Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Rendez-vous

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

12 histoires muettes centrées sur une rencontre, un rendez-vous . . .


BD muette Collectif

Rendez-vous est un album de bande dessinée rassemblant une douzaine d'artistes français, majoritairement issus de studios d'animation. Les membres de ce collectif proposent de découvrir leurs univers décalés à travers 12 histoires sans texte et inspirées de la culture française. Rendez-vous, c’est l’expression de la French Touch, le pendant français de collectifs comme Flight, Out of Pictures ou Afterworks. Du grand art, tout simplement. Textes de l'Editeur

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 18 Septembre 2008
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série Rendez-vous
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

30/09/2008 | Pierig
Modifier


Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Rendez-vous est une bd qui rassemble 12 artistes français travaillant dans les studios d'animation. Cela fait comme une espèce de carte de visite qui peut s'exporter à l'étranger pour montrer le savoir-faire national en la matière. Il faut dire que le graphisme de ces différentes petites histoires est très sophistiqué. J'aime bien cette colorisation qui rappelle les dessins animés. Il y a de la vie et du mouvement. Comme dans toutes bd collectives, il y a du bon et du moins bon. Au final, c'est plutôt réussi. Parmi mes nouvelles préférées, il y a la Bombe, Belles de nuit, Canal St martin, Bang bang ou encore Le train fantôme... Les idées sont très simples mais habilement exploitées. Pour autant, ''Rendez-Vous'' est une bd qui s'oublie très vite, bref pas essentiel.

16/10/2009 (modifier)
Par Pierig
Note: 3/5
L'avatar du posteur Pierig

Le thème du rendez-vous est ici décliné en un large éventail de situations. Les histoires sont très courtes (4 pages) et pourtant on n’a pas cette impression de trop peu. La qualité narrative est d’un bon niveau. Certes, comme dans pareil cas, il y a toujours des récits qui nous touchent davantage. C’est le cas avec " La Bombe ", "bang ! bang !" et surtout "le train fantôme". Pour d’autres, la finalité semble plus nébuleuse ("Conomor", "Gargantua versus Alice", "Voila"). D’autres encore sont plus conventionnels mais ne déméritent pas ("Belles de nuit", "au cochonnet", "pic nic") ou ne présentent pas d’intérêt à mes yeux ("Canal St Martin" ou encore "Marie"). La galerie témoigne de la très grande diversité de styles. Une constante : la qualité du graphisme qui est d’un niveau rarement atteint pour un collectif. Ca a été la raison de mon achat. Par contre, si je n’ai rien à reprocher à la présente édition, je trouve le prix assez élitiste . . . Raison de ma réserve concernant son achat.

30/09/2008 (modifier)