Le Manoir des Murmures

Note: 3.32/5
(3.32/5 pour 25 avis)

Chaque lieu possède ses secrets, si vous êtes prêts à les entendre. 1949. Quelque part en Europe centrale, existe un orphelinat où sont admis des enfants qui ont survécu au contact d'un mystérieux virus transformant les gens en monstres.


1946 - 1960 : L'Après-Guerre et le début de la Guerre Froide Auteurs espagnols Europe centrale et orientale Garous Les meilleures séries terminées en 2011 Les prix lecteurs BDTheque 2007 Vampires

1949. Quelque part en Europe centrale, existe un orphelinat où sont admis des enfants qui ont survécu au contact d’un mystérieux virus transformant les gens en monstres. L’arrivée d’une nouvelle pensionnaire, Sarah, une petite fille de 10 ans, va mettre en lumière les secrets que recèlent les vieux murs de ce lieu que ses pensionnaires connaissent comme “Le Manoir des murmures”. Le virus aurait été créé par les nazis dans le but de transformer les hommes en supersoldats invincibles et le travail des médecins de l’orphelinat consiste à éviter que le mal qui couve à l’intérieur des enfants se propage et à trouver un remède qui puisse les ramener à la normalité. Cependant, Sarah se pose bien des questions sur l'origine du virus. Dans sa lutte pour découvrir la vérité, elle se trouve des alliés : Milos et Jan, deux autres victimes, ainsi qu’une mystérieuse voix qui s’insinue dans son esprit toutes les nuits, la guide à travers les couloirs de l’orphelinat, et l’aide à rassembler les pistes qui lui permettront de répondre enfin à la question qui la tourmente le plus : qui est-elle vraiment ? Quel monstre vit en elle, guettant un moment de faiblesse pour prendre le contrôle de son corps ? Ensemble, les trois amis et la “voix” s’embarquent dans une aventure périlleuse au terme de laquelle “le Manoir des murmures” ne sera plus jamais la même…

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 14 Novembre 2007
Statut histoire Série terminée 3 tomes parus
Couverture de la série Le Manoir des Murmures
Les notes (25)
Cliquez pour lire les avis

15/11/2007 | Ro
Modifier


Par sloane
Note: 3/5
L'avatar du posteur sloane

Pas mal mais de justesse. Le thème et l'idée de départ sont alléchants mais assez rapidement les choses se délitent un peu avec pour résultat quelque chose qui démarre plutôt bien mais se perd en cours de route. Le premier tome est très sympa, il arrive à instiller une ambiance assez noire. Les choses ne sont pas dites , nous avons une première approche des personnages et ces enfants enfermés pour une raison mystérieuse provoquent un sentiment diffus d'angoisse. Dans le deuxième tome les choses se révèlent mais elles ont une petite tendance à devenir un brin confuses. En effet il devient difficile de s'y retrouver entre les gentils et les méchants, l'héroïne de surcroit passant son temps à se demander quel camp choisir. Le tome trois est celui de l'affrontement final, on l'attendait depuis le début, et du coup perd de l'effet supposé. Bien sur il faut ajouter le dessin. celui ci n'est pas mauvais, oscillant entre un trait réaliste tout en laissant à certains personnages un côté presque manga dans les attitudes et les expressions. Mais le plus gros problème vient de la colorisation, particulièrement pour le premier tome, je vous conseille de le lire avec un éclairage puissant mais indirect, tant certaines cases sont totalement illisibles, qui plus est se passant dans le noir, je vous dit pas le souk. Perdu au début, j'ai retrouvé mon chemin mais je suis déçu, d'une, par cette colorisation et de deux, par un scénario confus et parfois convenu qui ne laisse que finalement peu de place à la surprise. Et puis si un aspect plus adulte m'aurait plus conquis.

