Salade niçoise

Note: 3.5/5
(3.5/5 pour 2 avis)

Les salades de Baudoin ont été publiées dans un premier temps au Japon et remontées dans le sens de lecture occidentale. Leur point commun est la ville de Nice et chacune fait étalage d'une part d'humanite dans un monde qui en manque singulièrement.


Ciboulette La Côte d'Azur

Les salades de Baudoin ont été publiées dans un premier temps au Japon et remontées dans le sens de lecture occidentale. Leur point commun est la ville de Nice et chacune fait étalage d'une part d'humanite dans un monde qui en manque singulièrement. Source : bdnet

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Octobre 1999
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Salade niçoise
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

14/02/2007 | cac
Modifier


Par iannick
Note: 3/5
L'avatar du posteur iannick

« Salade niçoise » ? Ce sont des petites fables se situant dans la ville de Nice et ayant pour personnage principal Manu, un jeune homme. C’est une bd réalisée par Baudouin quand il était l’un des auteurs les plus connus (et il l’est toujours !) et les plus prolifiques de chez l’éditeur « L’Association ». A cette époque, Baudouin ne concevait que des albums en noir et blanc. Je préfère ne pas trop vous dévoiler le début de chaque récit histoire de vous laisser la surprise de les découvrir par vous-même. Sachez cependant que chaque historiette présente une fin qui m’est apparue à la fois étonnante et pour certaine mélancolique. Sans en être franchement inoubliables, ces histoires me sont apparues agréables à lire. Ces récits m’ont permis de (re)découvrir un peu la ville de Nice et le quotidien des jeunes locaux. Ainsi, ce n’est pas à proprement dit une surprise pour moi de remarquer que les cafés et la promenade des anglais (surtout le long de la ville vieille) sont pris d’assaut par cette partie de la population en fin de journée. Pas mal de ces historiettes tournent autour aussi des marins, c’est assez étonnant de le constater étant donné que pour moi, le port de Nice n’est pas –à mon avis- à proprement parler un port de pêche mais de plaisance. Cependant, toujours est-il que j’ai ressenti la même atmosphère de Nice en lisant cet album que lorsque je me suis rendu sur place, j’en conclus que cet album de Baudouin est incontestablement une réussite sur ce plan-là. Que ceux qui aiment la ligne claire et ne jurent que par ce genre de dessin ne feuillètent pas « Salade niçoise » (et les autres albums de Baudouin aussi !) ! Le style de Baudouin est à vrai dire brouillon, inconstant et délavé. Ça peut paraître à première vue « laid » à regarder mais moi, j’aime ce style, j’apprécie la capacité de cet auteur de « saisir » les ambiances plus que la recherche d’une quelconque perfection dans la représentation des personnages ou des décors. En tout cas, je pense que peu d’auteurs peuvent se féliciter même en toute modestie de créer une atmosphère rien qu’avec du noir et blanc et Baudouin fait –à mon avis- partie de ceux-là. « Salade nicoise » est un recueil de petites histoires assez curieuses dont le dénominateur commun est sa situation dans la cité niçoise, c’est un album que j’ai trouvé plaisant à feuilleter. Le genre de bd que je relirai sans me lasser d’autant plus que j’apprécie le style d'Edmond Baudouin.

19/07/2010 (modifier)
Par cac
Note: 4/5

Plusieurs petites aventures avec un personnage commun comme dénominateur. Le tout se passe à Nice d’où le titre de cet album (et je suppose que l’auteur aime bien la salade). Les histoires oscillent du côté du polar avec entremêlements de situations. Album plutôt intéressant avec un dessin moins "conceptuel" si je puis dire que les plus récentes oeuvres de bande dessinée de Baudoin.

14/02/2007 (modifier)