Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Tärhn, prince des étoiles

Note: 3.5/5
(3.5/5 pour 6 avis)

Les aventures spatiales de 2 couples cherchant à retrouver la terre et ses habitants malgré les pièges de leurs ennemis récurants : le prince Arnak et les terribles Syruls télépathes.


Space Opera

Les 4 héros de cette série ont étés enlevés de la terre par le Prince Arnak qui craint le retour de Tärhn sur le trône de leur planète : Staroth. Cet enlèvement va révéler à Tärhn les fabuleux pouvoirs qu'il détenait sans le savoir. Mais retrouver la terre semble vite impossible pour Tärhn et ses 3 compagnons : - Méléryle, sa compagne, une terrienne noire, dont l' immense amour pour Tärhn se révèlera prépondérant. - Sargénor, un pilote de jet terrien embarqué malgré lui dans cette aventure et qui apporte la touche de comique et d'humour de la série. -Et enfin Génoline, une extra-terrestre un peu bohème d'Aldébaran dont les cheveux-feuilles tombent en automne et dont Sargénor tombera rapidement sous le charme. Le premier ennemi de Tärhn est Arnak. Mais les Syruls, peuple télépathe, lui succèderont et seront bien plus redoutables. Tärhn devra aller jusqu'au bout de lui même pour essayer de retrouver la terre et ses habitants.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Juin 1979
Statut histoire Série terminée 9 tomes parus
Couverture de la série Tärhn, prince des étoiles

23/04/2007 | klod
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

Bernard Dufossé qui a travaillé longtemps pour les éditions Fleurus, se lance en 1978 dans cette agréable saga intergalactique. C'est du pur space opera pour jeunes, de la SF intelligente, au trait réaliste et dynamique, mais qui injustement, est passée inaperçue. Les personnages sont sympathiques, les décors soignés et les péripéties nombreuses. Dufossé utilise une mise en page dynamique et des cadrages variés (longues cases en hauteur, succession de petites cases avec des gros plans et des plans d'ensemble), et met à profit plein d'inventions graphiques. L'histoire est classique des space opera des années 80, où un prince extraterrestre, Tärhn, doté de pouvoirs supranormaux, tente de reconquérir sa planète d'origine, Staroth, dont le trône est occupé par un usurpateur. Dans un premier temps, il lutte contre ce tyran malfaisant, puis il se heurte à d'autres peuples de la galaxie, tels les Syruls, tribu hostile qui peut contrôler les pensées. Les aventures de ce superman de l'espace évoluent dans une SF lisible peuplée de vaisseaux intersidéraux, de planètes inconnues, de peuples étranges et de monstres effrayants; les personnages secondaires comme les amis du héros (la splendide Méléryle et le couple Sargénor et Génoline) sont très attachants, d'autant plus que Tärhn passe son temps à les sauver grâce à ses pouvoirs, tout en restant très humain dans sa manière d'être. Tous les albums peuvent être achetés, mais les 3 premiers sont les meilleurs.

02/07/2013 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Note : 2.5/5 Cette lecture fut pour moi une semi-déception alors que la curiosité et les avis positifs ici présents m'avaient poussé à acheter la quasi intégrale de la série sans même l'avoir feuilletée auparavant. J'ai bien l'impression qu'il faut avoir lu ces histoires dans sa jeunesse pour éprouver une réelle nostalgie et un vrai plaisir à les relire de nos jours. Dès le premier tome, j'ai été surpris, ni vraiment agréablement ni vraiment désagréablement, juste surpris. D'abord parce que le récit se composait d'histoires courtes. Ensuite parce que j'étais presque estomaqué par la très grande facilité et les innombrables clichés de ces histoires de SF particulièrement naïves et désuettes. C'en devenait régulièrement drôle de voir d'aussi grosses ficelles et des inspirations venues d'un peu tous les domaines de la SF en bande dessinée ou cinématographique (l'emprunt du vaisseau de Valérian a été pour moi le plus flagrant même si les allures du Ming de Flash Gordon d'Arnak étaient aussi manifestes). Un peu refroidi quoiqu'amusé par ce premier tome, j'ai plutôt agréablement constaté que les tomes suivants devenaient plus consistants avec des histoires en un tome et à suivre pour chacune. Les très grosses facilités scénaristiques voire les incohérences continuaient cependant à me décevoir jusqu'à la formidable pirouette du tome 6 (alors que toute l'intrigue était basée sur le fait que les 4 amis étaient mourants, le héros décréta en toute dernière case qu'en fait non, seul lui avait été malade mais que maintenant ça allait mieux, passons à autre chose...). Malgré ces reproches, j'ai trouvé que les scénarios gagnaient en cohérence et en intérêt au fil des tomes, avec à mes yeux un point culminant entre les tomes 4 et 6. J'avais fini par m'attacher à ces personnages et à ce style narratif hors d'âge. De même… (lire plus)

06/03/2011 (modifier)
Par sonkun30
Note: 4/5

J'adore les space opéra, et cette série est vraiment bourrée de qualités. Les personnages, bien que très manichéens, n'en sont pas moins attachants, et les scénarios, bien qu'assez prévisibles pour la plupart, parviennent à nous entraîner jusqu'à la dernière page sans que l'on ait envie de poser le livre. Et puis il faut replacer la série dans son contexte : les années 80, et les scénarios sont tout à fait dans le genre de ce qui se faisait à l'époque. Le dessin est clair et bien agréable, et même si les vêtements des personnages sont un peu trop "bioman", cela n'est pas vraiment un gène. De plus, le faible nombre de tomes (9), justifie que l'on se procure cette série qui a tout pour plaire aux amateurs de space opéra !

