Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Seton, le naturaliste qui voyage

Note: 3.75/5
(3.75/5 pour 8 avis)

La vie et l'oeuvre d'un célèbre naturaliste de la fin du XIXème siècle et du début du XXème.


Futabasha Futurs immanquables Le meilleur du Manga Naturalisme Seinen Taniguchi

L'homme trouvera-t-il sa place dans la Nature ou voudra-t-il modeler celle-ci selon ses désirs ? Découvrez la célèbre légende de Lobo, le Roi des Loups, revisitée avec tout le talent de Jirô Taniguchi. "Seton" conte une tranche de vie d’Ernest Thompson Seton, célèbre naturaliste américain de la fin du 19e siècle, qui écrivit de nombreuses histoires romancées autour de cette nature qu'il aime tant. Il fut même un des pères fondateurs du scoutisme aux États-unis. Jirô Taniguchi, grand admirateur des forces de la Nature a choisi de se pencher sur ce personnage hors normes, en nous embarquant dans une passionnante histoire sur les lois de Nature présentée à travers deux destinées hors du commun : celle d’Ernest Seton et du loup Lobo. Un véritable appel à la découverte des grands espaces avec cette série en cours au Japon dont le nombre de tomes n'est pas encore défini. Texte : Kana.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Avril 2006
Statut histoire Une histoire par tome (4 tomes parus au Japon, en cours) 4 tomes parus
Couverture de la série Seton, le naturaliste qui voyage
Les notes (8)
Cliquez pour lire les avis

03/05/2006 | Spooky
Modifier


Par Jérem
Note: 4/5

On suit les aventures du naturaliste Seton au travers de quatre récits à différents moments de sa vie. Les albums, bien que formant un ensemble cohérent, peuvent se lire se façon indépendante. A chaque fois, Seton se trouve au prise avec un animal sauvage différent, brillant par son caractère exceptionnel. En parallèle, les auteurs travaillent au maximum le personnage du naturaliste en développant son parcours, sa pensée, ses échecs, ses rencontres marquantes et sa volonté de vivre en accord avec ses principes. Les animaux, loin de servir de faire-valoir, sont également très développés et sont vus comme des personnages à part entière. Cette série est aussi un hymne à la nature et aux grands espaces nord-américains dont le caractère et la beauté sont menacés par l'homme. Les auteurs évitent le piège du manichéisme et proposent des intrigues crédibles et passionnantes. Le travail graphique de Taniguchi est une fois encore remarquable. Les décors, les animaux et les personnages sont à la fois magnifiques et réalistes. La lecture des quatre tomes m'a beaucoup plu et je ne peux que vous conseiller de découvrir rapidement Seton.

28/04/2014 (modifier)
Par Ro
Note: 4/5
L'avatar du posteur Ro

Le sujet de ce manga ne m'attirait pas franchement, mais comme toujours ou presque avec Taniguchi, j'ai été littéralement happé par son récit. Pourtant ce n'est pas lui qui se charge du scénario cette fois-ci. C'est Yoshiharu Iamizumi qui adapte les récits et la biographie d'un naturaliste américain célèbre au Japon mais inconnu en France, Ernest Thompson Seton. Chaque tome forme une histoire complète abordant des créatures et des décors différents. Étrangement, la série commence par une histoire où Seton est déjà âgé et commence véritablement sa carrière de naturaliste, tandis que les 2 suivants nous ramènent à sa jeunesse et son adolescence, et que le 4e et dernier actuellement paru revient de nouveau à un Seton adulte et expérimenté. Avec ces histoires, nous évoluons entre Etats-Unis et Canada, du Nouveau-Mexique à l'Ontario en passant par le Manitoba. Le dessin de Taniguchi est excellent et particulièrement soigné, comme toujours. Sa narration, très occidentale, est fluide et agréable. Ses représentations des décors naturels et des animaux sont tout simplement parfaites. Ces histoires ont réussi à m'imprégner de très jolie manière par leur ambiance dépaysante. J'étais véritablement transporté au 19e siècle dans ces décors sauvages et beaux, avec des personnages attachants, des animaux intéressants et des situations d'une grande simplicité et pourtant vraiment prenantes. Chaque histoire, pourtant bien différente, m'a complètement captivé. J'ai passé de très agréables et instructifs moments de lecture.