04/12/2015 (modifier)
Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

Une série qui commence de manière pas mal et qui se termine en gros n'importe quoi. J'ai bien aimé le premier tome. Le dessin est excellent et crée une atmosphère lugubre qui va très bien avec ce type de scénario. Le scénario m'a un peu captivé. J'avais bien envie d'en savoir plus sur cette version de notre monde où il y a des créatures fantastiques. Je trouvais toutefois qu'il y avait des facilités dans le scénario vu que les enfants sont capables de se réunir facilement sans que les adultes le sachent. Mon intérêt a chuté durant ma lecture du tome 2 qui explique ce qui se passe et après avoir appris ce que je voulais, j'ai trouvé l'histoire franchement moins captivante. Ce qui n'aide pas c'est que les personnages me laissent indifférent. Mais bon je trouvais que cela se laissait tout de même lire. Ce n'est pas passionnant, mais pas ennuyeux non plus. Et puis j'ai lu le tome 3 rempli de scènes d'action franchement ridicules et là j'ai totalement décroché. Je trouve que le scénario devenait sans intérêt et j'ai fini par feuiletter le tome vers le milieu. Une déception.

04/11/2015 (modifier)
Par Spooky
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Spooky

Moi qui suis un amateur de fantastique, me voilà servi, avec ce triptyque qui oscille entre ce genre et le thriller un poil techno-médical... Dès les premières cases j'ai été littéralement happé par le dessin et l'histoire. Le dessin de Tirso est vraiment incroyable, exceptionnel, extrêmement beau. Les couleurs qui l'accompagnent, réalisées par Javi Montes, contribuent à installer une ambiance envoûtante dans la plupart des cases. Tout juste ai-je trouvé une case un peu ratée au début... Le deuxième tome est quant à lui magnifique, incroyable de beauté et de virtuosité. Par contre j'ai trouvé le troisième un cran en-dessous, dans ses deux premiers tiers. Peut-être est-ce dû à un traitement des couleurs différent ? Il y a du mieux sur la fin, mais ça m'a un peu fait sortir de ma lecture. Tirso illustre une histoire écrite par le co-scénariste de l'Echine du Diable, l'excellent film de Guillermo Del Toro, et c'est une patte que l'on retrouve effectivement dans l'histoire, avec cette atmosphère des années 40. Le récit est fort, bien rythmé la plupart du temps, même si j'ai trouvé le tome trois plus brouillon. Une belle série toutefois, que je recommande.

28/11/2007 (MAJ le 15/05/2014) (modifier)
Par fab11
Note: 2/5

Je m'attendais à beaucoup mieux en me lançant dans cette série. Je peux dire sans rougir que j'ai été horriblement déçu, j'ai même failli arrêter ma lecture avant la fin (ce qui m'arrive très rarement). Pourtant l'histoire m'avait plu quand j'ai lu la fiche de cette série et en plus j'adore tout ce qui est vampire, loup-garou et j'en passe. D'ailleurs j'avais l'intention d'investir dans l'intégrale de cette série et finalement mon emprunt à la médiathèque m'a évité de regretter cet achat. Je peux donc dire que cette histoire qui avait tout pour m'intéresser a fini par me lasser. Pourtant j'ai trouvé sympathique l'idée d'une guerre entre une coalition de monstres et une confrérie très ancienne appelée les druides, vouée à l'extermination de ces monstres. Puis finalement quand la surprise est passée on s'ennuie ferme. C'est sûr qu'il y a de l'action dans cette trilogie (surtout dans le troisième tome) mais celle-ci m'a paru superficielle et présente dans le seul but de combler d'un scénario creux. Finalement c'est juste une histoire de l'affrontement entre les chefs de chaque camp. Le scénariste aurait du approfondir certains thèmes comme la diversité des monstres , il s'est trop attardé sur les vampires. Je pense qu'il aurait pu traiter plus longuement de l'histoire des loups-garous, des hommes lézard etc... De plus à mon avis la fin de cette série est bâclée, un tome de plus n'aurait pas été inutile. Par contre j'ai beaucoup apprécié le dessin, qui est bien au dessus du scénario. Je ne connaissais pas Tirso, mais je serais curieux de feuilleter une autre série de ce dessinateur, mais je suis bête je n'ai plus qu' à lire Les Chroniques de Légion, série dans laquelle il fait partie des nombreux dessinateurs et qui dort dans ma bibliothèque depuis un an au moins. Alors pour conclure je vais avoir du mal à conseiller cette trilogie, mais bon si les amateurs de vampires insistent il peuvent se lancer dans celle-ci car elle a un avantage, elle se lit rapidement.

