L'Association en Inde

Note: 2.25/5
(2.25/5 pour 4 avis)

5 auteurs de l'Association font le rapport en bande dessinée de leur séjour en Inde.


Auteurs Canadiens Auteurs suisses Carnets de voyages Frederik Peeters Inde Les Auteurs Nordiques

5 auteurs de l'Association font le rapport en bande dessinée de leur séjour en Inde. Les petits tapis, par Frederik Peeters Uke à Delhi, par Jean-Michel Thiriet L'Inde en 10 jours, par Guy Delisle Bingo catastrophe, par Katja Tukiainen L'Inde pleut sur mon défilé, par Matti Hagelberg .

Scénaristes
Dessinateurs
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Mars 2006
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série L'Association en Inde
Les notes (4)
Cliquez pour lire les avis

23/10/2008 | Ro
Modifier


Par gruizzli
Note: 2/5
L'avatar du posteur gruizzli

Bon, je dois bien le dire, dans le cadre des BD reportages, il y a largement mieux que celle-ci sur le marché ! Déjà, le fait d'être un collectif pose toujours des problèmes de contenu, puisqu'on y trouve généralement à boire et à manger, mais ici c'est vraiment le cas. En fait, sur les 5 ou 6 récits que contient l'album, 2 seulement m'ont paru bon. En fait, en tant que tel, les récits vont progressivement en s'empirant, jusqu'au dernier que je n'ai pas fini. Celui de Peeters est sans doute le meilleur, avec une histoire sympathique et une bonne ambiance alliée au dessin. Le second est plus de type "au jour le jour", mais reste dans la moyenne agréable, puis ensuite celui de Delisle, que je n'ai pas du tout apprécié, et les autres que je n'ai pas retenu tant les récits m'ont semblé superficiels. Sans être méchant, les auteurs n'ont pas réussi à faire quelque chose de correct de ce séjour en Inde, sur laquelle il y a tant à dire ! Mais là, c'est raté. Très superficiel, faisant plus une sorte de BD-tourisme que BD-reportage, c'est plat et ça manque singulièrement de profondeur. Passez votre chemin, la BD documentaire à mieux à offrir que celle-ci !

26/01/2014 (modifier)
Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

L’Association en Inde, c’est une joyeuse bande d’auteurs de bande dessinée qui font un périple avec leur famille à travers ce pays fascinant. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’on n’apprendra pas grand chose. C’est vraiment dommage lorsqu’on axe son récit sur un pays particulier. C’est censé être un documentaire sur l’Inde. Encore une fois, je reconnais la patte si caractéristique de Guy Delisle qui insiste sur des détails liés au manque de confort que tout occidental est en droit d’attendre. Cela en devient presque énervant de tout tirer de l’anecdotique. Ainsi parce qu’ils ont quitté la place deux jours avant le terrible tsunami, ils auraient pu y rester. Oui, ça m’énerve tous ces gens qui vont en Inde et qui ne sont pas capables d’avoir un regard approprié ! Le premier récit est sans doute le plus réussi même d’un point de vue graphique. Bon, il était difficile de faire pire… Sur le fond, on apprendra qu’il ne vaut mieux pas circuler dans un bus bondé de ce pays. Merci pour l’info mais encore ? Les habitants ont un rapport étrange avec la mort. Vous pourriez crever à côté d’eux qu’ils ne réagiraient même pas. Ah bon ? On nous explique que c’est lié à des questions religieuses où l’âme serait transférée dans un autre corps. Espérons que cela soit la bonne théorie. Mieux vaut d’ailleurs ne pas la mettre en application car on ne peut jamais vérifier. Le guide du routard se paye une sacrée critique. Pour l’avoir abondamment pratiqué l’année dernière, je dois dire que les conseils donnés m’ont beaucoup aidé dans la découverte d’un pays. Du coup, je trouve cette remarque injustifiée. Voilà, voilà. Vous aurez compris qu’on peut passer à côté car cela n’apporte pas grand chose.

