Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire

Thor - L'intégrale

Note: 3.33/5
(3.33/5 pour 3 avis)

La genèse et les aventures du fils d'Odin.


Dieu(x) sur Terre Les débuts des Super-Héros célèbres Marvel Super-héros Thor Univers des super-héros Marvel

Il se nomme Donald Blake et habite dans un gratte-ciel de New-York. Blake ?... un médecin maladoit, gauche dans son comportement envers la société, un gars sur qui on peut "marcher dessus" sans rien craindre... un faible quoi... En réalité Blake est le dieu Thor. Privé de mémoire il a été exilé sur la Terre pour apprendre la simplicité de la vie ; une vie différente, en effet, de celle de dieu du tonnerre... Mais un jour son père, Odino, décide que les temps sont venus de le rappeler à lui. Blake se sent alors "obligé" de partir en vacances en Norvège. Au cours d'une promenade, dans une caverne, il découvre un bâton qu'il tape sur le sol. Le morceau de bois se transforme alors en marteau magique : Mjolnir. Blake, lui-aussi, subit une transformation soudaine et (re)devient Thor ; découvrant sa vraie identité et des pouvoirs incroyables... Il décide de se mettre au service de l'humanité, la défendra de toute attaque, et partagera son temps entre la Terre et le royaume légendaire des divinités scandinaves : Asgard.

Scénaristes
Dessinateurs
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Juillet 2007
Statut histoire Histoires courtes 15 tomes parus
Couverture de la série Thor - L'intégrale © Panini Comics 2007

08/11/2007 | L'Ymagier
Modifier


Par Gaston
Note: 4/5
L'avatar du posteur Gaston

3.5 J'avais déjà lu deux intégrales portant sur les années 60 il y a de cela plusieurs mois, mais je ne voulais pas donner mon avis avant d'avoir pu lire le run de Walter Simonson, considéré comme le meilleur auteur de Thor. Les histoires de Simonson sont effectivement très bonnes. On retrouve le monde d'Asgard et les dieux de la mythologie nordiques qui sont très intéressants, mais l'auteur n'oublie pas la terre et on retrouve aussi certains ennemis de Thor humains comme l'Homme Absorbant. Les histoires sont très prenantes et il y a un bon mélange d'action, de drame et d'humour. C'est incroyable comment avec Simonson TOUT semble épique ! Son dessin est dynamique et la qualité ne souffre pas lorsque Sal Buscema reprend le dessin vers la fin du run. Pour ce qui est des histoires des années 60 que j'ai lues, elles sont vieillis quoique la plupart des histoires ne sont pas mauvaises. La qualité est inégale et va du sympathique au bof. Je trouve que l'intérêt de ses vieux comics vient surtout du fait que durant ses années l'univers de Marvel était en train de se construire et c'est intéressant de voir comment étaient les personnages au début, quelles idées ont continues à être utilisé alors que d'autres furent oubliées. Un bon exemple est les méchants Cobra et Hyde qui ont commencé à affronter Thor en solo et puis ensuite ils ont formé un duo et puis après ils furent utilisé contre d'autre super-héros moins puissant que Thor comme Capitain America ou Daredevil.

