Lovely trouble

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Une histoire d'amour au sein d'une société ultrasécuritaire où les gens prennent des pilules pour oublier l'amour et le désir.


Anticipation Dictatures et répression

Loin dans le temps et l'espace, une société totalitaire. Grace aux pilules qu'avalent en masse les foules, le gouvernement a coupé court aux maladies et au stress. Il a même réussi à faire oublier à l'humanité sa méthode naturelle de reproduction. QI et quotas déterminent les naissances, toute formule de créativité est formellement interdite. Kick y est heureux et jouit de la banalisation de la société qui l'entoure. Jusqu'au jour où il rencontre Xaëlle, une rebelle libre, amoureuse de Nabokov, des impressionistes, du sexe et de la beauté sous toutes ses formes. Cette rencontre inattendue et explosive va faire basculer leurs vies. Et pourquoi pas le gouvernement?

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Novembre 2005
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Lovely trouble
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

29/08/2006 | JJJ
Modifier


Par JJJ
Note: 3/5

Une BD de plus nous qui nous montre un futur peu reluisant, un monde où les gens ont échangé leur liberté contre la sursécurité. Dans ce monde, le gouvernement dirige d'une main de fer, abrutissant les gens de pilules qui endorment leurs envies, désirs et volontés. Ce monde doit faire face à des factions ennemies considérées comme des terroristes, les Molapaps, des fanatiques religieux, et des rebelles qui veulent vivre libres. Voila pour le cadre, il est facile de voir d'ou vient l'inspiration de Maingoval. Cette BD au format tout carré n'est pas mal, même si le thème de la société totalitaire dans le futur est archi couru dans les BD de SF, il y a tout de même quelques trouvailles amusantes. Le héros qui rencontre des problèmes avec les Molapaps au début de l'histoire parce qu'il se balade sans son cache nez et que c'est un acte si impudique que c'est inadmissible alors que s'il était nu ne choquerait personne, m'évoque le fait que l'auteur se moque gentiment de certaines règles débiles établies dans toutes les sociétés. Un autre passage où l'on voit des rebelles faire sauter un silo contenant le sperme de toute l'humanité, et du coup s'en retrouvent couverts, m'a fait sourire. D'autres passages plus sombres montrant des tueries ou des séquences plus dramatiques, donnent une opposition aux moments humoristiques. Mais l'intérêt véritable est comme le titre l'indique le trouble amoureux que ressentent les héros Kick et Xaëlle, leur psychologie est bien retranscrite et il y a pas mal de passages intimes réussis, dans cette histoire un peu foutraque. On a droit à quelques scènes de sexe agréables mais pas vraiment capitales. Les dessins sont bons, les couleurs pètent bien, rien à redire à ce sujet. Cette BD est sympa sans plus, c'est déjà pas mal, à lire pour tuer un quart d'heure, l'achat en revanche me semble superflu. JJJ

29/08/2006 (modifier)