04/07/2013 (modifier)
L'avatar du posteur Le Grand A

Je me suis laissé tenter par Le Manoir des Murmures, les couvertures sont superbes et les notes plutôt bonnes sur le site mais j'ai compris dès les premières pages que j’aurai du mal à finir ma lecture. Le dessin ne me plaît pas du tout (encore une série avec une couverture attirante mais où le contenu ne suis pas), il ressemble énormément à celui d’Assassin, c’es-à-dire des dessins minimalistes dans des petites cases, pas de plans élargis, les expressions des visages sont confuses, moins on en fait mieux ça passe. Je ne suis pas miro mais j’aime quand il y a des détails, des dessins en double page, enfin bon, je trouve ça un peu bâclé. Les couleurs sont faites à l’informatique, chez certains dessinateurs le rendu final est très jolie donc je n’ai plus trop d’apriori concernant le travail à l’informatique mais ici il faut le reconnaître, le résultat est foiré, c’est grossier, on voit tout de suite que c’est de l’informatique. Concernant le scénario, j’ai trouvé énormément de situations pas du tout crédibles (ne pas confondre avec cohérence) dans chaque album qui m’ont fait grincer des dents. Dans le tome 1, comme les gosses ont des pouvoirs démoniaques, ils sont tenus de rester dans leur chambre la nuit mais ils se réunissent dans le grenier en s’évadant via une bouche de ventilation de plus d’un mètre carré sur les murs des chambres et que mystérieusement, aucun gardien ne semble avoir remarqué. C’est un peu facile. Il y a aussi un moment bien bidonnant où la petite Sarah se transforme pour la première fois en monstre, elle défonce la porte blindée de sa chambre, là projetant dans le couloir, et elle tombe face à un scientifique dont la réaction est tout à fait normale dans ce genre de situation : « Hé, mais qu’est-ce que tu fais là toi ?! », et toujours avec un visage vide d’expression, c’est vrai que la surprise c’est dur à dessiner. Le tome 2 est un peu dans la même veine avec son lot de situations plus ou moins crédibles et on comprend qu’on est plus dans une histoire fantastique avec des vampires mais dans une sorte de script d’Underworld 4 avec des loups garous et des vampires qui se mettent sur la gueule et dont la bataille finale aura lieu dans le tome 3. À ce moment, je l’ai senti venir le scénario à la X-Men 3 avec une grosse baston entre le chef des « gentils » et celui des « méchants » et j’ai eu raison, à ceci près qu’on est plus proche de Dragon Ball Z dans le combat entre Sarah vs Damian. Sérieux, il manque plus qu’un kaméhaméha pour qu’on s’y méprenne. D’ailleurs Damian, qui est-il ? D’où il vient et comment est-il devenu le premier vampire ? Et bien vous ne le saurez pas et les flash back sont inutiles et racontent du rien. En ce qui concerne Sarah c’est un coup je suis avec les gentil, puis avec les méchants mais finalement je vais encore changer de camps et puis encore une fois parce que jamais 4 sans 5. Au final, pas de quoi s’enthousiasmer avec cette série et un achat plus que dispensable.

