L'Association au Mexique

Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)

Dominique Goblet, Thomas Ott, Caroline Sury et Vincent Vanoli font chacun une description de leur visite (et vision) du Mexique actuel.


Auteurs suisses Carnets de voyages Documentaires Mexique et mexicains

On se souvient de l'Association en Egypte qui avait défrayé la chronique diplomatique avec son franc-parler peu correct. C'est au tour du Mexique de se retrouver sur la planche à dessin de Dominique Goblet, Thomas Ott, Caroline Sury et Vincent Vanoli. Chacun à sa manière y va de ses tribulations, souvent baroques cela va de soi, à coup de têtes de morts, de catcheurs, de zapatistes et de pâtisseries ragoûtantes. (source : bdnet)

Scénaristes
Dessinateurs
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Avril 2000
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série L'Association au Mexique
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

08/08/2003 | ThePatrick
Modifier


Ces quatre "histoires" sont très hétérogènes, tout d'abord au niveau graphique. Là où le récit de Thomas Ott (La douane, La bête à 5 doigts, Exit) est graphiquement superbe, noir, symbolique et celui de Vanoli toujours aussi particulier, les deux autres sont... complètement différents. Le premier (Dominique Goblet) est assez enfantin dans son style, avec des passages beaucoup plus picturaux, allant plus lorgner du côté de l'art graphique que de la bd. Celui de Caroline Sury par contre, je l'ai trouvé... carrément moche, en fait. Laid, pas beau, à la limite du dégoût. Eh oui. :( Au niveau de "l'histoire", eh bien c'est là que je suis "loin d'être convaincu", pour employer un euphémisme. Les différents récits n'apportent à mon avis pas grand-chose, voire même rien... Récits assez bateau d'un tourisme plus ou moins banal, je suis resté d'un bout à l'autre complètement inintéressé. Même Ott dont pourtant le dessin est exquis et ici symbolique ne m'a pas touché. Vanoli fait d'agréables efforts d'explications de la situation du Mexique, mais ne réussit tout de même pas à capter le lecteur... Bref, album aussi inintéressant que dispensable (très).

08/08/2003 (modifier)