La Graine de Folie

Note: 2.48/5
(2.48/5 pour 40 avis)

Tout se passe dans le monde des fées où une guerre se prépare. Un vieil elfe, dont le seul loisir est de se plonger dans les récits de légendes, et que tout le monde prend pour un vieux fou, est embarqué malgré lui dans l'aventure.


Fées et féérie

Tout se passe dans le monde des fées où une guerre se prépare. Un vieil elfe, dont le seul loisir est de se plonger dans les récits de légendes, et que tout le monde prend pour un vieux fou, est embarqué malgré lui dans l'aventure. La reine des fées se meurt et notre bon elfe va à sa rencontre. Il devra malgré lui empêcher un sombre personnage de s'emparer de l'essence de la magie qui lui permettrai de conquérir le monde. Le pas beau veut tuer tous les gentils gnomes, trolls... C'est pas fini!!

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Mai 1996
Statut histoire Série terminée 4 tomes parus
Couverture de la série La Graine de Folie
Les notes (40)
Cliquez pour lire les avis

16/11/2001 | Fubuki
Modifier


Par sloane
Note: 2/5
L'avatar du posteur sloane

C'est beau, il y a de jolies couleurs mais je ne suis pas un adepte de la chose tellement celle ci relève trop d'un grand foutoir ou le scénario est tellement complexe que le lecteur lambda est vite perdu. D'abord bien qu'ayant fait preuve de concentration et m'être placé dans des conditions optimales pour lire cette série je n'y ai pas compris grand chose et n'ai pas vu non plus quel était l'objectif. En effet si il y a du boulot, mais j'ai plus eu l'impression de me trouver dans une expo de peinture que face à une BD, un art book, mais très sombre alors! Je veux bien reconnaitre le talent mais bien qu'amateur d'heroic fantasy, dans le cas présent cela ne m'a pas touché. Déçu le gars !

20/09/2014 (MAJ le 08/11/2015) (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

Je n'irai pas jusqu'à dire qu'il y a une absence totale de scénario, car on devine qu'il y a quand même une trame centrale, mais elle reste très vague, c'est plutôt un scénario extrêmement brouillon et il faut bien l'avouer sans grand intérêt, puisqu'il ne parvient jamais à être captivant. De plus, les personnages ne sont pas vraiment sympathique, ils passent leur temps à se disputer, Odymus est toujours vindicatif... Il y a aussi des séquences un peu trop longues, comme cette lutte entre Cornélia et la Moryddwen... Le dessin ? ben oui c'est très joli, c'est du Civiello qui m'avait ébloui déjà avec Korrigans, j'aime ce style hyperréaliste ; les double pages, la mise en page et les couleurs donnent une ambiance très séduisante et envoûtante, peut-être moins inventive que dans Korrigans, mais il y a des images qui sont de toute beauté par endroits seulement. Parce que pour les décrypter parfois, faut prendre une loupe ; selon les cadrages, on n'arrive pas toujours à en distinguer le sens, certains aspects du dessin sont trompeurs, peu lisibles, et obligent l'oeil à rester rivé dessus pout tenter de comprendre ce qui est représenté. Autres déceptions : ces double pages avec le texte par dessus, sont un peu maladroites par leur narration, les lettrages sont jolis mais pas toujours très lisibles eux aussi ; les bulles réparties un peu partout sur certaines pages, fatiguent le lecteur , on ne sait plus dans quel ordre les lire.. Bref, voici une série qui explore l'univers merveilleux des fées et des elfes, avec des créatures fantasmagoriques, mais l'enchantement est gâché par un visuel aussi beau qu'imparfait et un scénario abscons qui rendent la lecture éprouvante.

08/11/2015 (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

Mouais... Je ne suis pas du tout convaincu par cette série, qui est ma première vraie déception parmi celles que j’ai lues de la collection Terres de Légendes. Le dessin est plutôt beau, on a presque l’impression dans les trois premiers tomes de feuilleter un art book. Mais s’il est beau, je ne le trouve pas bon. En effet, je l’ai trouvé la plupart du temps illisible, et j’ai eu de ce fait du mal à suivre l’intrigue. Il faut dire que le scénario n’est pas franchement clair non plus ! Je me suis d’ailleurs demandé s’il y en avait un et, avec ce dessin et ce scénario plus qu’obscurs, j’ai failli décrocher plusieurs fois de ma lecture. Dans le quatrième et dernier tome, Civiello s’est adjoint un scénariste, et ça se voit, puisque c’est le seul album de la série où j’ai compris ce qui se passait. D’ailleurs, hasard ou pas, le dessin devient brusquement lui aussi plus clair à suivre ! Hélas, si cet album est plus lisible, il ne m’a pas intéressé plus que cela, et ne m’a pas fait changer d’avis sur l’ensemble. En plus des critiques déjà évoquées, je trouve que Civiello s’est trop souvent contenté d’empiler les références classiques (essentiellement à Tolkien) sans apporter quelque chose de bien original. Un très gros bof donc.

