Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Félix le chat (Felix the cat)

Note: 2.67/5
(2.67/5 pour 6 avis)

Les aventures d'un des plus célèbres chats de la BD.


Albums jeunesse : 6 à 10 ans Best of 1930-1939 Chiens & Chats King Features Syndicate Les Pionniers

Félix ?... Un matou qui évolue dans un univers sans repères éventuels. Il a la faculté de voyager à travers le temps, ainsi que l'espace ; et ce avec la plus grande facilité. Il est gentil Félix, mais parfois doit aussi montrer un "sale petit caractère" face à certaines situations ou personnages qu'il rencontre. Car il est aussi irritable, "notre" Félix ; tout autant que poète, frondeur... et aussi fonceur. Il vivra de très nombreuses aventures, toutes plus surprenantes les unes que les autres... et découvrira même l'an 2000, imaginé par son auteur, dans un album de 1933 !

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 1933
Statut histoire Histoires courtes (40 tomes pour 6 éditeurs) 40 tomes parus
Couverture de la série Félix le chat
Les notes (6)
Cliquez pour lire les avis

04/11/2006 | L'Ymagier
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

J’ai lu le deuxième tome (regroupant les histoires de 1924-1925) des éditions Horay (dont on ne dira jamais assez combien leur travail de reprise d’ancêtres a été important pour faire connaître à de nouveaux lecteurs ce qui avait été publié « avant »). Comme pour Betty Boop (dont j'ai lu récemment la version BD), j’avais de rares et vagues souvenirs de dessins animés en tête, et la lecture de ces petites histoires ne m’a pas forcément satisfait. C’est clairement à réserver à un jeune lectorat, avec ces histoires toutes sur le même canevas : Félix réussit toujours à obtenir gain de cause, et à se venger de ceux qui l’ont embêté (qu’il ait été injustement persécuté ou que ce soit lui à l’origine qui ait voulu se moquer de sa victime). Quelques gags sont vaguement amusants, mais ce n’est aujourd’hui pas assez original ou « punchy ». A lire éventuellement en empruntant un album…

09/07/2018 (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

Transfuge du dessin animé à la BD, ce célèbre chat a commencé sa carrière probablement vers 1919 dans le studio d'animation de Pat Sullivan, alors que le premier strip est diffusé par le KFS en 1921 ou 1923. Même si la signature de Pat Sullivan a toujours été apposée, il est aujourd'hui à peu près certain que le véritable auteur de Félix est Otto Messmer qui le dessina pour le studio, Sullivan n'étant que producteur et réalisateur. Messmer signera le strip de 1935 à 1955, repris ensuite par Joe Oriolo et bien d'autres. La série perdit en originalité, comme d'autres séries à succès prolongées par de multiples dessinateurs dont ce n'est pas la création, et aussi du passage de l'animation filmée à celui du papier, comme d'autres personnages de cartoon. Dans ses films, Félix évoluait dans un décor pratiquement vierge, le son était encore quasi inconnu, les onomatopées étaient utilisées ainsi que des éléments du décor ou le corps de Félix de façon originale (Félix détachait sa queue et l'utilisait comme canne à pêche, ou les lettres H de son rire mises bout à bout devenaient une échelle...). Même si la bande conserva le ton onirique, la fantaisie surréaliste et la poésie des cartoons, grâce à des décors réels et des couleurs, elle ne semble pas mériter une importance capitale dans la BD pionnière, Félix occupant plutôt une place dans l'histoire du cinéma, car il fut le premier héros de dessin animé devant Mickey à être adapté en strip, et le premier dessin animé sonore, coiffant encore Disney sur le poteau. De mon côté, je n'ai jamais eu d'affection particulière pour ce personnage, je lisais distraitement ses aventures à la fin des années 60 lorsque la SFPI éditait un pocket à son nom (entre 1962 et 1982), puis j'en ai lu encore lorsque Pierre Horay fit paraître des gros albums dans les années 80 (reprenant les dessins de Messmer), mais mes goûts avaient changé, je trouvais ça vraiment trop enfantin et sans trop de charme. Aujourd'hui, ça peut à la rigueur intéresser de jeunes enfants pour changer un peu de Mickey, mais c'est tout...

