pas mon intention première mais bon le proverbe "faisons contre mauvaise fortune, bon cœur" n'a jamais été aussi vrai... sauf le passage sur le bon cœur parce que vais pas le refiler gratis non plus !

10/02/2015 (modifier)
Par Yannis
Note: 4/5
L'avatar du posteur Yannis

Je dois avouer qu'en voyant les critiques très négatives, j'étais un peu rebuté de me lancer dans cette lecture. Finalement, voulant avoir la deuxième partie de Dark Knight Returns en animé j'ai acheté ce comics. Et bien je suis assez satisfait de ma lecture. Le dessin est toujours aussi dynamique et les couleurs flashies comme dans l'opus précédent et même si ce n'est pas le dessin que je préfère j'ai apprécié cette lecture (3.5/5). Concernant le scénario, je le trouve moins bon que Returns la faute à une seconde partie que je trouve moins accrocheuse. Miller reste un excellent conteur et nous amène tout de même jusqu'au bout sans ennui. La présence de nombreux héros vieillissants (flash, atom, wonder woman...) et de méchants tout aussi âgés (Lex Luthor, Brainiac) est le plus de ce volume. Le combat Batman/Superman prend une autre dimension. La fin est plus conventionnelle et le nouveau Joker m'a un peu déçu. Ma critique se fait aussi par rapport à Returns donc je suis sans doute plus sévère (3/5). L'édition d'Urban est encore une fois magnifique avec une intro de Miller, des bonus et la présence de la partie 2 de l'animé Dark Knight Returns (5/5). Au final un bon comics qui mérite d'être lu au même titre que l'opus précédent car même s'il en est la suite, il s'en détache et Miller ne se contente pas de reprendre les clés du succès du précédent.

08/04/2013 (modifier)
Par dit_scale
Note: 4/5

Je suis étonné de voir la bonne note pour Batman - Dark Knight et une faible pour cette suite. Pourtant cette série suit bien les idées du premier Dark Knight. Les dessins sont très bons, j'aime bien leur coté énergique et superposés. Nos super héros vieillissants en pleine forme et une bonne révolution menée par un Batman méchamment remonté ! J'ai été agréablement surpris et ravi de ce dépoussiérage scénaristique. Je vous conseille d'y jeter un œil si vous êtes fan de ce vieux roublard qui se prend pour une chauve-souris.

17/01/2011 (modifier)
Par Kasha
Note: 5/5

C'est certainement le comics le plus détesté au monde... simplement parce qu'il est mal compris. Mon point de vue sur ce bouquin, c'est que Miller avait, avec son "Dark Knight Returns", relevé la barre du comics (c'est un des premiers à avoir fait une œuvre aussi noire, même avant Moore et ses Watchmen) et que par la suite tout le monde a fini par le copier. Les comics sont rentrés dans le "Modern Age", exit les super héros hauts en couleurs qui protégeaient la veuve et l'orphelin, les héros sont maintenant remplis de noirceur, peut-on même appeler cela des héros ? Des exemples, il y en a, pèle-mêle : -Cable, Spawn, Grifter, ... pour les personnages antipathiques et autres. -Crisis on Infinite Earth, Age of Apocalypse, ... pour les cross qui font mourir nos super héros préférés. -Hellblazer, Fables, Y, ... pour les comics avec un univers noir. Bref, tous ça est parti de Miller et de son Dark Knight, et même avant avec son DareDevil... Et bref, vous ne seriez pas emmerdés, vous, si tout le monde se mettait à copier votre style ? Donc, voila, Strikes Again est parti de ça : ça faisait 14 ans que tout le monde repompait tout sur son histoire à Miller. Il a donc décidé de prendre tout le monde à contre pied et exit le héros sombre, l'encrage noir... voici revenu le temps des vrais super héros ! C'est la qu'on peut voir qu'en fait, Miller est un véritable visionnaire. Parce que qu'est-ce que Marvel vient de sortir ? Et oui, l'Heroic Age !!! Qu'est-ce que c'est ? C'est d'abord un cross qui va permettre de rassembler un nouvelle fois la toute première équipe des Avengers, mais c'est aussi une entrée dans une nouvelle ère du comics : après le Modern Age et ses héros sombres, voici le retour des super héros qu'on aime tant ! (ça ne vous rappelle rien, ça ?). Voila, après ce coup de gueule, je me permets d'évaluer ce bouquin : Dessins : Les dessins sont très bons, on retrouve Miller et le style qu'il avait sur 300 et Elektra Lives Again. On a toujours, comme dans Returns, des caricatures assez moches (c'est fait exprès) des médias. Les scènes d'action sont plutôt compréhensibles et très bien faites. Les couleurs de Lynn Varley sont "flashy" à souhait. Certes on peut critiquer que ça soit trop "flashy" mais ça démontre encore le désir de Miller de faire comme au temps du Golden Age. Histoire : Comme d'habitude avec Miller, la narration est très bien faite. L'histoire en elle-même est plutôt une histoire de la JLA que de Batman en fait (là aussi, on revient en arrière et on revoit nos vieux héros des temps anciens). L'histoire reste quand même classique pour un comics de ce genre mais on se plait à voir les méchants punis une bonne fois pour toute et les gentils gagner. Même si ce bouquin est d'un tout autre registre que Returns, il est très bon, pour peu de comprendre ce que Miller voulait faire.