04/11/2012 (modifier)
Par Chalybs
Note: 4/5

Les trois tomes lus, je ne modifie pas ma note. L'avis suivant ne porte cependant que sur le tome1. Mais peut s'appliquer au t2. Le T3, beaucoup plus porté sur l'action, clot de belle manière cette série, toujours avec un dessin magnifique qui vaut à lui seul le coup d'oeil. Pour la petite histoire, David Munoz, n'en est pas à son coup d'essai en bande dessinée et il a même travaillé avec Guillermo Del Toro sur le scénario du film "L'échine du diable". Sa dernière création que je viens de lire comme toute BD a du bon et du moins bon. Ce qui m'a plu immédiatement dans le graphisme de cette BD ce sont les ambiances teintées de doute et d'angoisse dignes d'un bon "Alone in the dark", avec la neige, la nuit et le brouillard qui va bien. Les couleurs rendent parfaitement et nous plongeons facilement dans ce milieu hostile et inconnu où se cachent les bêtes. Et ça me coute de le dire puisque les couleurs sont 100% informatisées et qu'en général j'ai plutôt tendance à être 100% négatif sur l'emploi de cette technique quand elle me saute aux yeux comme ce fut le cas ici… La mise en page, le découpage sentent le travail cinématographique apporté par Munoz. Ce travail parfaitement maitrisé marie avec bonheur les deux mondes du cinéma et de la BD. En revanche, le trait en lui-même est moins convaincant. D'inspiration manga là aussi croisée entre le manga et la BD plus classique le travail applique avec réussite les effets de mouvement rendant le dessin très dynamique. Là où je trouve que le bât blesse c'est au niveau de la restitution des visages qui m'a rebuté maintes fois notamment dans les expressions souvent trop froides et figées renforcées par une mise en couleur à ce niveau moins réussie du fait des plaquages informatiques manquant de grains et de vivants. Pour le scénario, rien de nouveau. Les auteurs utilisent de nombreux filons déjà utilisés en les revisitant pourtant avec intelligence. La transformation des humains en ''lycanthropes'' suite à une expérience des nazis a déjà été vu dans Mens Magna et le mythe des vampires a déjà été usé jusqu'à la corde par de nombreux auteurs. Réussir à reprendre et faire revivre le mythe n'est donc pas chose aisée, mais ce premier tome dynamique est construit intelligemment. Et c'est là sans doute que l'expérience cinématographique et scénaristique de Munoz prend le relai et propose une histoire rondement ficelée. La vitesse à laquelle les évènements se basculent et s'enchainent m'a même laissé par moment me poser la question si je n'avais pas un one-shot entre les mains… Enormément d'informations sont lâchées maintenant notre intérêt du début à la fin. Arrivé à la dernière page, je me suis alors rendu compte que malgré cette avalanche d'informations, bien des points restaient à éclaircir et que ma patience allait être mise à l'épreuve en attendant le second volet ! Un très bon premier album qui demande cependant à confirmer pour le pas tomber dans les facilités et classicismes du style et des éléments invoqués et évoqués.

07/01/2008 (MAJ le 19/06/2012) (modifier)
Par Alix
Note: 2/5
L'avatar du posteur Alix

Je serai malheureusement le premier à mettre un 2/5 à cette série... j'annonce la couleur tout de suite : je n'ai jamais vraiment apprécié les histoires de vampires. Pourquoi avoir lu cette série alors ? Parce que mes goûts ont beaucoup évolué au fil des années, alors qui sait ? Et les avis positifs ont achevé de me convaincre. J'ai trouvé les deux premiers relativement lisibles, même si l'histoire ne m'a pas passionné plus que ça. Je n'ai pas trouvé l'intrigue prenante ou les personnages attachants. Et puis vint ce troisième tome, expédié et rempli de scènes d'action grotesques et confuses, sorties tout droit d'un épisode de Dragonball Z. J'ai vraiment dû me forcer à en venir à bout... J'avoue que le dessin et surtout les couleurs sont remarquables, et vont en s’améliorant au fil des tomes. Certaines planches sont un vrai délice pour les yeux... Mais c'est tout ce que je retiendrai de cette laborieuse lecture. Une série à conseiller aux amateurs d'histoire de monstre et de vampires portées sur l'action.

