Là où dansent les morts

Note: 3.5/5
(3.5/5 pour 4 avis)

Le territoire Zuni, encastré en plein milieu de la réserve Navajo, est le théâtre de deux étranges disparitions. Joe Leaphorn, appelé sur place, ne suit pas les avis des autres experts et pense que ces faits pourraient avoir une relation avec des évènements qui se sont déroulés plusieurs siècles auparavant.


Adaptations de romans en BD Emmanuel Proust Éditions Indiens d'amérique du nord [USA] - Les déserts Nord-Américains

Présentation de l'éditeur: Depuis la nuit des temps, les tribus navajos et zunis rivalisent... Quand un navajo est accusé du meurtre du dieu du feu zuni, le calme apparent de la réserve semble compromis. D'autant qu'un tabou ancestral a été violé... Pour le policier Joe Leaphorn, membre de la police tribale, l'enquête s'annonce difficile. Mais il est persuadé que, dans ces montagnes d'Arizona, l'ennemi n'est pas celui que l'on croit... En bande dessinée, l'adaptation fidèle de l'univers "indien" de l'écrivain américain Tony Hillerman.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Octobre 2004
Statut histoire Série terminée 2 tomes parus
Couverture de la série Là où dansent les morts
Les notes (4)
Cliquez pour lire les avis

17/01/2006 | le goéland
Modifier


Par gruizzli
Note: 3/5
L'avatar du posteur gruizzli

Une très bonne petite BD que celle-là ! Deux tomes pour une enquête policière dans l'Amérique indienne, ca promet d'emblée, et au final c'est franchement bien fait. Le dessin est assez bon, sans être extraordinaire. Il permet de bien ressentir l'action et le suspense, et en même temps les passages "délirants" sont bien faits aussi. J'ai personnellement beaucoup aimé le mélange de l'enquête ainsi que de la découverte des coutumes amérindiennes ainsi que de l'histoire préhistorique de l'Amérique (dont on entend peu souvent parler). La conclusion est bien amenée, et pas mal trouvée au final. J'ai été surpris pour ma part. Bref, un opus très sympathique, qu'on peut trouver pour pas cher sur le net, et qui mérite bien une petite lecture. 3.5/5 !

18/05/2012 (modifier)
Par Ems
Note: 3/5

Après la lecture des 2 tomes. "Là où dansent les morts" est une enquête policière originale de part ses protagonistes : des amérindiens. La force de ce récit est d'intégrer leurs coutumes dans le scénario. Cette adaptation d'un roman est propre et bien maitrisée. Je trouve tout de même le dessin vieillot avec ses couleurs pâles. C'est réaliste mais suranné. L'intrigue a un développement lent mais bien structuré. Je n'ai pas été bluffé ni enthousiasmé par cette lecture mais elle fut quand même plaisante, les premières pages demandent un temps d'adaptation au dessin et au jargon. J'ai trouvé ces deux tomes à prix modiques en déstockage, à ce prix il est dommage de s'en priver. Pour cette raison j'en conseille l'achat.

01/11/2010 (modifier)
Par Pacman
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Un très joli diptyque, à mi-chemin entre l'enquête policière et le western moderne. On est de suite immergé dans l'ambiance des tribus amérindiennes, avec de nombreux clins d'oeil au passé torturé de ce peuple, aux croyances et rites anciens, etc. L'enquête policière tient aussi tout à fait la route avec un policier navajo taciturne et philosophe, pisteur à ses heures, comme dans un bon western, des personnages secondaires très bien exploités, un dénouement surprenant, que je qualifierais d'intéressant. Côté dessin, quelques erreurs de proportions m'ont un peu surpris, mais dans l'ensemble, le graphisme colle très bien à l'ambiance générale. Vraiment une très bonne adaptation, qui m'a tout de suite donné envie de lire un roman de Tony Hillerman.

04/05/2006 (modifier)

L’histoire est tiré du roman de Tony Hillermann "Là où dansent les morts". Katou n'a fait qu'adapter ce dernier en BD et c'est très bien réussi. Perso, j'ai eu du mal à me mettre dedans à cause du dessin très détaillé parfois même un peu lourd, mais l'histoire prend vite le dessus et on dévore les deux tomes en une aprem. Mis à part la fin qui en décevra plus d'un, cette BD nous tient en haleine jusqu'au bout et ça c'est génial.

17/01/2006 (modifier)