Crush

Note: 2.25/5
(2.25/5 pour 4 avis)

L'histoire d'un monstre fantastique qui met en exergue les malaises parfois vécus à l'adolescence.


Dark Horse Comics

Liz Mason vit avec ses parents qui la dédaignent et l'ignorent. Habillée de noir, elle subit les regards méprisants de ses camarades de collège. Seule Jen Tanaka lui accorde son amitié. De dépit Liz se plonge dans la magie, autant pour oublier que pour explorer un monde nouveau. Le soir de ses dix-huit ans une cérémonie magique tourne mal. Liz s'évanouit. A son reveil, elle découvre qu'elle est capable de se transformer en monstre brutal et vindicatif, qui se baptise lui même "Crush". Effrayée, elle se confie à Jen. Ensemble, les deux jeunes filles essaient de comprendre comment fonctionnnent les pouvoirs de Liz, et comment l'adolescente pourrait les contrôler. Ce qu'elles ne savent pas, c'est que le reveil de ses pouvoirs attire toutes les convoitises. Des forces endormies depuis longtemps se sont soudain mises en branle. La course poursuite ne fait que commencer, et les chasseurs sont sans pitié...

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Août 2005
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Crush
Les notes (4)
Cliquez pour lire les avis

18/12/2006 | JJJ
Modifier


Par Ems
Note: 2/5

Ce comics est présenté comme un one shot mais il n'y a pas de fin en soit. Au contraire, toutes les questions posées restent sans réponse. Le fait d'offrir un récit jouant sur des métaphores est bien senti mais il aurait fallu aller au bout des choses car on a aucune explication pour la lecture au premier degré. Le traitement du passage difficile de l'adolescence est très limité en intérêt, l'histoire fantastique elle m'intéressait mais elle semble n'être là que pour offrir un support à la vision secondaire de l'auteur. Du coup je me sens peu concerné par ce récit, le dessin est pourtant agréable bien que passe-partout. Je n'arrive pas à définir la cible réelle de cette histoire qui semble non aboutie. Je retiendrai pour ma part une histoire avec de bonnes idées mais sans finalité.

19/03/2011 (modifier)
Par Erik
Note: 1/5
L'avatar du posteur Erik

Crush est l'incarnation même de la BD adolescente mal dans sa peau. Rien de mieux alors que de se transformer en loup-garou. Le surgissement du fantastique dans l'univers quotidien de l'adolescent n'est pas nouveau (voir Spiderman). Du coup, je n'ai trouvé aucune originalité à ce récit dont les péripéties m'ont laissé de marbre. Bref, je me suis littéralement ennuyé à cette lecture qui ressemble à une série TV du style Buffy contre les vampires. Même le dessin anguleux à souhait m'a rebuté. On passera à autre chose à moins d'être fan.

06/03/2011 (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 3/5

Une histoire qui a plutôt fière allure. Un bon scénariste (Hall a travaillé sur "Batman Adventures") et un dessin nerveux, anguleux et sans complexe de Murphy m'ont ici donné une agréable découverte. Sorte de "Buffy contre les vampires" mâtiné de "Carie" (de Carpenter... wouaaaah... quel film !...), Crush déstabilise le quotidien middle-class de l'Amérique des feuilletons pour adolescents. Qui n'a rêvé un jour, je pense, d'avoir d'autres parents, des pouvoirs cachés ? Ou que quelque chose se passe, enfin, dans notre vie d'adolescent ?... Dans Crush, à la fin épouvantablement sans réponse, il se passe quelque chose. Et c'est terrible... J'avoue ne pas trop apprécier le style graphique de Murphy ; opinion qui n'engage que moi. Un style qui "navigue" entre le comics US et la BD franco-belge mais qui, néanmoins, est bien mis en valeur dans certaines planches en offrant de belles colorisations à effets sépia dégradés. Bon album. Bonne découverte.

11/01/2007 (modifier)
Par JJJ
Note: 3/5

Ce récit est une belle métaphore sur la transformation de soi que l'on peut ressentir à la période adolescente. Le titre de cette BD, le mot "Crush" est à lui seul lourd de sens. Le monstre rageur et destructeur qu'est Crush est représentatif de la colère contenue et ravalée qui habite Liz, une adolescente se cachant derrière son look gothique par peur d'exister... En libérant Crush, Liz évacue ses frustrations, elle se libère, d'une certaine manière elle grandit, et de nouveaux obstacles vont surgir devant elle. Jason Hall traite un thème délicat avec brio, le passage parfois difficile, de l'adolescence à l'age adulte montré au travers d'une histoire teintée de surnaturel et de fantastique. Le ton reste tout de même léger et nous rappelle que l'on est dans le domaine du divertissement, il n'y a rien de dramatique. Cette histoire qu'est Crush, lue au premier degré se révèle bien construite et agréable à lire, le rapport entre Liz et Jen, les deux filles que l'on va suivre dans le récit, est intéressant. Ce sont deux personnages que tout oppose, Liz est renfermée, peu sure d'elle, Jen est forte exubérante et protège Liz comme si c'était sa petite soeur. L'arrivée brutale de Crush va sensiblement modifier le lien qui unit Liz et Jen... Encore une métaphore réussie... Quand Liz se transforme elle ne se contente pas d'avoir les pouvoirs de Crush, elle "est" Crush, elle devient une autre entité tout en restant la même personne, cela semble compliqué mais c'est très bien retranscrit. Le dessin de Sean Murphy lorgne vers le cartoon et emprunte pas mal, il me semble au manga, le rendu est bon, Crush est un monstre sexy en diable si j'ose dire. Ce qui est plus gênant est l'aspect assez caricatural qu'ont les personnages plus "humains", même si je reconnais que Liz a une frimousse plutôt sympathique. Crush est une BD que j'ai bien aimé, dommage que la suite risque de se faire un tout petit peu attendre, Crush ressemble à un one-Shot, pas mal d'éléments sont donnés dans ses pages, mais il faut impérativement une suite à cette histoire, j'espère que le jour où elle arrivera elle sera à la hauteur. JJJ

18/12/2006 (modifier)