Orbital

Note: 3.47/5
(3.47/5 pour 43 avis)

Caleb et Mézoké forment un binôme exemplaire : c'est la première fois dans l'histoire de la galaxie que leurs peuples respectifs accèdent à cet honneur. Voir aussi le spin-off : Outlaws.


Space Opera

Caleb et Mézoké forment un binôme exemplaire : c'est la première fois dans l'histoire de la galaxie que leurs peuples respectifs accèdent à cet honneur. Les Sandjarr, le peuple de Mézoké, s'étaient tenus à l'écart des instances politiques intermondiales jusqu'à ce que les guerres humano-sandjarr éclatent. Les humains avaient été écartés jusqu'à présent des plus hautes instances. Leur binôme revêt donc une importance symbolique. À peine sortis de leurs séances d'entraînement, les voilà embarqués pour leur première mission. Ils partent pour Senestam où un groupe de parias humains tentent d'exploiter illégalement une mine détenue par les Jävlodes. Basée sur un contexte géopolitique très riche, une fantaisie incroyable dans l'invention extraterrestre, comme dans les meilleurs Valérian, cette histoire se déroule en deux tomes, cette première aventure se concluant dans ''Ruptures'', à paraître au printemps 2007. Caleb et Mézoké forment un duo de choc, mal assortis et pourtant très complémentaires ! Attention, les agents de l'ODI vont décoller... Texte : Dupuis

Scénario
Dessin
Couleurs
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 05 Avril 2006
Statut histoire Série en cours - cycle(s) terminé(s) (Cycles de 2 albums) 8 tomes parus

Couverture de la série Orbital © Dupuis 2006
Les notes
Note: 3.47/5
(3.47/5 pour 43 avis)
Cliquez pour afficher les avis.

05/04/2006 | ArzaK
Modifier


Par Gaendoul
Note: 5/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Gaendoul

J'avais hésité à mettre 4/5 puis ai finalement opté pour un 5 car je n'arrive pas à trouver de défaut à cette série. Le dessin est très bon et dynamique (mention spéciale à la meilleure représentation de pluie intense que j'aie vu dans une bd), les scénarii intelligents, les personnages travaillés... Les designs sont excellents et l'ensemble très dépaysant tout en gardant une cohérence qui n'est pas présente dans d'autres (pourtant bonnes) séries comme par exemple Sillage. On sent vraiment que les auteurs se creusent la tête pour arriver à ce résultat! Bref, le seul défaut de cette série est qu'elle ne soit pas plus connue car j'aurais voulu la lire plus tôt... J'espère donc que mon avis aidera à la faire découvrir au plus grand nombre.

19/11/2022 (modifier)
Par Alix
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Alix

Je réécris mon avis suite à la lecture des 8 tomes parus à ce jour, et je laisse ma note à 4. J’ai presque tout aimé dans cette série. Les intrigues « space opera diplomatique » sont intéressantes et bien écrites, et font reflet à notre monde (les magouilles de l’ODI ont selon les auteurs été inspirées par les déboires de l’Union Européenne). Les personnages sont attachants, le design des vaisseaux, des planètes et des races alien est réussi. Mon intérêt a un peu fluctué lors des différents albums, mais je ne me suis jamais désintéressé des évènements, et surtout le dernier tome en date m’a vraiment scotché, donc pour moi la qualité évolue dans le bon sens ! La mise en image de Serge Pellé est exemplaire. Le graphisme est très joli, et surtout très lisible, notamment sur les scènes d’action, superbement mise en scène. Mon seul reproche sera cette obstination à parler de cycles de 2 tomes (y compris dans la toute dernière interview des auteurs incluse dans la 2eme intégrale) - voir le cliffhanger inouï en « fin » de deuxième cycle. Voilà, un « block buster » space opera dans le bon sens du terme, vivement la suite !

16/07/2006 (MAJ le 30/08/2022) (modifier)
Par PAco
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur PAco

