Brouillage intégral

Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)

15 récits de l'écrivain de SF Liu Cixin adaptées en BD par des auteurs de tous pays ; 15 voyages quantiques à la croisée des dimensions scientifiques, géopolitiques et humanistes, pour imaginer les possibles futurs de l'humanité.


Adaptations de romans en BD Nouveautés BD, comics et manga Romans de science-fiction adaptés en BD

Une Troisième Guerre mondiale oppose les membres de l'OTAN à la Russie, un conflit interminable, tactique, technologique et sanglant. Pour gagner du temps en attendant un rassemblement de troupes, le général Levchenko décide d'agir sur le brouillage des transmissions. Les rayonnements solaires, qui influencent la propagation des ondes de surface, pourraient changer l'issue des combats...

Scénario
Oeuvre originale
Dessin
Couleurs
Traduction
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 04 Janvier 2023
Statut histoire One shot 1 tome paru

Couverture de la série Brouillage intégral © Delcourt 2023
Les notes
Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)
Cliquez pour afficher les avis.

14/01/2023 | pol
Modifier


Par pol
Note: 2/5
L'avatar du posteur pol

Après des débuts en fanfare cette collection marque malheureusement le pas depuis 2 albums. Pour la thématique, la couverture annonce clairement la couleur : ce Brouillage intégral raconte une histoire de guerre. Ce qui semble être la 3e guerre mondiale entre la Russie et les pays de l'Otan, une thématique qui fait cruellement écho à l'actualité. Au coeur de l'intrigue, des militaires russes vont trouver la technique pour brouiller tous les systèmes de communication, laissant leurs ennemis sourds et aveugles. Voilà en une phrase résumé quasiment la seule idée qui ressort du scénario. Pour le reste des scènes de combats succèdent à des scènes de combats. Des explosions, des blessés, des morts, une ligne de front, des avions, des uniformes, des chars... De temps en temps quelques scènes s'intercalent pour conceptualiser tout ça. On a donc droit à des explications scientifiques moyennement digestes sur la façon dont il va falloir s'y prendre pour couper les ondes. Un peu de flashback sur la jeunesse des protagonistes, ça humanise un peu le tout. Et quelques passages avec le fils du général russe, tout seul dans une station spatiale en orbite pas loin du soleil. Ces passages sont quand même assez creux et n'apportent ni piment, ni saveur à l'histoire. On aurait supprimé le vaisseau spatial, on avait quasiment la même histoire. C'est dire que le coté SF n'est pas prépondérant ici. Coté dessin, c'est pas mal, le dessinateur s'en sort même plutôt très bien dans les scènes de combats puisque on arrive à distinguer qui est dans quel camp, ce qui est loin d'être toujours le cas dans les BD de guerre. Finalement si il n'y avait pas les quelques passages dans l'espace on aurait l'impression de lire une histoire qui se passe demain. Du coup le coté anticipation est réussi et il ferait même un peu peur. Mais cela ne suffit pas pour faire une BD marquante, le scénario ne se démarque en rien d'un récit de guerre quelconque.

14/01/2023 (modifier)