Laura et Patrick

Note: 3.33/5
(3.33/5 pour 3 avis)

Patrick aime Laura. Mais Laura n'aime pas forcément Patrick.


Albums jeunesse : 10 à 13 ans Ecole Pivaut, Nantes Gobelins, l'École de l'Image

Le professeur Tannenbaum débarque sur une île. Comme c'est un génie scientifique, il décide de donner la parole aux animaux. Ainsi naît Moule City. Des animaux sont devenus des hommes. Parmi eux, Patrick, le fils du maire, qui est amoureux de Laura, la fille du maître nageur... Il va voir le professeur Tannenbaum, afin qu'il concocte un philtre d'amour...

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 2006
Statut histoire Série abandonnée 1 tome paru
Couverture de la série Laura et Patrick
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

09/02/2006 | Spooky
Modifier


Par Cassidy
Note: 3/5

Moi qui suis fan de Sattouf, je suis un petit peu déçu par cette nouvelle série qui se contente de recycler, en version édulcorée, des thèmes déjà explorés par l'auteur dans son Manuel du puceau ou Les pauvres aventures de Jérémie, sans y ajouter grand'chose de neuf. Cela étant dit, la petite touche de science-fiction farfelue est bienvenue, et dans l'ensemble c'est quand même assez rigolo. Bref, pas la meilleure BD de l'auteur mais un petit titre sympathique qui se laisse lire gentiment.

14/04/2006 (modifier)
Par ArzaK
Note: 4/5

C’est frais, délicieux et bien amené. Même si l’intrigue fait un peu fourre-tout, il est difficile de résister à la fausse naïveté ambiante. Les personnages sont tous craquants. Une bd qui ne va nulle part, mais à belle allure… A ne réserver à aucun âge en particulier, enfants (dès 10 ans) comme adultes devraient y trouver assez de poésie pour accrocher.

13/04/2006 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Spooky

Riad Sattouf commence à se faire un nom dans la BD à destination des adolescents. Et ça continue avec cette nouvelle série où, épaulé par Mathieu Sapin pour le dessin, il parle (encore une fois) des amours adolescentes. Mais contrairement à l'ensemble de la production de ce genre, ce n'est pas mièvre, ni cucul. Ca parle de sexualité, d'amours fugitives... avec humour et finesse. Une série sympa en devenir.

09/02/2006 (modifier)