Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Aguirre

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

Sur les pas de Don Lope de Aguirre, un Conquistador qui osa défier la couronne d'Espagne...


1454 - 1643 : Du début de la Renaissance à Louis XIII

A Sa Majesté, le roi Philippe d'Espagne et fils de Charles l'Invincible, Lope de Aguirre, le dernier de ses sujets, vieux chrétien, hidalgo issu d'ancêtres d'humble condition. Moi et mes compagnons avons juré de te faire, dans ce pays, une guerre acharnée, aussi longtemps que nos forces y pourront suffire. La seule cause de notre conduite est que nous ne pouvons plus endurer les ordonnances et mauvais traitements dont nous accablent tes ministres qui, pour favoriser leurs parents et leurs créatures, nous ont arraché notre gloire, notre vie et notre honneur. Mais ici nous conquérons l'épée à la main la récompense qui nous est dûe puisqu'on a refusé de nous faire justice. Fils de vassaux qui te furent fidèles, je me donne le nom de traître à ta couronne. Et je te serai rebelle jusqu'à la mort, à cause de ton ingratitude. Lope de Aguirre, l'Etranger.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Avril 2008
Statut histoire Série abandonnée (mais peut se lire en one-shot) 1 tome paru
Couverture de la série Aguirre
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

03/06/2008 | Spooky
Modifier


Par cac
Note: 3/5

Intéressante histoire de Don Lope de Aguirre qui se révoltât contre son roi Philippe II alors qu'il est en pleine conquête du continent sud-américain à la recherche du célèbre eldorado. La légende dit en effet qu'une princesse aurait été enlevé par le maître des profondeurs d'un lac, et qu'on aurait déversé des kilos d'or pour la faire revenir et cela sur plusieurs générations. De quoi faire rêver et justifier n'importe quel massacre aux yeux des Européens, les nouveaux chefs bien plus puissants par leur capacité de feu. Le langage utilisé se veut de l'époque, il est assez éloquent et ne facilite pas toujours la compréhension immédiate. Don Lope est assez illuminé et sème la révolte. Le dessin est surprenant d'un style plutôt crayonné, mais surtout avec des choix de couleurs vives, types rouges, jaunes, et teintant le récit d'une note d'irréalisme. Ce premier tome commence par la fin de Don Lope et y revient par épanadiplose en fin de tome pour appeler une suite qu'on attend car on a pour l'instant un goût de trop peu. Deuxième tome à venir.

31/01/2009 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

A ma connaissance, aucune BD n'avait jusqu'à présent tenté de saisir l'histoire de Don Lope de Aguirre, ce lieutenant espagnol parti pour les Amériques, et qui, constatant l'incurie et l'ingratitude de sa couronne envers ses soldats, décida de la défier. C'est Richard Marazano, scénariste "spécialiste" de grandes fresques (Cuervos, Chaabi, Le Complexe du chimpanzé, Zéro Absolu) qui s'y frotte, emmenant avec lui Gabriel Delmas. Delmas dont l'une des caractéristiques est qu'il peut travailler très vite et produire plusieurs albums par an. L'orientation graphique choisie est un peu étrange sur cette série. Les personnages sont très impressionnistes, et sont colorés en aplats sur la totalité de leur silhouette, sur un fond lui aussi en aplat. Ce qui donne bien souvent des cases avec seulement deux, trois ou quatre couleurs (suivant le nombre de personnages qui s'y trouvent). Je pense que le début, graphiquement, est de donner une imagerie assez proche du film éponyme de Werner Herzog, sortie en 1972, filmé de façon très sombre, avec des combats vus de façon hachée, très graphique. La première partie de ce diptyque nous conte le début de la révolte d'Aguirre et ses compagnons, raconté par sa tête ornant une pique à l'Indien doré. Orientation narrative intéressante, même si je trouve que la tête coupée devrait intervenir plus souvent. C'est intéressant, mais attention à ceux que le graphisme de Delmas rebuterait.

03/06/2008 (modifier)