Danzaisha Tetragrammaton Labyrinth

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

Seuls recours contre les démons qui envahissent Londres : une nonne et une gamine qui a perdu son âme.


Diables et démons Ere Victorienne Iles Britanniques Londres Seinen Wani Magazine

Des nonnes et des flingues ! Quand la nuit tombe sur les rues de Londres, Meg, une nonne armée jusqu’aux dents, et Angela, une enfant immortelle munie d’une faux, pourfendent les démons qui rôdent dans le brouillard ! Londres, XIXe siècle. Les avancées de la science et le recul de la foi ouvrent la porte aux esprits malins avides d’âmes humaines. Pour les pourfendre, Meg, une jeune soeur experte en magie blanche, et Angela, une enfant immortelle aux pouvoirs étranges, prennent les armes. Derrière elles, une puissante organisation supervise la lutte contre les démons... mais quel est son véritable objectif ? Quel est le lien mystérieux qui unit les deux jeunes filles ? Et qui est réellement l’immortelle Angela ? Autant de questions qui entraîneront nos deux héroïnes dans un tumultueux périple dans l’espace et le temps, à la rencontre d’esprits que vous reconnaîtrez sûrement ! (texte : Doki-Doki)

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 04 Janvier 2008
Statut histoire Histoires courtes (Série finie) 6 tomes parus
Couverture de la série Danzaisha Tetragrammaton Labyrinth
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

04/01/2008 | Spooky
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

2.5 Le scénario de cette série fantastique semble intéressant au début, mais très vite cela devient répétitif et à la longue j'ai perdu beaucoup d'intérêt. En fait, j'aurais bien mis 2 étoiles si la narration n'était pas aussi fluide et que les deux personnages principaux n'étaient pas aussi attachants. En effet, durant la majeure partie de la série j'en avais rien à foutre des combats contre le mal et je m'intéressais uniquement à la relation entre les deux héroïnes qui donnent les meilleurs scènes. Contrairement au scénario, le dessin est vraiment bien fait. Il est très dynamique et le découpage est très bien maîtrisé.

02/12/2015 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Les seules armes contre les démons qui pourrissent le Londres victorien de l'intérieur sont une nonne de 17 ans et une gamine privée d'âme. Après tout, pourquoi pas ? Seulement je ne suis pas sûr qu'il y ait jamais eu des bonnes soeurs de 17 ans, même à cette époque. Et puis il faut bien dire que cette succession d'enquêtes menées tambour battant par ces deux gamines est dénuée du moindre intérêt sur le plan narratif. L'abomination, le meurtre est commis, les deux filles enquêtent le temps de deux cases, et hop, elles trouvent le coupable ou tombent fortuitement sur lui. Pendant le combat, la plus jeune Angela perd un morceau, mais comme elle est immortelle, elle le retrouve dès l'histoire suivante. C'est pratique, mais c'est bien léger pour faire une vraie bonne série fantastique. Le véritable (le seul ?) atout réside dans le graphisme. Ito Ei a un joli style, assez plaisant, même s'il n'est pas non plus remarquable. Les cadrages sont intéressants, mais parfois confus, surtout à l'occasion des gros plans lors des combats. Plus surprenante est la présence d'un soupçon de fan service dans cette série, même s'il est vrai qu'Itô Ei a une carrière de mangaka érotique. Vêtements déchirés, frottements de doudounes entre filles, culottes malencontreusement perdues en cours de route (mais sans récompense visuelle derrière), cela reste très très soft, mais rajoute une dimension relativement divertissante dans ce manga somme toute bien classique et médiocre.

04/01/2008 (MAJ le 03/06/2008) (modifier)