Lapin

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

Lapin, ce sont les aventures d'un lapin libidineux moche en tissu pourri, d'une ourse verte alcoolique et d'un tas de personnages tous plus étranges et psychotiques que les autres. Le livre lapin est la compilation des 200 premiers épisodes.


Format à l’italienne Lapins Photo et dessin Webcomics

Pour ceux qui ne connaissent pas, Lapin est une sorte de peluche en tissu (pourri) bleu, pas très jolie, et à qui il arrive des aventures EXTRAordinaires... Il est accompagné de l'ourse verte, du caillou, du cousin Bruno, de ses confrères lapins, du docteur canard et bien d'autres encore... Bref, que du beau monde ! Nous voici en face d'un univers bien particulier, complètement atypique et que personnellement j'adore ! Lapin est un roman-photo avec des éléments dessinés mettant en scène des histoires absurdes à l'humour bon enfant (pour ne pas dire débile, hein...). Un univers complètement décalé, drôle, parfois poétique, parfois pas du tout. Tout n'est pas réussi, mais on sent la progression de l'auteur et surtout le plaisir qu'il a à créer. Du coup, on est complètement pris à son jeu et l'on suit avec plaisir les histoires truculentes de Lapin... Attention, la bande dessinée s'achète en ligne uniquement. Elle est publiée gratuitement sur le site de lapin. Un lapin et une ourse verte passent leur temps à discuter dans une boîte jaune sur la vie, le sexe, l'amour, et surtout la bière. De temps en temps, ils partent pour de grandes aventures épiques. Dans lapin 1, on peut lire l'histoire délirante de la guerre entre les lapins bleus et les ourses vertes pour la préservation de la biodiversité : un jour, lapin décide qu'il veut des enfants, mais il a des soucis pour se reproduire avec son sexe mal dessiné. Alors, aidé de ses copains lapins, il mène des expériences pour se reproduire, et du coup, l'ourse verte décide de le contrer, car si les lapins se reproduisaient à l'envie, il en serait fini de la biodiversité ! Avec aussi des histoires qui se passent dans des bureaux où on remarque que les lapins ne sont pas des travaileurs très compétents, sauf s'il s'agit de foutre le feu aux bureau. Et aussi les réflexions d'un ordinateur sur la vie, le monde et la femme de ménage, et plein d'autres choses encore.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Décembre 2005
Statut histoire Strips - gags 1 tome paru
Couverture de la série Lapin
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

07/06/2006 | Ro
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Plutôt étonnant, « bizarre » cet album. Avec son très grand format à l’italienne d’abord. Ensuite dans sa construction. C’est une sorte de roman photo qui « fait amateur », avec quelques objets (surtout un caillou) et des peluches moches et statiques (lapins, oursons) sur lesquelles l’auteur dessine parfois des sexes en érection. Autour des « cases » sont assemblées pêle-mêle un grand nombre de citations fantaisistes de personnages historiques ou littéraires, qui sont souvent drôles. Elles n’ont absolument rien à voir avec la vague intrigue de l’album, si ce n’est une commune volonté d’épuiser un stock d’humour con, absurde, voire débile (en tout cas beaucoup m’ont fait rire !), et parfois scato. Pour ce qui est des petites histoires des lapins et des oursons, si je salue les efforts pour aller jusqu’au bout d’idées loufoques, et si certaines scènes et dialogues m’ont amusé, c’est quand même inégal et globalement assez moyen. La lecture d’un trait de la grosse centaine de pages n’est donc pas recommandée : faites des pauses. Au final, pour peu que vous le trouviez comme mois d’occase et à bas prix, l’achat est envisageable. A condition d’être friand de ce style d’humour (n’hésitez pas à le feuilleter avant l’achat).

20/06/2016 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Je suis les strips de Lapin sur le net depuis plus de deux ans et je ne m'en suis pas lassé. Lapin, c'est un roman photo tout moche, tout jaune, fait avec une boite en carton, des lapins en peluche pourris, un(e) nounours vert fluo, des bouteilles de bière, un caillou, une patte d'ours géant, des boites de conserves, un lapin en bois et un gros marqueur noir. Lapin, ce sont des strips d'humour con. Oui, c'est con, c'est couillon, c'est débile, c'est absurde, mais c'est drôle. OK, ce n'est pas toujours fin, voire scato par moment, mais ça me fait rire. OK, c'est assez inégal, certains gags tombent à plat, mais d'autres ont égayé mes journées d'un franc éclat de rire et d'un "c'que c'est con !" bien senti. Lapin, c'est aussi maintenant un album souple, format à l'Italienne, regroupant 200 épisodes parmi les premiers de la série (dont la fameuse Guerre dans l'Espace) + quelques bonus. OK, c'est un peu cher comparé à une BD de gros éditeur, mais pour les amateurs d'humour absurde et con, pour ceux qui n'ont pas peur de passer pour de gros déconneurs auprès de leurs amis buveurs de bière mais aussi pour de pauvres tarés auprès de leurs collègues un peu coincées, la BD Lapin est une BD dont je conseille l'achat, ou au moins la lecture.

07/06/2006 (modifier)