Tolkien - Eclairer les ténèbres

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

Ce roman graphique explore la jeunesse de l’auteur du Seigneur des Anneaux, et son expérience traumatisante des champs de bataille de la Première Guerre mondiale, qui forgera l’imaginaire de son oeuvre littéraire.


1914 - 1918 : La Première Guerre Mondiale Biographies Nouveautés BD, comics et manga Première Guerre mondiale

J.R.R. Tolkien n’a pas toujours été le vieux professeur d’Oxford peaufinant, pipe en bouche, son oeuvre hors norme. En 1915, à 23 ans, il part pour le front, avec ses amis de lycée, qu’il aime comme des frères. Ils participent à la Bataille de la Somme qui fera 450.000 morts. L’horreur de la guerre marquera au fer rouge son rapport à l’amitié, à l’amour et à la création.

Scénariste
Dessinateur
Coloristes
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 30 Octobre 2019
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Tolkien - Eclairer les ténèbres
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

04/11/2019 | Spooky
Modifier


Par Spooky
Note: 4/5
L'avatar du posteur Spooky

J'avais un peu peur en entendant parler de ce projet. Il faut dire qu'avec la sortie du film Tolkien il y a quelques mois, une autre BD consacrée à cette période de l'auteur du Seigneur des Anneaux (J. R. R. Tolkien et la bataille de la Somme) et deux biographies traitant également de cette période en trois ans, il y avait de quoi friser la surchauffe. Même si la période s'y prête (on a fêté récemment le centenaire de la fin de la 1ère Guerre mondiale), la Bataille de la Somme est un événement qui reste traumatisant, et en l'occurrence qui a grandement marqué Tolkien. Ce qui explique qu'une nouvelle fois cet événement soit au centre d'un récit du Professeur (en réalité, il ne s'est pas passé grand-chose d'autre de "spectaculaire" dans sa vie, hormis la perte de ses parents quand il était très jeune). Pour en revenir à nos moutons, c'est avec une petite appréhension que j'ai commencé cet album, mais après un petit rodage de quelques pages, je suis finalement rentré dedans. Il faut dire que Duraffourg, le scénariste, utilise le procédé d'une scène forte en ouverture, ce qui m'a un peu fait tiquer. Mais juste après il commence l'histoire de Tolkien par le début, c'est à dire sa naissance et sa petite enfance en Afrique du Sud, et ainsi de suite, jusqu'à ce que la guerre occupe une bonne moitié de l'album. Entre-temps on a droit aux passages obligés de la rencontre d'Edith, les débuts de sa création d'Arda et des langues elfiques, les études et les amis d'Oxford... C'est plutôt bien mené, on ne s'ennuie pas une seconde, et au niveau historique, j'ai bien l'impression que Willy Duraffourg a fait peu d'erreurs. Sur le plan du dessin, je ne connaissais pas le travail de Caracuzzo, mais j'ai l'impression qu'il est monté d'un cran pendant la réalisation de l'album. Certaines des premières planches étaient un peu légères, mais après la page 15 on sent une stabilisation du style, même si les personnages, y compris Tolkien, changent régulièrement de tête pendant quelques planches encore. Mais pour le reste c'est plutôt réussi, avec une colorisation agréable de Flavia Caracuzzo et Joël Odone. A noter en bonus de l'album, l'évocation de quelques mythologies et ouvrages qui ont influencé l'auteur, histoire d'en mettre un peu sur son oeuvre. Bref, je recommande.

04/11/2019 (modifier)