02/02/2014 (modifier)
Par fab11
Note: 2/5

Ouh là là que ce fut pénible de lire cette intégrale ! J'ai eu un mal fou à la finir pour être franc. Malheureusement ce n'est pas seulement le scénario médiocre qui me fait dire cela mais également le dessin qui est aussi beau que très confus. Durant les deux premiers tomes je ne comprenais pas la moitié des cases. Tout est difficile à interpréter, cela finit donc par lasser le lecteur. Je suis sûr que de nombreux lecteurs ont arrêté leur lecture avant le dernier tome et je les comprends. Pourtant comme cela a été dit de nombreuses fois le talent de Civiello est indéniable et d'ailleurs certaines cases sont époustouflantes, mais cela ne suffira pas pour que je donne une note positive à cette série. Le scénario commence à devenir intéressant au quatrième tome, vous me direz il était temps. Mais même cette fin au dessus du faible niveau des trois tomes précédents est quand même un peu tirée par les cheveux. Bref cette histoire de fantasy aurait pu être nettement plus intéressante car une quête permettant de sauver le monde de Faërie paraissait assez originale mais la confusion qui règne tout au long de cette aventure finit par rendre pénible cette lecture. Donc, vous l'aurez compris, je ne conseille pas l'achat et même la lecture de cette série. Mais essayez plutôt de lire Korrigans car d'après un copain fan de l'auteur cette série(qui elle aussi est parue en intégrale d'ailleurs) est beaucoup plus intéressante. Je vais m'empresser de voir s'il a raison, car le dessin de Civiello peut être absolument superbe s'il est plus compréhensible bien sûr.

01/11/2013 (modifier)
L'avatar du posteur Eric2Vzoul

J'ai trouvé l'intégrale chez un bouquiniste. Pas chère… Heureusement ! "La graine de folie" est une œuvre très colorée, où Civiello montre qu'il manie la peinture avec talent (pour qui aime les couleurs sombres). Des éclaboussures de peinture submergent les planches, où l'on peine à repérer les personnages, d'ailleurs très laids… Certaines images pourraient éventuellement faire de jolis tableaux à exposer à la FIAC, pour l'ambiance chromatique. Peut-être une idée pour un nouveau style de papier peint, genre psychédélique sous acide. Ou alors des cartes postales. Des ex-libris à la rigueur… En somme, "La graine de folie" est un artbook, pas une BD ! En ce qui concerne l'histoire, elle est extrêmement confuse et les dialogues (souvent des monologues interminables en voix off) sont difficile à lire, à cause des couleurs du lettrage. De toutes façons, il n'y a pas grand chose à comprendre étant donné que le scénario ne tient qu'à un fil ténu et d'une banalité affligeante : « le mode des fées se meurt et il faut le sauver ». Comme en plus le récit est maladroit, mal rythmé et rempli d'allusions brumeuses, en tant que lecteur je n'ai pas réussi à m'y intéresser… Je lis les livres jusqu'au bout, même quand ils m'ennuient, mais là, ce fut dur. Heureusement, comme il ne se passe rien durant 4 albums, c'est vite fait. Même si Civiello a la bonne idée de faire appel à Mosdi pour réaliser le scénario du quatrième album et clore son cycle, il ne sauve pas grand chose. Franchement, pour passer autant de temps à s'appliquer à mettre en album de telles inepties, j'espère qu'il vit vraiment sous acide…

29/10/2013 (modifier)
Par jul
Note: 1/5

J'ai hésité entre 1 et 2 mais ça sera 1 car à ce type de dessin, je n'accroche pas du tout. Pourtant j'adore les livres de fées et autres (Brian Froud en particulier et son magnifique livre "fées" de 1979.) mais là non. C'est trop confus, on ne distingue rien (du moins dans les 2 premiers tomes je n'ai pas lu la suite). De plus les personnages sont très classiques et même pas beaux, en dessous de "la masse" graphique (à l'aérographe ?) extrêmement sombre et étouffante. Du coup l'intrigue est très dure à suivre voire quasi impossible. De toute façon ce n'est pas très intéressant. Cela reste de la fantasy de lutins et de fées extrêmement classique. Archi-chiadé, voire trop car cela nuit à la limpidité. Trop de finesse dans chaque case même les plus anodines, ça perturbe la compréhension générale. Après je ne jette pas la pierre à Civiello. Il a énormément de talent. Ce n'est tout simplement pas mon style. Je possédais les 2 premiers albums mais je ne m'en souviens plus du tout.

