Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi Cultura ?

Anatole et compagnie

Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)

Les tribulations de 5 enfants aux personnalités bien différentes ! Petits ou grands, vous vous reconnaîtrez certainement dans l’un d’entre eux… ou peut-être un peu dans tous !Si vous vous promenez un jour dans la rue Béole, au niveau du numéro 41, se trouve L'impasse Moalsel. Avec un peu de chance, vous y verrez Anatole Deparadis en train de jouer avec ses amis Axel, Hérinpeux, Sophie Fonfec et Ninon Nèh-Wi.Et si vous avez vraiment beaucoup de chance, vous n'y croiserez pas Rico, la nouvelle terreur du quartier ! Sinon fuyez... vite, très vite !


Albums jeunesse : 6 à 10 ans

Anatole et ses trois amis s’amusent comme peuvent le faire des enfants de leur âge. Tout est prétexte à l’imagination et l’aventure mais aussi, et surtout, à faire des blagues et à jouer des tours aux adultes. Jusqu’au jour où emménage dans le quartier Rico, inséparable de son skate et de sa casquette à l’envers, qui va tout faire pour se rendre antipathique et s’imposer comme le chef de la petite bande.

Scénario
Dessin
Couleurs
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Août 2005
Statut histoire Strips - gags 1 tome paru

Couverture de la série Anatole et compagnie © Soleil 2005
Les notes
Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)
Cliquez pour afficher les avis.

02/10/2008 | Erik
Modifier


Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

Le premier tome s'intitule malicieusement : "le bon, la brute... et le tyran". Un nouveau venu dans le quartier à savoir Rico terrorise son petit monde. Les gags alternent dans un humour souvent très gras. Même en me forçant, je n'arrive pas à m'arracher un sourire. Je préfère nettement le Mitric que je connais sur Kookaburra tant cette... cette... (excusez-moi, je n'arrive pas à le dire) apparaît totalement désuète et en parfait décalage avec le lectorat qu'elle veut séduire. A oublier illico sauf si on est amateur de tout ce qui sort chez le vénérable éditeur "Soleil" (il en faut bien). Ah oui : cela plaira peut-être aux enfants qui reconnaîtront forcément dans Rico une teigne de leur école ou de leur quartier. :P

02/10/2008 (modifier)