03/07/2016 (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

Stan Lee et Jack Kirby exhument de la mythologie germano-scandinave le dieu du Tonnerre en 1962. Son père Odin, qui veut apprendre l'humilité à ce fils impétueux, le bannit du royaume d'Asgard et l'exile sur Terre, privé de mémoire et de ses origines divines. Devenu Don Blake, étudiant boiteux en médecine, il apprend au bout de 10 ans, à aimer la Terre et ses habitants ; Odin décide alors d'en faire un gardien du droit au service de l'humanité, lui rend ses pouvoirs et sa véritable identité divine grâce à Mjolnir, le marteau destructeur qui lui permet de voler et d'accomplir des prodiges. Mais il y a Loki, son frère de lait, adopté par Odin, mais devenu envieux et jaloux de Thor. Super-héros moins charismatique que Spiderman ou Iron Man, Thor ne figurait pas parmi mes préférés, mais c'était bien chouette quand même, surtout lorsqu'il intègre les Vengeurs ; d'ailleurs, c'est Loki qui est indirectement à l'origine de la formation des Vengeurs, c'est pourquoi il a juré de détruire Thor et d'emmerder tant qu'il peut ce groupe de super-héros dont il profite parfois des désunions. Dieu du mal, métamorphe, c'est un maître de la magie noire doté de grands pouvoirs, qui peut se matérialiser où il veut, c'est pourquoi ses luttes avec Thor seront intéressantes. D'autres ennemis embêtent Thor, notamment Kang, né au 30ème siècle dans l'un des futurs alternatifs de la Terre (je n'aimais pas trop ces épisodes, c'était un peu compliqué) ; il y a aussi Amora l'Enchanteresse qui jette des sorts et pratique la sorcellerie. Comme je le disais, Thor est un peu moins charismatique, à l'aspect sombre, mais il reste un héros important de l'écurie Marvel, qui permet à Kirby d'exacerber son dessin massif et son goût immodéré des corps musculeux avec ce personnage tout en puissance, jusqu'en 1969, repris ensuite par John Buscema, Neal Adams ou Ron Wilson, relancé en 1983 par Walter Simonson avec un graphisme plus moderne, sur des scénarios de Gerry Conway, Len Wein, Larry Lieber (frère de Stan Lee), Roy Thomas, Bill Mantlo ou Ralph Macchio. Je découvre Thor dès qu'il est traduit en France vers 1979 chez Arédit dans son pocket, ainsi que dans Eclipso ou Vengeur ; aussi chez Lug dans Spécial Strange, où il fait parfois équipe avec la Chose. L'adaptation ciné en 2011 avec Chris Hemsworth est réussie, et permet à Anthony Hopkins dans le rôle d'Odin d'être encore une fois excellent.

12/07/2013 (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 3/5

Ce personnage a été créé en Août 1962 par Stan Lee et Jack Kirby, deux véritables pointures aux States. Thor donne son premier coup de marteau dans le n° 83 de "Journey Into Mystery" de la Marvel Comics. Par la suite, dès 1970, ces créateurs laisseront Thor à d'autres auteurs. On trouvera aux commandes de cette série Gerry Conway et -surtout- Neil Adams et John Buscema au dessin. Que du beau monde !.. D'autres encore suivront dès 1983 dont Walt Simonson, Tom de Falco,... C'est au tout début des années 80 que j'ai découvert cette série publiée chez Artima. Une bonne série. Certes, elle ne renouvelle pas le genre des super-héros mais elle mêle habilement mythologie et action contemporaine. Et ça marche. Bien entendu, j'ai retrouvé dans les histoires la "rengaine" habituelle des "méchants", des cataclysmes divers, des fous-qui-veulent-devenir-maîtres-du-monde, des invasions spatiales d'êtres étranges, etc... mais je me suis vraiment bien amusé (à l'époque) à la lecture de ces récits. Thor ?... un super-héros un peu à part à ses débuts et qui, par la suite, en rejoindra d'autres car n'est-il pas dit que "l'union fait la force" ?... Les "albums". A vrai dire, il ne s'agit pas d'albums tels que l'on peut les concevoir. Il s'agit d'opus brochés de quelque 80 pages chacun, format A5, qui renferment des récits complets. Mais le "manga" n'est-il pas édité sous ce format ?... Qui plus est, ce n'est que dans la présente série que vous trouverez la genèse de l'histoire originelle et, par la suite, ses développements. Le "vrai" Thor, quoi. Une bonne série qui, avis perso, s'est un peu éparpillée par la suite de par ses différentes éditions, ses traductions, ses "repreneurs" divers. Mais pas mal quand même !...

08/11/2007 (modifier)