19/06/2012 (modifier)
Par Pierig
Note: 3/5
L'avatar du posteur Pierig

Je ne suis pas un vampirophile acharné mais j’aime encore à m’essayer à des genres qui me sont étrangers, histoire de garder une certaine ouverture. Suite à l’engouement suscité par cette série à bon nombre d’entre vous, je m’y suis lancé corps et bien. Mon sentiment reste partagé sur cette BD. Je lui reconnais une certaine originalité dans le propos qui rend la lutte contre les vampires nettement moins manichéenne (en même temps, je n’ai pas lu toutes les BDs traitant du sujet). Ainsi, Sarah sera tiraillée entre l’appel de sa nouvelle famille aux dents pointues et celui de ceux qui veulent la guérir du mal dont elle souffre. Chaque parti à de bons arguments à faire valoir, ce qui rend son choix d’autant plus cornélien. Tirso a un bon coup de patte pour croquer les personnages. Mais l’ensemble est relativement trop sombre pour moi, même si cela distille une ambiance propre au sujet abordé. Voilà, je dirais que pour les amateurs du genre, cette BD ne les décevra pas et ne ferait pas tache dans leur bibliothèque. Pour les curieux, sa lecture est recommandée mais en bibliothèque.

19/03/2012 (modifier)
L'avatar du posteur Little Miss Giggles

Si on en était resté aux deux premiers tomes, ma note serait montée facilement à 4 étoiles. Les 2 premiers volumes m'ont carrément passionnée. L'histoire est originale, le dessin très sombre (mieux vaut lire avec une bonne lumière) mais très beau colle parfaitement à l'ambiance. Après avoir dévoré les deux premiers volumes, je suis passée directement au troisième et là, petite déception. On a vraiment l'impression qu'il fallait absolument cloturer avec ce troisième tome et que les auteurs ont tout fait pour y mettre tout ce qu'ils avaient encore à dire. Tout va trop vite, les scènes de combat s'enchainent et ça devient un peu confus. Dommage, un quatrième tome aurait peut-être été nécessaire. Mais malgré tout, ça reste une bonne série qui vaut largement un 3,5 et que je conseille sans problème à l'achat.

16/11/2011 (modifier)

Une bien belle BD qui m'a étonné à plus d'un titre. Tout d'abord le dessin et les prises de vue vraiment très dynamiques qui confèrent au récit une grande originalité. La mise en couleurs, bien qu'un peu trop lissée et informatisée à mon goût, donne tout de même une bonne profondeur aux différentes cases. A noter une légère baisse dans la qualité esthétique du deuxième tome. Au niveau du scénario à présent, je m'attendais à une histoire classique de vampirisme et fus donc plutôt surpris (dans le bon sens) par l'univers très fouillé proposé par les auteurs. La psychologie des personnages est également très travaillée, chacun ayant un caractère bien affirmé. David Munoz distille enfin ce qu'il faut de suspens et de rebondissements pour que le lecteur que je suis aie hâte que le troisième tome arrive.... Après lecture Tome 3 (08/11/11) Ce tome est beaucoup plus orienté sur l'action et l'on a l'impression qu'il aurait été plus judicieux de prévoir 4 tomes à cette série tant cet opus est dense et les actions s'enchainent à une vitesse effrénée. Certaines scènes de combat semblent d'ailleurs inspirées de l'univers de Dragon Ball (clin d'oeil?) Au niveau de la qualité visuelle, j'ai trouvé ce troisième tome un ton au dessus du précédent. En résumé, une œuvre très originale dans son registre, à posséder selon moi. SCENARIO (Originalité, Histoire, personnages) : 7/10 GRAPHISME (Dessin, colorisation) : 8,5/10 NOTE GLOBALE : 15,5/20

11/07/2011 (MAJ le 08/11/2011) (modifier)