Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Le Trésor d'Alazar

Note: 2.75/5
(2.75/5 pour 4 avis)

On retrouve avec joie la fougue graphique d'un Autheman, toujours en verve, qui s'est amusé à confectionner un Poisson Pilote aux allures de pièce de théâtre. Sur une île déserte, on suit la montée dramatique de l'appât du gain chez un pauvre chômeur qui se métamorphose en un vrai salopard. Le tout, politesse oblige, sans que nous ne cessions jamais de rire !


Jumeaux, jumelles L'Océan pacifique Poisson Pilote

Une île déserte en plein Pacifique. Tout seul sur l'île, un certain Félix Pétoncle, qui mange des biscottes et prend sa tension. Tout va bien : il a 13 , la tension normale d'un type normal. Il faut dire que Félix Pétoncle est un chômeur engagé comme cobaye par le laboratoire Gluk pour tester les effets de la solitude sur la tension artérielle. Mais voilà que Félix récupère sur la plage deux passagères du Queen Mary, qui, après avoir abusé du champagne, ont chuté par-dessus bord. Deux jumelles (une blonde et une brune) qui ne peuvent pas se sentir et passent leur temps à échanger des civilités : " Pétasse, cageot, radasse ", etc. Le bon côté de la chose, c'est qu'elles rivalisent d'attentions pour séduire Félix. Le mauvais côté de la chose, c'est qu'il n'est plus seul sur l'île. Donc, le laboratoire Gluk rompt le contrat et lui coupe les vivres. Du coup, le trio s'en va explorer l'île et tombe sur un ermite : Aristide, ex-trotskiste-maoïste qui vit avec un cochon sauvage. Et Aristide sait (à peu près) où se trouve le trésor du pirate Alazar. La fameuse fièvre de l'or étant ce qu'elle est, le gentil Félix Pétoncle se transforme aussitôt en sale type...

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Juin 2001
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Le Trésor d'Alazar
Les notes (4)
Cliquez pour lire les avis

04/04/2008 | Erik
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

2.5 Une histoire moyenne. Cela commence bien, mais au fil des pages j'ai ressenti un peu de lassitude. Il y a des moments sympas et j'ai parfois souri sauf qu'il manque quelque chose pour rendre le scénario passionnant. J'aime bien Félix et les deux jumelles quoique je trouve que leurs relations auraient pu être mieux utilisées et auraient pu donner des moments savoureux. Le dessin est sympathique et vaut surtout pour les couleurs.

12/06/2014 (modifier)
Par Ems
Note: 2/5

Après une bonne entame pleine d'humour, cette BD devient insignifiante. Graphiquement, c'est très " cheap ", même la colorisation est décevante. Tout l'intérêt de ce one shot était localisé sur le scénario qui se révèle faible sur son ensemble. Il y a pire mais ça ne vole pas haut. La collection Poisson Pilote m'avait habitué à bien mieux. Dispensable...

10/07/2010 (modifier)
Par haumaire
Note: 3/5

"Le Trésor d'Alazar" est une BD qui m'a fait rire parfois. Le scénario est bon sans être la meilleure histoire que j'ai lue. Pour moi, le texte est donc pas mal. Le dessin est bon (lui non plus n'est pas exceptionnel). Les couleurs, quant à elles, sont très belles. C'est donc une BD pas mal mais vous pouvez quand même l'acheter. Vous ne serez pas déçu.

31/12/2009 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Je me rends compte que la collection "Poisson pilote" de Dargaud regorge de petites merveilles qui ne demandent qu'à être découvertes. Avec humour et sans moralisme, Autheman nous donne une vision corrosive de l'âme humaine et de la société dans laquelle nous vivons et même sur une île déserte. Par contre, le dessin m'apparaît comme beaucoup trop spontané et donc un peu brouillon. Néanmoins, le genre humour et loufoquerie s'en accommode très souvent. Cela m'a fait penser au dessin de Cabu ou encore de Wolinski pour la presse. Le récit est totalement lisible. Un homme vît seuil dans une île paradisiaque où il est parfaitement heureux. Il va vite être entouré de deux créatures de rêves tombées d'un paquebot qui sont aux petits soins pour lui. Cependant, sa nature va changer à cause de l'appétit du gain, de la perspective d'un trésor qui ne sert à rien dans cette île. L'auteur nous montre l'insatisfaction humaine et où elle peut conduire. C'est à la fois mordant et caustique ! A découvrir !

04/04/2008 (modifier)