Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Frédéric Joubert

Note: 3/5
(3/5 pour 3 avis)

Une série policière qui marque les débuts de Christian Rossi.


Circus Taxi Driver

Frédéric Joubert ?... C'est un banal chauffeur de taxi. Un jour, il découvre un cadavre caché dans le coffre de sa voiture. Son existence "normale" va alors basculer dans une intrigue policière plutôt très sombre...

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Avril 1981
Statut histoire Une histoire par tome 3 tomes parus
Couverture de la série Frédéric Joubert
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

16/10/2006 | L'Ymagier
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

Cette création en 1980 dans la revue Circus est la première série importante de Christian Rossi qui débute véritablement après divers travaux de commande chez Fleurus. Sur des scénarios plaisants de H. Filippini, plus connu comme historien de la BD que comme scénariste, Rossi commence à révéler son style graphique ici encore fortement influencé par Giraud, mais dont on sent la maîtrise future, et c'est logiquement qu'il reprendra Jim Cutlass des mains de ce dernier. Mais avant cela, cette série qui voyait un sympathique chauffeur de taxi embringué dans de ténébreuses affaires, ne semble pas trouver son public, c'est dommage, car ces aventures exotiques au parfum policier étaient plutôt attrayantes, quoique peut-être pas assez dynamiques. Mais de toute façon, Filippini retourne à son job de rédac-chef du mensuel Vécu, et Rossi se lance en 1981 dans le western avec Le Chariot de Thespis. 3 albums, c'est pas ruineux en occase, mais ils sont peu faciles à trouver.

02/07/2013 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Frédéric Joubert est une série d'aventure policière à l'ancienne. Les intrigues sont un peu cliché par pas mal d'aspect mais elles sont bien menées et rythmées. Le dessin est dans une veine proche d'un Jijé de l'époque Valhardi. L'originalité principale du récit est le caractère du héros. C'est un jeune homme qui a hérité une somme lui permettant de vivre de ses rentes mais qui choisit de continuer à travailler comme taxi pour rencontrer des gens et si possible vivre des aventures. Aussi, quand l'un de ses passagers meurt sur sa plage arrière, il est tout heureux de cacher le cadavre et de mener lui-même l'enquête sans prévenir la police. Pour cela, il se fait aider par sa fiancé, actrice sans travail, qui elle aussi est heureuse de jouer les détectives amateurs, quelque soit le danger que cela représente. Il faut avouer que le scénariste les aide un peu quand même. La chance est bien souvent avec eux et ils s'en sortent un peu facilement face à des tueurs armés ou quand il s'agit d'expliquer leurs agissements amateurs face à la police.

22/11/2008 (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 3/5

Frédéric fait ses débuts dans le mensuel "Circus" n° 29 d'Août 1980. Il y disparaîtra -définitivement- dans le n° 63 de Juillet 1983. Une série à laquelle le public n'a pas adhéré. C'est vrai que le postulat de départ est assez simple : un banal chauffeur de taxi découvre un cadavre dans le coffre de sa voiture ; dit cadavre qui va lui attirer moult ennuis. Dommage, car le scénario imaginé par Filippini est ensuite plutôt relevé, bien construit, apportant matière aux histoires. Mais, surtout, il y a le graphisme de Rossi. Alors à ses débuts (mais ça, je ne le savais pas encore) ce dessinateur y va d'un très vif, déjà maîtrisé, fouillé ; bien que j'y ai ressenti une certaine influence de Giraud ou Jijé. Mais il faut bien un début à tout. Rossi -par la suite- magnifiera son dessin dans des séries comme Jim Cutlass, W.E.S.T, Le chariot de Thespis... "Frédéric Joubert" ?... Une bonne série. Pas trop originale mais aux scénarios bien construits et au dessin qui -déjà- annonce un "grand". Courte série aussi, qui fera pourtant l'objet de trois albums édités de 1981 à 1983.

16/10/2006 (modifier)