CH Confidentiel

Note: 2.5/5
(2.5/5 pour 4 avis)

Une nouvelle série, dont le héros est une unité entière, composée d'hommes et de femmes avec tout ce que cela suppose d'imperfections et de transcendance.


Auteurs suisses Suisse

Un sommet de l'Organisation Mondiale du Commerce ne va pas sans susciter de grandes tensions. Pour la Brigade des Enquêtes Réservées, l'équivalent suisse du FBI, le moment est grave : surveillance accrue des écoutes téléphoniques, analyse des emails, recoupements des infos dealées par les indics, tout est passé au crible. C'est ainsi que les membres de la B.E.R. contactés par Interpol Rome, repèrent un container, stocké au port franc de Genève. Après vérification, ce dernier s'avère appartenir à Benitez Corp. , une société-écran, sise à Genève, dont la principale activité consiste à importer des produits toxiques dont le mélange peut se révéler explosif !

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Juin 2006
Statut histoire Une histoire par tome 3 tomes parus
Couverture de la série CH Confidentiel
Les notes (4)
Cliquez pour lire les avis

23/08/2006 | pol
Modifier


Par Chev
Note: 3/5

Cela ne renouvèle pas le genre, certes mais on prend toujours plaisir à lire les histoires de Ceppi. Perso, j’aime son dessin. Quant aux scénarii, cela nous change de ceux trop simples et manichéens du tout-venant ordinaire.

11/12/2009 (modifier)
Par pol
Note: 2/5
L'avatar du posteur pol

C’est ma 2ème tentative de lecture d’une BD signée Ceppi, et là encore je ne suis pas convaincu. Ici le dessin n’est franchement pas terrible, le trait est froid, il manque de « rondeur ». En plus les personnages sont plutôt moches et ce ne sont pas les couleurs un peu fades qui relèvent le niveau de l’ensemble. Le scénario aurait pu être pas mal s'il n’était pas gâché par une narration trop hachée. Toutes les 2 pages (ou toutes les pages, ça dépend) on change de lieu et de protagonistes. Un chouia dur à suivre… surtout que les personnages sont assez nombreux. J’ai quand même fini ce premier tome sans trop avoir à me forcer, mais au final, l’ensemble est bien moyen à mes yeux.

23/08/2006 (MAJ le 16/11/2007) (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 3/5

Quand terrorisme et haute finance s'entrecroisent, la B.E.R. a bien du fil à retordre pour démêler ce sac de noeuds. Ca m'a bien plu ! Personnellement, c'est haletant de bout en bout. Une nouvelle série imaginée par un Ceppi en grande forme. Et c'est ce que j'aime dans ce postulat : "sa" brigade n'est pas composée que d'incorruptibles aux muscles saillants : on y trouve des flics accros à la cocaïne et même des politiciens désabusés !... Savoureux ! Une narration emballante, un graphisme au trait net et vif, un ton novateur pour des scénarios qui sont extrapolés d'affaires réelles aux dossiers jamais aboutis. C'est vrai : ce n'est pas Largo Winch ou de l'Alpha ; bien que ce style d'histoire soit de la même veine (et même si le dessin fait penser à du Jigounov). CH... ?... Ca ne renouvelle pas le genre, c'est sûr, mais c'est drôlement bien fichu ! Je cote 3/5... en attente de la suite.

18/12/2006 (modifier)
Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

Voilà le genre de BD policière à ne pas lire quand on est fatigué : la narration est confuse et complexe, à tel point qu'il faut vraiment réfléchir pour y comprendre un tant soit peu. Ce sont sans arrêt des ellipses, des sous-entendus, des dialogues impliquant qu'on a parfaitement assimilé tous les dialogues précédents. Et comme le début du récit est particulièrement confus, c'est difficile d'avoir la base de compréhension pour assimiler le reste. Bref, soit je suis trop bête pour tout comprendre dans cette intrigue policière mélangeant douane, finance et anti-terrorisme, soit elle est vraiment mal racontée. Heureusement, la fin de ce premier tome est un peu plus linéaire, un peu plus basée sur l'action, permettant de comprendre enfin un peu ce qu'il se passait auparavant et d'un peu plus captiver le lecteur. Mais dans l'ensemble, il faudra sans doute que je le relise plus d'une fois pour vraiment tout piger. Alors, quand à côté de ça, je n'aime pas le dessin, ça n'arrange rien. Je trouve en effet les corps des personnages plutôt corrects mais leurs visages affreux. Et les décors sont très moyens, de même que les couleurs. Bref, pas mon genre de BD d'une part, mais un récit très mal raconté également je trouve.

28/08/2006 (modifier)