Les Griffes du marais

Note: 2.5/5
(2.5/5 pour 2 avis)

Sortilèges et loup garous dans les campagnes françaises du XVe siècle.


1300 - 1453 : Moyen Âge et Guerre de Cent ans Corbeyran Garous

1435... La paix d'Arras est signée, la France panse ses blessures... La misère n'a pourtant pas fui les campagnes où des hordes de pillards sanguinaires font régner la terreur dans un pays rongé par la famine et la mort noire... C'est dans ce contexte que Cognehors, Bois-main et le Crapaud, libérés de leurs obligations militaires, rentrent chez eux au bout de six ans...

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Décembre 1989
Statut histoire Série abandonnée 3 tomes parus
Couverture de la série Les Griffes du marais
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

08/08/2008 | Spooky
Modifier


L'avatar du posteur Mac Arthur

Les deux premiers qualificatifs qui me viennent à l’esprit lorsque je songe à cette série sont : sincérité et maladresse. Au niveau des scénarios de Corbeyran, d’abord. Si les idées ne sont pas mauvaises (j’aime vraiment bien celle du second tome), leur traitement est quelque peu maladroit. Le ton narratif est pompeux et trop emphatique pour me séduire. Par contre, l’univers moyenâgeux développé est assez plaisant et ce mélange d’éléments historiques et de légendes locales m’a plutôt bien plu. Un peu d’humour aurait été bienvenu, et c’est finalement ce qui manque le plus dans cette série au ton trop dramatique à mon goût. Au niveau graphique ensuite. Si les couvertures sont assez belles, les planches n’offrent pas la même qualité. Le trait de Blue Green (alias Patrick Amblevert) est agréable mais peu stable, et ses personnages ont donc une légère tendance à changer en fonction des planches. De plus, je les trouve parfois mal « posés » sur le sol (souvent marécageux, il est vrai, mais ce n’est pas une excuse). La colorisation n’a rien d’exceptionnel et est vraiment passée de mode. Elle a cependant le mérite de ne pas être flashante, et s’accorde donc bien avec l’univers de cette bande dessinée moyenâgeuse. Pas mal, à lire à l’occasion mais sans doute pas à acheter.

23/11/2009 (modifier)
Par Spooky
Note: 2/5
L'avatar du posteur Spooky

Petite déception que cette série. Il s'agit en l'occurrence des débuts d'Eric Corbeyran au scénario. Un thriller moyenâgeux où sortilèges, peste, loups-garous et secrets de famille font plus ou moins bon ménage. En effet la narration n'est pas du tout limpide, j'ai passé les trois quarts de ma lecture à me demander quels étaient les personnages mis en scène, et pourquoi il arrivait ce qu'il arrivait. Une narration hachée, qui ne s'arrange pas vraiment au fil des trois albums. La publication a débuté chez Vents d'ouest, mais Hélyode a repris la série en 1995 avec le tome 3, puis a réédité l'ensemble. Un quatrième tome était prévu, mais n'a jamais vu le jour. Le seul véritable atout de cette série est le dessin de Patrick Amblevert (qui utilise le pseudo transparent Blue Green sur le tome 3). Très à l'aise avec le style moyenâgeux, et de facture classique, son graphisme n'aurait pas démérité dans la collection Vécu. Dommage que les couleurs, très typées années 80 sur les deux premiers tomes, écrasent et diluent son encrage. La qualité d'impression, assez médiocre chez Vents d'Ouest, n'arrangeait pas les choses non plus... Bref, une série mineure de Corbeyran. Ceux qui voudront retrouver le trait d'Amblevert le retrouveront sur le tome 4 de Foc et le tome 2 de Gaston Fébus...

08/08/2008 (modifier)