12/03/2010 (modifier)
Par Pasukare
Note: 5/5
L'avatar du posteur Pasukare

Aaaaah , David John Tärhn ! Mon héros intergalactique ! Il n'a vraiment pas à rougir face à Actarus ou Albator moi je dis. Télépathie, télékinésie, lévitation, rayons mortels, désincarnation (avec un spectre qui peut piloter un vaisseau spatial, excusez du peu), il a toutes les armes en main pour être le plus fort (et en plus il est bô). Prince des étoiles au grand coeur, héritier du trône d'une planète lointaine (Staroth), il échoue avec ses parents sur Terre alors qu'il n'est qu'un enfant, orphelin, recueilli et élevé par des terriens, il ignore tout de ses origines et il pense qu'il pourra vivre peinard avec sa fiancée Méléryle. Mais c'était sans compter sur Arnak, usurpateur du trône de Staroth, qui un jour décide de venir sur Terre pour enlever Tärhn et le faire prisonnier afin que ce dernier ne vienne pas récupérer la place qui lui est due. Il aurait mieux fait de ne rien tenter puisque Tärhn ignorait tout de ses origines et cela aurait été le meilleur moyen pour lui de garder sa place, mais on n'aurait pas eu d'histoire à lire ! Sa fiancée Méléryle et Sargénor un terrien qui passait par là sont enlevés avec lui, ils rencontrent en chemin Génoline, jeune fille originaire d'Aldébaran en panne dans une galaxie lointaine avec son vaisseau spatial et voici formé le quatuor qui au cours de ces 9 albums va tenter contre vents (stellaires) et marées (cosmiques) de déjouer les attaques des (très) méchants Syruls (qui veulent envahir l'univers et dévaster toutes les planètes habitées) et les fourberies d'Arnak. Tärhn, prince des étoiles, côté scénario, ce n'est vraiment pas très élaboré, le principe reste toujours le même : le quatuor est en route (et cette fois c'est la bonne) pour la Terre quand tout à coup un… (lire plus)

02/01/2009 (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 3/5

Une, déjà, ancienne série qui débute dans « Djinn » n° 11 du 15 Mars 1978 pour se terminer dans « Triolo » n° 115 du 1er Juin 1986. Une bonne série SF qui met en scène John David Tärhn, l’héritier du trône de Staroth, une lointaine planète. Seulement voilà, ce trône a été usurpé par le vil Arnak. Après avoir été initié, Tärhn va se trouver doté de super pouvoirs et va tenter de reconquérir son trône… C’est tout ?… ben oui… un postulat très simple qui s’adresse plutôt à de jeunes lecteurs qui n’ont pas envie de se farcir un textuel « façon Alix » ; mais des lecteurs qui ont envie de passer un bon moment de lecture. Ce qui est le cas. Dufossé, dessinateur trop méconnu je pense, y va d’un bien bon dynamisme graphique qui relève l’ensemble. D’où, côté scénario : proute ; côté dessin : plus que bien. Résultat : pas mal.

17/12/2007 (modifier)
Par klod
Note: 3/5

Série assez sympathique qui est un peu tombée dans l'oubli, TÄRHN est un space opéra qui s'inspire de différentes sources. On y trouve des touches de Star Wars, de Valérian, d'Alien (le film), et même de Thorgal ou de La Guerre du feu. Mais malgré ça "Tärhn" garde un ton très personnel, avec des histoires qui peuvent être tantôt légères tantôt plus sombres, ce qui permet de ne pas garantir systématiquement la victoire finale du bien. Certains personnages évoluent considérablement au cours de la série pour changer radicalement de bord (bon/mauvais) pour l'un d'entre eux. Je ne dis pas lequel pour le suspens ! Et Sargénor prend peu à peu le rôle de comique de service, ce qui apporte des notes d'humour bienvenues pour l'équilibre de la série. Une autre particularité est que la série se termine au bout de 9 albums alors que c'est le type même de sujet qui aurait pu entraîner une infinité d'albums. C'est plutôt remarquable. Je ne mets que 3/5 et ne conseille pas l'achat car la série date maintenant un peu et les histoires sont de qualité variable. Mais la série réserve quand même quelques belles petites surprises et mérite d'être lue au moins une fois.

23/04/2007 (modifier)