Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Les Zaventures de Zoé

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Zoé et ses amis s'embarquent dans une arche stellaire... Titre original de la série : L'Arche de Zoé (tome 1 uniquement) Titre à partir du tome 2 : Les Zaventures de Zoé


Albums jeunesse : 10 à 13 ans Des Ronds dans L’O Gobelins, l'École de l'Image

Au zénith, dans le ciel azur de l’enfance, nos parents n’y voient plus grand-chose. Nous seuls les jeunes pouvons y découvrir l’Arche de Zoé, un vaisseau spatial dirigé par une gamine délurée, Zoé Zinzolin, et ses deux petits frères, Zan et Zef. Tous trois ont libéré les animaux du zoo voisin et, quittant la Terre, sont partis pour un voyage interstellaire en compagnie de cette faune rigolote. Zoé saura-t-elle faire régner la paix et l'harmonie à bord ?

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Juin 2006
Statut histoire Série terminée 2 tomes parus
Couverture de la série Les Zaventures de Zoé
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

13/06/2006 | Spooky
Modifier


Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Sympathique cette nouvelle série jeunesse. L’idée de base est originale : Zoé et ses deux frères recréent une cellule familiale élargie dans cette arche où tous les animaux du zoo se sont retrouvés. Cette option permet à JF Miniac, le scénariste, d’écrire ses gags et de les décliner à l’infini (il y a pas mal de possibilités pour chaque animal). Mais cette ambiance bon enfant n’empêche pas de parler de problèmes très actuels : le racket à l’école, les boums, le racisme, la violence à la télé, la différenciation fiction/réalité… Et ne perdons pas de vue que la série débute sur un évènement pas vraiment anodin : Zoé et ses frères fuguent (cet épisode est un peu rapide à mon goût, d’ailleurs). Emmanuel Delente, dont c’est le premier album, fait déjà preuve d’une maturité dans le style jeunesse, avec des visages très expressifs et du bon travail côté anatomie des personnages. Une BD qui a besoin d’une seconde lecture, après le vernis « jeunesse », pour que l’on en saisisse toute la portée. Dommage que l’aspect « papier Canson » des pages gêne un peu la lecture…

13/06/2006 (modifier)