Lenore (Lenore, The Cute Little Dead Girl)

Note: 2.17/5
(2.17/5 pour 6 avis)

Entrez dans l'univers noir de la petite Lenore...


Néo Gothique

Lenore est une charmante petite fille qui, tombée malade puis hospitalisée, s'éveille entourée d'étranges amis dans un univers glauque et surréaliste. Depuis, Lenore vit sa mort comme un conte de fées qui aurait mal tourné. Son quotidien, peuplé de cannibales sans membres, de poupées vampires maudites, d'amis empaillés et d'un amoureux transi remplit l'essentiel d'une existence qui n'a rien de mortelle. Entrez dans son univers...

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Mars 2006
Statut histoire Histoires courtes 2 tomes parus
Couverture de la série Lenore
Les notes (6)
Cliquez pour lire les avis

15/03/2006 | Spooky
Modifier


Les graphismes sont aussi réussis que l'humour est noire !

14/04/2016 (modifier)
Par Tetsuo
Note: 1/5

Mouais... vraiment c'est dommage de gâcher une bande dessinée avec un réel potentiel. Ce recueil d'humour noir ne fait malheureusement que rester à un niveau assez bas. Quelques blagues m'ont fait sourire (2 ou 3 maximum), y'en a quelques unes que j'ai pas totalement saisi, et le reste est mauvais... Et puis certaines blagues ont du être écrites par des gamins de CM1, tellement c'est peu recherché. Et encore, je critique le sens artistique de nos chers bambins alors que je suis persuadé qu'ils peuvent faire carrément mieux que le produit que j'ai dans les mains. L'idée d'associer du gore-humour-macabre n'était à priori pas une mauvaise idée. Le problème étant qu'on ne saisit pas toujours bien les tenants et aboutissants de cette histoire. Lenore, cette petite fille un brin psychopathe sur les bords, tue à qui mieux mieux sans réelle raison apparente. Elle est tombée malade puis (si j'ai bien compris) elle est morte. Et donc les saynètes, auxquelles nous assistons, reflètent l'univers dans lequel elle est tombée. Là encore mouais... l'auteur aurait pu nous pondre n'importe quoi pour expliquer son background en fait. Petit florilège (rayer la mention inutile) : - Lenore est un fantôme et elle rencontre plein de gens bizarres. - Lenore se balade dans ses cauchemards. - Lenore est une psychopathe et vit dans le monde réel. - Lenore est une démone et fait subir les pires tourments aux êtres vivants. Honnêtement, chaque petite phrase pourrait s'appliquer pour expliquer le contexte de cette histoire. C'est vous dire si c'est réfléchi, hein ! Mon intérêt a fortement décliné au fil de la lecture, pour finalement atteindre un attrait proche de zéro...

11/09/2012 (modifier)
Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

J'étais attiré par cette BD car, à en lire le résumé et la promotion, je la rapprochais des albums de Ted Naifeh (Courtney Crumrin) et des films et courts-métrages de Tim Burton. Je m'attendais donc à trouver une ambiance réussie, une imagination débridée et un humour légèrement noir. L'humour noir est bien là, mais pour le reste, bof. Pour commencer, le dessin est vraiment médiocre. Les premières planches de l'album sont dignes d'un mauvais fanzine. Dessin sans aucune technique, avec une colorisation (noir et blanc) façon photoshop pour les nuls. Ce dessin s'améliore légèrement au fil des pages mais reste de niveau très moyen. Il ne faut pas chercher de l'esthétisme dans cette BD. Seule la figure déjantée et souriante de Lénore m'a bien plu. Les histoires, ensuite, m'ont paru très convenues dans le domaine de la BD goth-humoristique. L'humour noir tombe à plat car il est sans surprise. Il n'y a pas de réelle originalité, pas de la poésie qui est nécessaire pour donner une vraie âme à ce genre de récit qui joue sur la noirceur. En résumé, ce n'est pas drôle et pas très intéressant. Ca se lit sans aucune passion voire même avec un certain ennui.

21/04/2007 (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 2/5

Drôle (si l'on peut dire) d'album... Les amateurs avertis de l'oeuvre d'Edgar Allan Poe connaissent sûrement Lenore, cette petite fille nommée par les anges, que l'écrivain mentionne dans son poème "The Raven". Un texte particulièrement lugubre et sépulcral, inspiration idéale pour Roman Dirge ; l'auteur du présent tome.. Mais je pense qu'il faut le reconnaître : Dirge n'est pas un grand dessinateur car son trait manque cruellement d'efficacité. Pourtant -et heureusement- ses délires gothiques, ses obsessions morbides fondent un univers qui mérite quand même son petit succès. Une BD qui peut être attirante ou répulsive. Pourtant, une BD dans laquelle l'héroïne étouffe une portée de hamsters parce qu'elle les prend pour des poupées ou qui, dans un resto chinois, décide de manger un Chinois, ça ne peut pas être une mauvaise Bd. A vous de juger. Moi, c'est fait.

18/01/2007 (modifier)
Par Cassidy
Note: 2/5

Quand j'avais découvert cette série il y a quelques années, j'avais trouvé ça vachement marrant... Je l'ai relue récemment et j'avoue que je n'ai pas trouvé ça si génial finalement. Il faut croire que depuis, les thèmes "joli mais noir" à la Tim Burton et "mignon mais gore" façon Happy Tree Friends ont été trop surexploités pour que cette pauvre Lenore garde son attrait. Il reste quand même quelques gags débiles franchement drôles, mais dans l'ensemble, on ne peut pas dire que ce soit ni très poilant ni très original. Lenore massacre un animal, Lenore massacre son petit copain, Lenore massacre un bébé, ça se répète pas mal et ça ne vole pas très haut. C'est pas mauvais, le dessin est réussi, mais ça ne me fait plus suffisamment rire pour que je considère cette BD comme une vraie bonne série d'humour. Bref, à réserver aux ados tendance gothique qui cherchent un personnage "mignon" pour décorer leur matériel scolaire (les produits dérivés sont disponibles dans toutes les boutiques de comics)...

19/04/2006 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Enfin le voilà, cet album qui est prévu depuis près d'un an en France ! Roman Dirge, que l'on nous présente comme le énième phénomène éditorial underground américain, propose là un univers tout à fait particulier. Lenore est une petite fille, assez mignonne finalement, qui passe beaucoup de temps à démembrer les animaux, les fâcheux, voire les amoureux zombies. C'est plutôt trash, bizarre par moments, et bien sûr souvent violent. Le dessin est très étrange, mélange quasi-enfantin avec des ambiances sombres parfois réussies. Ca rappelle, comme clamé partout, l'univers de Tim Burton. Pour ma part, l'humour noir n'est pas trop ma tasse de thé, et je ne considère pas cette série comme supérieure à "divertissante et intéressante". A réserver aux amateurs du genre.

15/03/2006 (modifier)