17/06/2011 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

L'oeuvre de Taniguchi a laissé des traces indélébiles dans le coeur des lecteurs, c'est certain. Ici et en l'occurence, il poursuit toujours ses questionnements sur l'âme humaine à la rencontre de la nature avec son côté respectueux. Je n'arrive plus à éprouver cette tendresse bouleversante de mes débuts à la découverte de cet auteur prestigieux. J'ai parcouru l'ensemble de son oeuvre qui a connu des très bons ouvrages et des moins bons. Il faut savoir différencier même dans ce qui constitue de la bonne qualité de toute façon. Seton fait penser au chien Blanco mais en moins bien. L'action se situe au début du XX ème siècle dans l'Ouest américain qui a pratiquement été totalement conquis. Il reste encore des choses à découvrir notamment dans cette plaine du Nouveau-Mexique sur le territoire du loup légendaire. C'est paradoxal de savoir que c'est à travers une chasse que va s'exprimer l'amour du héros pour la nature et les animaux. J'aime bien entendu cette immersion de l'homme dans d'immenses étendues silencieuses ainsi que cette confrontation avec l'animal dans cette hymne à la vie sauvage. Cependant, c'est cette impression de déjà vu et de répétition de ces thèmes qui s'imposent à moi. On ne rejettera cependant pas cette lecture tant le duel entre ce naturaliste et ce loup déjouant tout les pièges paraît intéressant.

30/07/2010 (modifier)

Agréable, c'est le mot On est bercé par cette BD. Au fil des pages c'est la sérénité qui s'installe, l'absence de conflit fait vraiment du bien et renverse avec succès les schémas habituels : un gentil, un méchant, une morale, une justice etc... Le sauvage est ici présenté sans violence, et on ne tombe pas dans le "gnan gnan". Le monde est beau, et Tanigushi lui rend bien.

13/01/2010 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Comme pour Le Sommet des dieux, il adapte en manga un roman rempli d'humanisme et d'émotion. J'ai bien aimé le premier tome qui est passionnant et dans la même veine que les meilleurs mangas de Taniguchi. Cette histoire de loup différent des autres est vraiment plaisante et j'ai tout lu d'un trait. Malheureusement, le deuxième tome est beaucoup moins intéressant. On retrouve le héros jeune et il ne fait pas grand chose à part apprendre à chasser, tomber malade et raconter un souvenir. Cela aurait pu être plaisant, mais moi ça ne m'a pas du tout emballé. Heureusement qu'il y a les parties avec le lynx pour sauver l'album de la médiocrité.

31/03/2008 (modifier)

Jusqu'à il y a quelques mois, la plupart des titres de Taniguchi me laissait indifférent (parmi eux, les Quartier lointain et autres Le Journal de mon père). Son meilleur restait à mes yeux le peu connu Le Chien Blanco. Même si ce dernier est toujours pour moi une de ses plus belles réussites, j'ai depuis revu mon avis sur l'ensemble de son oeuvre. Cet auteur est doué, il n'y a pas à dire. Je ne pouvais donc pas manquer la sortie de cette série, racontant l'histoire d'un homme et de son contact avec les animaux (tout ce qui m'avait séduit dans Le Chien Blanco, en somme). Il fallait s'y attendre : j'adore. Le graphisme est toujours splendide, la trame émouvante à souhait, la narration toujours magistralement maîtrisée. On comprend à la fois l'homme et la bête. Ce premier tome des aventures du naturaliste Seton est certes simple, mais tellement beau.

12/05/2006 (MAJ le 28/10/2007) (modifier)
Par mikolaj
Note: 4/5

Taniguchi est un véritable maître du manga naturophile. Le sommet des dieux était un régal, et ce Seton commence fort bien. Presque 300 pages sur Lobo le loup, sans longueur et avec toute la passion d'un narrateur qui s'est plongé dans l'histoire du naturaliste Seton. Chapeau. Coup de crayon toujours impeccable, toujours aussi précis et mis en formes. La barre est haute pour les prochains tomes.

30/07/2006 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Dans le premier tome le naturaliste Ernest Seton "rencontre" El Lobo, un loup qui sema la terreur en 1893 au Plateau de Currumpaw, au Nouveau-Mexique. Taniguchi, écolo dans l'âme, s'est intéressé au parcours de cet homme, retranscrit fidèlement dans le roman de Yoshiharu Imaizumi. On retrouve dans "Seton" ce qui a fait le succès du "Sommet des Dieux" : l'éloge de certaines valeurs humanistes, des grands et beaux espaces, d'intenses périodes d'intériorisation... Mais attention, certains lecteurs pourraient trouver cette lecture "chiante". Parce qu'il ne se passe pas grand-chose, parce que le naturaliste -transformé pour l'occasion en chasseur- est un peu naïf... A feuilleter avant d'acheter donc, même si vous êtes un(e) fan de Taniguchi, qui donne encore un magistral coup de pinceau sur cette aventure humaine qui, si elle n'est pas hors du commun, n'en est pas moins fort bien racontée.

03/05/2006 (modifier)