Beau, bon et incisif, Orbital est une très bonne série SF ! Ce que j'aime dans la SF c'est sa capacité à poser des questions ou alors mettre le doigt sur ce qui dérange ou risque de déraper. Et quand ce questionnement est en plus tramé dans une histoire épique rondement menée, c'est le must ! Avec Orbital, et bien on peut dire qu’on n’est pas déçu, même si on est loin de sortir des sentiers battus ! Prenez un binôme improbable composé d'un humain et d'un extraterrestre dont les espèces se sont fait la guerre et se sont voués une haine viscérale, secouez et servez deux diplomates fraichement promus ! Nos deux compères rejoignent pour la première fois la Grande Confédération représentant la plupart des espèces connues de la galaxie. Evidemment, pas simple de faire bonne figure quand pendant des lustres, on a appris à haïr celui sur qui il faut maintenant compter et épauler pour mener à bien des missions diplomatiques pour le compte de cette Confédération. Et c'est de la naissance de cette équipe de choc qui pose la question de la haine des peuples, et du racisme de façon plus globale que débute ce diptyque... Après les péripéties et mésaventures vont s'enchaîner à bon train pour nous proposer un Space Opera de très bonne facture. Car si le scénario de ce premier diptyque pose l'univers que l'on découvre au travers d'une première mission rondement menée, le dessin n'est pas en manque ! Serge Pellé nous propose un boulot très soigné à la composition dynamique qui sert à merveille l'histoire que nous propose son comparse Sylvain Runberg. C'est beau (dessin ET couleurs) ! C'est bien découpé ! Et ces deux tomes sont très vite avalés et digérés pour notre plus grand bonheur. Reste à attendre la suite de cette série que je mets en place d'honneur parmi les séries SF de ma bibliothèque. *** Après lecture des 6 tomes parrus à ce jour *** Rien à redire sur ce que j'avais pu écrire à propos des deux premiers tomes du premier cycle. Ça évolue même de mieux en mieux ! Serge Pellé et Sylvain Runberg continuent de faire évoluer leurs personnages dans un univers qui gagne en complexité et les personnages tant principaux que secondaires voient leur psychologie de plus en plus poussée et travaillée pour nous proposer un tout d'une grande richesse. A travers ces aventures épiques, c'est toute la bêtise humaine qui est ébauchée et dont on nous brosse un portrait qui résonne malheureusement avec l'actualité. Serge Pellé semble quant à lui prendre de plus en plus ses aises pour nous proposer des planches au dynamisme toujours aussi impressionnant. Cadrages et découpages nous donnent au fil des pages une kyrielle de planches à couper le souffle. De la SF au souffle épique qui fait plus que plaisir à lire !

04/12/2008 (MAJ le 17/04/2015) (modifier)
Par Ems
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Très très bon album pour débuter cette nouvelle série. Ca restera à confirmer évidemment !!! Toutes les bases sont réunies pour en faire un best seller !!! Je me prononcerai plus dès la lecture du second tome en espérant avoir l'envie de monter la note... Après lecture du second tome : il est dans la continuité du premier tome, très dense et vraiment intessant tant au niveau scénario qu'au niveau graphisme. Le premier diptyque est une réussite. J'ai vraiment apprécié la profondeur des personnages et l'imagination du scénariste qui ne plagie pas trop d'autres séries et permet à celle ci de s'inscrire comme une bonne série et non une copie. 04/11/2010 : MAJ suite à la lecture de la seconde mission (T3 et T4) Je maintiens la note à 4/5, cette série se maintient en qualité et semble même en avoir en réserve. Elle est devenue un classique SF

09/08/2006 (MAJ le 15/05/2008) (modifier)
Par tufrok
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Tout simplement superbe. Rarement une série bd de SF ne m'aura autant emballé. Le déroulement est fluide malgré la densité du contexte géopolitique. Les dessins sont magnifiques. L'implication et les motivations des différents personnages est assez réaliste quant à la difficulté d'établir une organisation internationale. La parallèle avec notre époque ressort très facilement. Je suivrai donc avec grand intérêt la suite de cette série, qui je l'espère, après avoir décrit, par ce que cela était nécessaire, le système de fonctionnement et le contexte, s'intéressera plus à la psychologie des personnages et à leurs rapports mutuels. Que du bon. A lire et a relire !

20/06/2007 (modifier)
Par Chelmi
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Chelmi

"Orbital", la porte des mondes… Runberg, nous fait vivre les aventures de deux agents de l'ODI, gardien de la paix interplanétaire. Pour accomplir leurs missions, nos deux héros, Caleb un humain et Mézoké un(e ?) Sandjarr, utilisent la grande porte Crop de la station Orbital capable de les téléporter aux quatre coins de l’univers. Comme vous l’aurez compris, c’est une série de science fiction, plus précisément un space opéra avec son lot d’extraterrestres, de vaisseaux spatiaux, de coalitions et d’enjeux politiques, le tout assaisonné d’un passé chargé d’histoire. Le tome 1 est une longue et très intéressante mise en place de l’univers et de ces personnages. On y suit aussi les tout débuts de la première affectation diplomatique de Caleb et Mézoké sur Senestam pour régler un conflit sur les droits de propriété et d’exploitation minière entre humains et Jävlodes. Cette première mission devrait s’achever dans le tome 2, et si le succès est là, ce dont je ne doute absolument pas, on devrait enchaîner sur d’autres aventures. Les dessins et les couleurs de Pellé sont une vraie réussite. Les personnages ont un style semi réaliste qui permet de les rendre plus expressifs alors que le background et les décors, eux, sont très réalistes et riches en détails ce qui donne une authenticité et une vraie assise à l’univers. Les tons gris pâle et beige collent parfaitement à l’ambiance et apportent une certaine froideur tout à fait en harmonie avec l’univers. J’ai vraiment été conquis par la qualité graphique de toutes les illustrations.