07/06/2014 (modifier)
Par fonch001
Note: 4/5

Je viens de relire un tome de Félix le chat et ma fois, c'est bien meilleur que ce à quoi je m'attendais. La mémoire jouant souvent des tours, je m'attendais à ce que cette œuvre soit très en deçà de mes souvenirs. Bien sûr, passé 10 ans cette œuvre jeunesse perd tout intérêt, mais pour les tout jeunes (6-8 ans), sa cible, cette BD est franchement à conseiller. Graphiquement on trouve tous les éléments permettant aux enfants de plonger dans l'oeuvre (des cases proches de la simplicité des dessins d'enfants, des personnages qui ressemble plus à des nounours qu'à des êtres vivants, des couleurs mates et tranchées faisant penser aux boites de crayon de supermarché, etc ...). Mais il n'y a pas que le graphisme qui soit pensé pour les plus jeunes. Les dialogues sont à l'avenant ; Utilisant des termes simples et des gros phylactères, ils sont des plus faciles à lire. Enfin les histoires, naïves, assez courtes, simples et emplies de rêveries sont parfaitement adaptées elles aussi. Elles me font parfois penser à Donald et ses neveux mais offre un scénario souvent plus simple. Un bon moyen de mettre le pied à l'étrier ou, à tout le moins, de faire comme papa bdvore pour les plus jeunes qui toutefois se lasseront assez vite de cette BD à mesure qu'ils auront accès à la compréhension de BD plus riches.

21/05/2008 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Je viens de lire l'intégrale éditée par Vents d'ouest et j'ai trouvé cela pas mal. La plupart des gags tournent autour de la confrontation entre Félix le chat et Suzy la souris. Cela pourrait vite tourner en rond, mais l'auteur réussit à nous captiver avec des gags qui font souvent sourire et parfois marrer. J'aime surtout lorsque les gags étaient sur le même thème. En particulier sur celui du procès qu'on retrouve dans les dix dernières pages de l'album. Le dessin est simple et efficace. Ça plaira aux jeunes enfants.

09/01/2008 (modifier)
Par Superjé
Note: 2/5

J’ai emprunté le tome 3 à la bibliothèque et je n’ai pas beaucoup accroché, depuis je n’en ai pas lu d’autres tomes. Les dessins ne sont pas top, voire minimaliste : d’habitude je n’ai rien contre mais la c’est vraiment moche. Les gags sont rarement marrants, des fois un sourire mais sur 120 pages c’est normal. J’ai juste trouvé un truc, qui a été repris plus tard dans Gaston Lagaffe et Mélusine : « les idées sur plusieurs gags » (allez lire mon avis sur Gaston Lagaffe). J’aurais bien aimé lire des gags en couleurs, comme dit L’Ymagier parce que, que du noir et blanc c’est triste. Dans la catégorie « Les Pionniers de la BD », je préfère largement le tome de Bécassine que j’ai lu. 11/12/06 : J’ai lu un best of, de strips noir et blanc, et couleur, je ne trouve toujours pas ça génial : Je n’ai ris qu’a 2-3 gags. Mais je pense que c’est comme dans «Betty Boop», on n’a pas le même humour maintenant que il y a 60 ans. Conclusion : Le dessin minimaliste n'est pas très beau, 2-3 gags m'ont fais rire, mais ces quelques gags sont très marrant, domage pour apeu près 150 gags.

04/11/2006 (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 3/5

Une longue histoire, que celle de Félix. Au départ, nous sommes en 1919, il fait l'objet d'un dessin animé (Feline Follies) créé conjointement par Pat Sullivan et Otto Messmer. Enorme succès pour ce court-métrage d'animation. Félix fait, pour ainsi dire, le tour du monde sur écran. Succès continu. L'idée vient alors d'adapter ses histoires en BD. 1er Août 1923. Félix a les honneurs de la presse anglaise dans "The Sketch", un quotidien britannique. Un premier "gag" qui sera suivi de très nombreux autres. 31 Août 1923. "Entrée" de Félix aux USA dans le quotidien "Boston American". En France ?... La série paraîtra -dès 1929- dans divers périodiques. C'est ainsi que je l'ai connu -et apprécié- dans mes collections "L'As" et "Bravo" ; sous forme de strips en couleurs en une demi ou une pleine page. C'est un fait qu'il a un drôle de caractère, ce matou ; mais c'est vrai qu'il agit suivant sa logique de chat. Il n'hésite d'ailleurs que rarement à émettre un jugement sévère sur les hommes. Et c'est ce que j'aime en lui ! Félix ?... Il a eu son temps. Mais il reste encore dans la mémoire de très nombreux lecteurs. N'en est pour preuve que les différentes éditions, rééditions, intégrales qui ont jalonné sa carrière. Les albums : plusieurs dizaines édités par diverses maisons d'éditions (je n'ose vous parler de ses nombreuses parutions en hebdos). Néanmoins, si vous voulez vous faire une idée du personnage, de son univers, de ses manies, de ses états d'âmes, de ses aventures plongez sans regret dans l'intégrale Horay -qui part des toutes premières planches- éditée (et rééditée) depuis 1979. Rien ne vous empêche, bien sûr de vous "lancer" sur les autres albums. Félix ?... Une série qui eut son "heure" de gloire jusqu'au milieu des années 50. Dès cette époque, repris par plusieurs dessinateurs, il perdra son "aura" et deviendra plus banal, quelconque même. Infos sur albums, parutions diverses, éditeurs, auteur : voir fenêtre "série".

04/11/2006 (modifier)