Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Hand7

Note: 3.33/5
(3.33/5 pour 3 avis)

Après une finale qui tourne mal, l'entraîneur de l'équipe de hand ball de Vian risque de perdre sa place... Afin de le faire revenir sur le devant de la scène sportive, sa fille Nina va décider de lui monter une toute nouvelle équipe !


Manfra ou Franga Nekketsu Shogun Mag Sport

Après une finale qui tourne mal, l'entraîneur de l'équipe de hand ball de Vian risque de perdre sa place... Afin de le faire revenir sur le devant de la scène sportive, sa fille Nina va décider de lui monter une toute nouvelle équipe ! Seuls problèmes : les joueurs ne se connaissent pas, ils ne sont pas forcément sur la même longueur d'onde et surtout, ils n'ont jamais joué au hand ball... Elle va donc devoir recruter divers sportifs, comme Jao le joueur de foot ou Kami, le pratiquant de saut en longueur, pour former une « équipe » de mercenaires capable de s’adapter, tant bien que mal, à ce nouveau sport ! Ils sont 7, les 7 mercenaires du hand ball !

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 14 Août 2007
Statut histoire Série abandonnée (premier cycle de 3 albums terminé) 3 tomes parus
Couverture de la série Hand7
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

20/09/2007 | Ro
Modifier


Par Yannis
Note: 3/5
L'avatar du posteur Yannis

Avis rapide pour une série abandonnée par les Humano (c'est quand même courant chez eux non?) On est dans la tradition des mangas de sport. Une équipe montée de toutes pièces pour relever un défi. Des caractères différents et surtout des personnages pas forcément adeptes de ce sport qui vont devoir apprendre à jouer ensemble pour emporter des victoires. La lecture est plaisante et on suit les aventures avec intérêt. Le dessin est agréable et assez dynamique. On sent du potentiel derrière tout ça que ce soit pour le scénario mais aussi pour le dessin. Malheureusement on ne connaîtra jamais la suite et c'est bien dommage car la série était intéressante. Espérons qu'un autre éditeur tentera le coup et laissera quelques tomes aux auteurs pour s'affirmer.

15/10/2012 (modifier)
Par Maxime
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Personnellement je pratique le handball depuis 11 ans et voilà que l'on s’intéresse enfin à ce beau sport. Les mangas ont fait pratiquement tout les sports : foot, baseball, basket, tennis... Mais il manquait une pièce à l'édifice : le handball. Merci aux auteurs pour avoir pensé à nous, fans de hand et de mangas. De plus l'histoire est originale et marquée par de l'humour. On accroche vite à l'histoire.

17/11/2007 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Note approximative : 2.5/5 Un manga à la française se basant sur le concept des shonen de sport et prenant comme sujet le handball, sport jamais traité à ma connaissance en BD, voilà une idée de départ qui pourrait donner quelque chose de bon. Après tout, les meilleurs shonen du genre peuvent vous faire adorer des sports ou des jeux comme le Go alors que vous n'y connaissiez rien avant. Seulement, là, même si l'ambiance de Hand7 est tout ce qu'il y a de plus sympathique, cela manque encore beaucoup de maîtrise et de réussite pour captiver le lecteur. Le dessin est plutôt bon. Alternant personnages réalistes et kawaï (dans les moments d'humour), il est clair, net et agréable à lire. La mise en page est plutôt fluide même si la narration graphique connaît quelques ratés par moments, bulles de dialogues lues en sens inverse et autres gags visuels qui tombent un peu à plat. Le scénario part d'un bon sentiment. Il s'agit de la création d'une équipe de handball dans une petite ville à partir de joueurs venus de plein d'autres sports que le hand, créant donc un groupe de Mercenaires sportifs aux talents très bigarrés. Et bien sûr, celle-ci va s'opposer à ceux qui se disent des pros du handball. Mais l'intrigue m'a semblé un peu poussive. Premier écueil, tous les personnages, aussi différents soient-ils, sont présentés dès les premiers chapitres. Et comme il y a 7 joueurs dans une équipe, plus tout leur entourage, plus les membres de l'équipe "ennemie", le lecteur est un peu perdu sous le flot des présentations et peine à s'attacher rapidement à l'un ou à l'autre des personnages. Second écueil, l'intrigue est un peu confuse. Elle ne va pas droit au but comme la plupart des shonen du genre. Au contraire, elle joue la carte du "réalisme" en amenant les personnages à se rencontrer peu à peu, à vivre plein de petites sous-intrigues, avant d'en arriver à l'objectif : les mettre tous sur un terrain de hand pour un vrai match. Ce qui en résulte est un récit qui peine à me captiver, à me donner envie de savoir la suite comme y réussissent d'habitude les bons shonen. Il n'y a pas de désir de compétition, de savoir très vite ce qu'il va se passer ensuite et qui va gagner tel match ou telle compétition. Et pour finir, ce n'est pas très crédible. Le récit ne réussit pas du tout à rendre plausible ce brusque désir de plein de gens très différents de former une équipe. Qu'est-ce qui les lie si soudainement alors que certains d'entre eux n'auraient logiquement rien à faire dans ce groupe et dans ce sport ? Et le "méchant" qui leur est opposé n'a rien de crédible non plus : qu'est-ce que c'est que cette haine et toutes ces manigances qu'il nous sort du chapeau ? Son comportement caricatural et celui de ses proches sont assez ridicules dans le genre. De même que la façon dont le récit présente le match de handball "vengeur" que les "gentils" décident de monter en cachette et avec force complots inutiles pour donner une bonne leçon au "méchant". Comment ces gars-là prennent-ils si soudainement comme une évidence le fait que, pour résoudre un conflit d'ordre presque judiciaire, il faut faire ça discrètement sur un terrain de hand ? Et puis il y a l'humour qui est très présent, et c'est une bonne chose en principe, mais qui tombe trop souvent à plat pour moi. A part une unique fois dans tout le tome 1, je n'ai quasiment jamais souri à ces gags souvent patauds. Tous ces défauts sont les témoins à mes yeux d'un manque de maturité narrative et technique des auteurs qui ont l'air pleins de bonne volonté mais s'embrouillent un peu dans un récit qui n'est pas encore correctement construit. Malgré cela, j'ai passé un moment de lecture relativement agréable car les personnages sont sympathiques, l'ambiance assez légère et le sujet traité avec une certaine passion et une vraie bonne humeur. Bref, ce n'est pas un manga que je rejette pour de bon car je sens que les auteurs peuvent encore faire leurs preuves et que, à partir d'un premier tome encore hésitant, ils peuvent construire une série qui pourrait bien être de qualité tout à fait honorable par la suite.

20/09/2007 (modifier)