03/09/2009 (modifier)
Par Ems
Note: 2/5

Après L'Association en Egypte, c'est le second volume du type que je lis. La recette est la même. L'association envoie des auteurs pour faire une quinzaine de pages sur le pays visité. Contrairement à la BD précédente, les auteurs sont globalement passés à côté du sujet. - Peeters : son récit est concentré sur un voyage en car et son accident. L'histoire est toujours aussi bien narrée mais je trouve le contenu trop limité et loin d'un carnet de voyage. - Thiriet et Delisle : on a le droit à deux récits aux contenus proches. En fait ces auteurs ont partagé beaucoup de moments (parfois avec Peeters). Thiriet s'en sort beaucoup mieux que Delisle avec son récit muet. Thiriet a beaucoup d'humour et fait dans la simplicité. - Tukiainen et Hagelberg : deux auteurs finlandais formant un couple dans le privé. Ils voyagent ensemble avec leur bébé. Elle nous offre le récit de leur séjour ou seuls les personnages apparaissent, c'est à dire eux... L'avantage avec son récit, c'est qu'il pourrait être édité dans une BD sur n'importe quelle pays. Son dessin est mauvais, comme le reste. Son mari a un style non adapté l'exercice, je ne suis pas rentré dans son récit. Un 2/5 pour Peeters et Thiriet. Globalement, "L'Association en Inde" se révèle être décevant. A réserver aux fans des auteurs concernés.

21/08/2009 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Avec L'Association en Egypte et L'Association au Mexique, c'est le 3e album de ce type publié par cet éditeur, à chaque fois un recueil collectif d'histoires courtes narrant le résumé ou certaines anecdotes du voyage d'auteurs de BD dans le pays concerné. Cet album s'entame très bien. J'ai beaucoup aimé le premier récit, celui de Peeters, racontant un accident de bus dont il a été l'une des victimes sur les routes indiennes. Le dessin et la narration de Peeters sont toujours aussi bons. L'histoire est intéressante, pleine d'émotion et très représentative de l'état d'esprit si particulier qui prévaut en Inde. J'ai aussi bien aimé le récit suivant, celui de Thiriet, qui raconte du début à la fin le séjour que Guy Delisle, lui et quelques autres auteurs bd ont passé en Inde, y ayant prévu de donner des cours de bande dessinée et des expositions leur étant consacrées. Dessin, humour et anecdotes m'y ont bien plu. Par contre, j'ai été déçu par la suite. J'ai été surpris de ne pas trouver terrible le récit de Guy Delisle, ce dernier étant pourtant très habitué du genre "récit de voyage" ou "récit de séjour en pays exotique". Il a fait le choix d'une histoire muette ou presque, au dessin pas très soigné. Il raconte la même chose, sous un autre point de vue, que Thiriet avec qui il a partagé le voyage. Mais je n'ai trouvé son récit ni drôle ni intéressant. Il faut dire qu'il a été malade pendant une partie du séjour, le reste étant consacré à l'ennui et à regarder la télé, semble-t-il. Authentique peut-être, mais pas très captivant à la lecture. Les deux derniers auteurs sont d'origine scandinave. Le dessin de la première ne m'a pas trop plu. Elle raconte son voyage (et celui de sa petite famille) comme une suite de catastrophes et de désagréments. Pas très drôle et pas très intéressant puisqu'il se concentre plus sur ces soucis personnels que sur le pays qu'elle visite. Le dernier auteur se démarque par un dessin très spécial, très illustration publicitaire ou je ne sais quoi. Graphiquement intéressant mais pas très lisible, d'autant qu'il s'amuse à tourner les textes à 90° ou les mettre à l'envers ce qui est pénible à lire. Quant à son récit, il est trop abstrait. Il faut le savoir pour réaliser qu'il parle d'un séjour en Inde car il parle de tout sauf de ça. Et rien de ce dont il parle n'a su me toucher ou m'intéresser. Bof, donc. Trop inégal, avec un très bon début et une fin décevante à mes yeux.

23/10/2008 (modifier)