12/05/2013 (modifier)
Par popi
Note: 3/5

Achat conseillé si vous tombez en admiration devant les planches, autrement je conseillerais plutôt d'emprunter la série. Les deux premiers tomes sont particulièrement difficiles à lire, on ne comprend pas grand-chose à cette histoire et ça en devient vite lassant (pour ne pas dire absurde). Le tome 3 se résume à une bataille de sorcière, et c'est seulement dans les deux derniers qu'une explication nous est donnée (merci Mosdi), donnant finalement une certaine cohérence à l'ensemble. Les dessins sont très beaux, on ne boude pas son plaisir, bien que parfois certaines cases se sont révélées difficiles voire impossible à interpréter dans les premiers tomes (le scénario n'apportant aucune aide). Je salue néanmoins le travail effectué par Civiello, ce n'est pas tous les jours qu'on découvre un tel travail sur les dessins, où chaque case est une illustration à elle seule.

28/11/2009 (modifier)
Par AqME
Note: 3/5

La graine de folie est une série à la fois attachante et frustrante et en cela je rejoins les différents avis émis antérieurement. Le dessin de Civiello est tout simplement sublime. Les personnages et autres créatures imaginaires tels que les lutins, gnomes et autres sorcières sont d'une beauté stupéfiante et les décors d'une rare finesse. Malheureusement, le scénario reste assez confus et on se surprend à feuilleter la série plus qu'à la lire et essayer de la comprendre. Néanmoins, un retournement assez inattendu survient dans le dernier tome qui me laisse assez pantois. Tout comme dans Le Grand Pouvoir du Chninkel, c'est une des rares séries qui me laisse une impression si "mythologique" et "historique" dans le twist final. Reste que le série souffre tout du même d'une narration confuse et de trois albums relativement moyens pour un final assez détonant. C'est dommage mais cela reste quand même du grand art. A quand un artbook M.Civiello ?

02/11/2009 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

Rien à faire ! Autant, je trouve le dessin de Civiello magnifique, autant je compare le scénario de « La graine de folie » à une immense pataugeoire. En effet, le script de cette série est hermétique à mes yeux. Le rôle des personnages secondaires est souvent mal défini, les tenants et aboutissants de l’intrigue sont plus que confus. Résultat : je feuillète cet album bien plus que je ne le lis … du moins jusqu’au dernier tome, car l’arrivée d’un véritable scénariste permet de structurer le récit, qui, par conséquent, acquière une certaine logique. Malheureusement, j’ai, à cet instant de ma lecture, zappé tellement de passages narratifs que je ne me sens pas le courage de revenir en arrière. Je sors donc de cette lecture totalement frustré, avec le sentiment d’être complètement passé à côté d’une histoire intéressante, voire réellement passionnante. Ne reste que le magnifique dessin de Civiello. En fait, si je devais trouver un élément de comparaison, je parlerais de L'héritage d'Emilie. Là aussi, un dessin d’une grande richesse était gâché par un scénario mal maîtrisé. Mais « la graine de folie » est encore plus extrême dans les sensations qu’il me procure. Le dessin est encore plus abouti et peaufiné que celui de Florence Magnin, … et le scénario encore plus bordélique. Frustrant. Mais 3/5 quand même, pour ce merveilleux dessin.

27/05/2009 (modifier)
Par Miranda
Note: 3/5

Certes cette série est assez légère en ce qui concerne son scénario, mais on s'attache facilement aux personnages et le sublime graphisme de Civiello fait que l'on passe un assez bon moment de lecture. En dehors du troisième tome qui lui est d'un vide scénaristique presque absolu, ce faux-pas est rattrapé dans le dernier tome par Mosdi qui reprend le scénario et donne une fin assez originale à l'histoire. Cela dit c'est tout de même un joli petit récit de fantasy. Une série à conseiller à tous ceux qui veulent se régaler les yeux plus que le cerveau, le graphisme est époustouflant comme toujours avec Civiello. C'est aussi une série à posséder, ne serait-ce que pour sa beauté.

28/12/2008 (modifier)