30/08/2010 (modifier)
Par Ems
Note: 1/5

Après la lecture de l'intégrale contenant les 3 tomes. Je comprends mieux pourquoi ma bibliothèque municipale contient si peu de comics. Ils ont du être échaudés avec cette série. Je vais aller droit au but : le dessin est affreux, on dirait un comics fait par un tagger, les couleurs sont immondes. Je suis allé au bout du pavé de plus de 200 pages au prix de gros efforts. Mais le scénario n'est pas à la hauteur non plus. La narration est pénible et l'histoire très brouillonne. D'une façon ou d'une autre, le dessin gâche ce projet. On atteint les sommets du kitch. J'ai été décontenancé par la personnalité des héros. J'ai raté des épisodes ou l'auteur s'est fait un délire ??? En tout cas, j'ai passé un mauvais moment avec cette intégrale où l'expérimental prend le dessus sur le reste.

15/09/2009 (modifier)
Par Jetjet
Note: 2/5
L'avatar du posteur Jetjet

DK2 pose un réel cas de conscience... Suite de "Dark Knight" de Frank Miller dont le découpage et l'originalité ont fait école, Frank Miller nous offre une oeuvre qui suinte la commande et la facilité ! Les dessins semblent inachevés et la colorisation tendance flashy disco sent bon la programmation par ordinateur assistée... L'histoire m'est apparue comme simplement insignifiante, soit je n'ai pas accroché, soit je n'y ai rien compris mais j'ai eu un mal fou à finir l'histoire de tous ces super héros de DC Comics au milieu desquels Batman n'est plus que l'ombre de lui-même... Avec "Dark Knight", Frank Miller déterrait avec classe un héros vieillissant que l'on avait enterré, avec "DK2" il enterre sans grande motivation un héros ressuscité avec talent dans l'opus précèdent ! Au moins la boucle est bouclée !

24/10/2007 (modifier)
Par Romain
Note: 4/5

Et bien, contrairement à mes camarades, j'ai beaucoup aimé cette bédé. Il est vrai que la mise en couleur et le dessin sont très particuliers, mais participent à une ambiance. Le retour du psychédélique et du glauque. Un univers dur, où les supers héros se déchirent et jouent le sort de la terre dans des couleurs discos dont l'agressivité me renvoie assez bien celle du gotham de Miller. C'est l'exacte opposé du premier tome, ou les personnages, fort en couleurs, s'émouvaient dans un monde désespérément sombre. Pour les personnages, le Batman usé jusqu'à la corde est suffisamment antipathique et fou pour nous rappeler son vieil ennemi. Jusqu'au bout, on a du mal à se positionner au côté de son combat. Il est vrai que cette volonté de nuancer le manichéisme habituel est bien moins réussie que chez ses collègues Watchmen. Reste une bonne bédé à la mise en page étrange mais intéressante et une histoire très sympa ou les grands super héros DC sortent de leur catalogue pour nous montrer des faces pas forcément connues des amateurs. Et les non initiés n'auront aucun mal à s'y attacher, puisqu'ils les faits principaux sont rappelés brièvement et assez finement pour chacun des persos. Et quel plaisir de voir Superman en prendre plein sa tronche ;) Mais il faut avouer qu'elle n'a aucune chance de devenir aussi culte que sa grande soeur qui avait vraiment redoré (?) le blason du chevalier noir.

16/03/2006 (modifier)
Par Ro
Note: 1/5
L'avatar du posteur Ro

C'est clair qu'il ne vaut mieux pas envisager de comparer ça au vrai Dark Knight originel. Même côté dessin : je trouvais Dark Knight assez moche, mais alors Dark Knight : La Relève, c'est le fin du fin de la mocheté. Les couleurs sont à faire peur, à tel point qu'on se demande si le dessinateur n'a pas cherché à faire exprès une Bd tellement repoussante qu'elle en donne envie de vomir. Les dessins eux-mêmes sont nuls : on sent une tentative d'imiter le style de dessin de Sin City (pour Lex Luthor) ou de Batman - Long Halloween (pour Catwoman - enfin ici l'assistante de Batman), mais franchement c'est moche et ce n'est qu'au costume qu'on reconnaît tel ou tel personnage. Et puis côté scénario, ben... C'est... surprenant. Surprenant quand on pense à ce qu'était Dark Knight qui était plein d'intelligence et de psychologie. Ici, c'est du bourrin : Batman regroupe plein de super héros pour d'abord flanquer une raclée à Superman (comme à la fin du Dark Knight mais ici c'est expédié en quelques pages) puis ensuite s'attaquer de front à Lex Luthor et Brainiac dans un combat sans finesse, bourrin et loin de l'esprit de Batman lui-même. C'est lourd, idiot, bourrin, et surtout moche. Sacrée déception, donc.

06/05/2004 (modifier)

Pas grand chose à rajouter à l'avis de Cassidy si ce n'est que je n'ai pas eu le courage d'aller au bout des 3 tomes ! Laissez cette BD sur l'étalage vous économiserez de l'argent et si vous voulez absolument du Batman, lisez plutot le "DK 1" (le seul, le vrai), "Harvest Breed", "L'asile d'Arkham" (aussi appelé "Les fous d'Arkham") ou "Long Halloween" et sa suite "Dark Victory".

01/03/2003 (modifier)