28/08/2006 (modifier)
Par Spooky
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Spooky

Très très bon premier album. Le "buzz" qui l'entourait était très favorable, et la lecture a confirmé cette impression. "Orbital" est une excellente série en devenir. On la compare déjà à Valérian, ce qui est plutôt flatteur. En effet, Sylvain Runberg réussit à brasser, dans sa trame, de nombreux thèmes universels, tels que le respect de l'autre, la tolérance, la guerre, le ressentiment... Tout cela dans un récit de pure SF (avec plusieurs sous-genres, tels que la politique-fiction, la space fantasy ou le space opera, la hard SF...), mâtinée d'horreur. Bref, tous les ingrédients pour faire un bon récit d'anticipation. :) Le dessin de Serge Pellé est excellent, à la limite du fabuleux, et il va falloir suivre de très très près cette série et ces deux auteurs.

13/05/2006 (modifier)
Par Ro
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Ro

Après tous ces avis dythirambiques, j'étais persuadé de la qualité de cette BD et j'ai eu exactement la bonne impression à laquelle je m'attendais. Orbital est la premier tome de ce qui semble appeler à devenir une très grande série BD SF, une vraie bonne série de qualité qui va marquer les années à venir. Le dessin est excellent. Les traits eux-mêmes sont relativement simples et pas plus impressionnants de maîtrise que ça même si on doit vraiment mettre au profit du dessinateur qu'il ne rechigne vraiment pas au travail et à présenter des décors grandioses et détaillés. C'est surtout la colorisation qui fait toute la force des planches à mes yeux. Les couleurs sont excellentes, élégantes, harmonieuses, très joliment travaillées. C'est un vrai bonheur de lecture que de parcourir de telles planches. D'autant plus que l'histoire est vraiment à la hauteur du dessin. Sur une trame de fond assez classique à mi-chemin entre Valérian et Sillage se dessine des scénarios à la fois simples et complexes, intelligents et prenants. Les personnages, pour le moment encore un peu inexplorés, ont l'air justes et bien construits. Le ton du scénario est adulte et intéressant. Moi qui suis très réticent aux séries à rallonge, je me prends à espérer franchement que cette série voit un très grand nombre de tomes paraitre, tomes que j'achèterais tous sans hésiter je pense, d'autant plus si la série est constitué de cycles de 2 tomes à chaque fois.

12/05/2006 (modifier)
Par thaneros
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Alors là pas franchement grand chose à dire, à part qu’évidemment il faut l'acheter sans hésitation, car cette bd fera partie des futures séries cultes. Je m'explique : le dessin est maîtrisé et sans être révolutionnaire, il n’a pas des airs de "déjà vu". Les couleurs sont chaudes, et le scénario sans être compliqué est vite prenant, ce qui est déjà pas si mal pour une série de sf. En résumé nous sommes en présence d'une série cousine de Valérian agent spatio-temporel. A acheter de toute urgence... et puis c'est quand la suite ???

23/04/2006 (modifier)
Par okilebo
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Et bien, voici une nouvelle série qui, à mon avis, ne va pas passer inaperçue. Séduit par le dessin, j'ai acheté le premier tome sans hésiter. Le résultat est à la hauteur de mes espérances, que demander de plus !? Le scénario de Sylvain Runberg est vraiment bien foutu. Après une petite introduction nous dévoilant un peu le passé de notre héros, nous voilà plongé dans l'espace intersidéral, au milieu d'une multitude de races extraterrestres tout aussi intéressantes les unes que les autres. Sans fioritures, on nous fait participer à l'entraînement d'une équipe de négociateurs qui ont pour mission de régler certains problèmes délicats. L'histoire est dense et beaucoup de tiroirs sont encore à ouvrir, ce qui nous permet d'imaginer une suite palpitante. Sans crier au chef-d’œuvre, le scénariste nous fait partager une aventure riche, intéressante et dépaysante, ce qui n'est pas à négliger ! Le dessin de Serge Pellé ne passe pas inaperçu. Je trouve que son style est raffiné et expressif. C'est d'ailleurs cela qui m'a convaincu d'acheter cet album. Les couleurs, quant à elles, me font un peu penser à celles que l'on retrouve dans les albums de Gimenez ( Le Quatrième Pouvoir, ect... ). Orbital est une réussite, c'est indéniable. Si vous aimez la S-F, vous ne serez pas déçu. C'est à suivre !

13/04/2006 (modifier)