Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Le Sabre et l'épée

Note: 2.78/5
(2.78/5 pour 9 avis)

Un jour d'été comme les autres. A Xingfu. Soleil de plomb et calme plat. Lorsqu'un vieil homme se présente à l'auberge. On court chercher Wu Gang, le jeune défenseur du village.


Chine David Chauvel

Un jour d'été comme les autres. A Xingfu. Soleil de plomb et calme plat. Lorsqu'un vieil homme se présente à l'auberge. On court chercher Wu Gang, le jeune défenseur du village. Ce sabreur de talent a pour habitude de défier et tuer tous les étrangers qui se présentent les armes à la main. Mais cette fois, Wu Gang va avoir une surprise de taille et ce qui n'aurait du être qu'une formalité va bouleverser sa vie et l'entraîner dans un long et dangereux périple qui le mènera aux quatre coins de la Chine des légendes. Texte : Delcourt

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 2006
Statut histoire Série terminée 4 tomes parus
Couverture de la série Le Sabre et l'épée
Les notes (9)
Cliquez pour lire les avis

12/01/2006 | ArzaK
Modifier


Par sloane
Note: 2/5
L'avatar du posteur sloane

Vieux sage arrive dans village et calme jeune coq qui se la pète, eux partent pour quête épée ou sabre aux vertus forcément magiques et rencontrent bientôt bandes de malandrins abrutis qui vont payer cher. Bientôt sur le chemin des héros belle jeune fille elle aussi grosse balèze sabre et arts martiaux mais pas prête à coucher avec jeune coq toujours aussi bas du front. Rencontre forcément initiatique dans les bois avec divinités ancestrales qui dévoilent le destin et paf grand destin commence mais BD terminée. J'oubliais vieux sage parler pendant plus d'un tome comme dans les films avec phrases forcément confucéennes auxquelles personne ne pane rien mais jeunes héros sans doute drogués à l'alcool de riz écoutent avec grande attention et nous font croire qu'ils comprennent,arf, arf! Ben mon colon, ou plutôt mon cerveau, le moins qu'on puisse dire c'est qu'on ne se pète pas les neurones. Grand amalgame de choses vues et revues ici ou là cette BD n'est au final pas si nulle que mes propos précédents pourraient le laisser croire. Tout ça ce lit gentiment en des lieux divers et variés où la concentration n'est pas forcément de mise, du moins pour votre serviteur qui possède un excellent transit. Deux mots du dessin pas mal en soit, les arrières plans sont toutefois minimalistes, mais le problème principal c'est : qui est le chef des couleurs, vingt dieux ça pète grave, j'ai lu que le dessin était propret et élégant. Ben des goûts des couleurs ça se discute pas moi je dirais aseptisé, froid et plutôt raide. Bon c'est un emprunt en médiathèque qui pourrait éventuellement plaire à de jeunes lecteurs pour ma part je n'aurais pas de retard en rendant mes livres ce mois-ci.

05/10/2016 (MAJ le 05/10/2016) (modifier)
Par klechko
Note: 3/5

Un médiéval fantastique asiatique de plus dont la lecture est sympathique et divertissante, mais qui n’a pas réussi à piquer suffisamment ma curiosité pour me décider à rapidement aller me procurer le second tome. Les dessins sont agréables et il est difficile à ce stade de juger le scénario puisque ce volume n’est qu’une introduction et se résume finalement à une rencontre (même si c’est un peu réducteur). Je ne suis pas pressé de lire la suite mais à l’occasion, je jetterai un œil curieux pour éventuellement modifier mon avis car une bonne surprise est envisageable. J’ai eu l’occasion de terminer cette série et je dois dire que j’en suis assez déçu tant j’en attendais un scénario plus intéressant, moins plat, plus surprenant. Vous l’aurez compris, mon avis est assez mitigé. Je laisse à celles et ceux qui ont envie de la découvrir l’opportunité d’en apporter leurs impressions. En tout cas pour ma part, je maintien un tout petit 3/5 surtout pour la qualité graphique et la « mise en scène » mais n’en conseille plus l’achat.

25/04/2007 (MAJ le 22/07/2016) (modifier)
Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

Contrairement aux autres, je n'ai pas aimé. Je n'ai rien contre les séries qui ne font que reprendre des éléments nouveaux si cela est bien fait et que je me divertis. Ici, ce n'est pas totalement mauvais, mais je me suis ennuyé du début jusqu'à la fin. Tout d'abord, je n'aime pas le dessin. Il n'est pas vraiment moche, mais il ne m'attire pas du tout. Il ne me donne pas envie de plonger dans l'univers de la série. Ensuite, je trouve le héros (Wu Gang) complètement antipathique. C'est le genre de personnage arrogant que je n'aime pas du tout. Je souhaitais même sa mort ! Et puis finalement, je n'ai pas accroché aux scénarii car rien ne m'a intéressé. Je me fichais complètement des combats, de l'apprentissage des combattants et de la sagesse des vieux maitres. J'ai même trouvé que certains moments du dernier tome était du gros n'importe quoi, surtout vers les dernières pages. Décidément, Chauvel a un problème avec ses fins.

25/01/2012 (modifier)
Par PAco
Note: 3/5
L'avatar du posteur PAco

"Le sabre et l'épée" ? Une bonne BD de série B mettant en scène tout le folklore du bestiaire et des arts martiaux chinois. Car, comme les films de série B, cette BD de facture moyenne se laisse lire tranquillement, avec même un certain plaisir, tout en intégrant les codes et clins d'œil qu'on attend. En effet, le dessin trop dénudé dans ses décors surtout, et flanqué de couleurs informatiques assez froides malgré de très beaux effets, donne un résultat assez mitigé. Des planches parfois très belles, mais qui manquent de chaleur, de grain et de vie au final. Le scénario lui, reste droit dans ses bottes et dans la lignée des contes et légendes chinoises. Rien de très original, mais ça file droit, jusqu'à un final un peu capilo-tracté... Mais bon, dans le genre série B, si on commence à s'arrêter sur les effets spéciaux et les raccourcis de scenarii, on est pas sorti de l'auberge. Une série au final très correct et épique qui se laisse lire comme un bon divertissement, sans en attendre plus.

16/07/2010 (modifier)
Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

A cette lecture, j'ai eu la désagréable impression de découvrir un Okko bis du pauvre. Une intrigue vraiment basique pour des personnages stéréotypés mille fois vu et revu dans le monde des samouraïs. Nous avons droit au jeune écervelé croyant en sa force et le vieillard qui ne manque pas de ressources. Le pire aura été l'anachronisme de la taverne asiatique avec des tables et des chaises que j'ai relevé dans le premier tome !!! Ce détail sera cependant corrigé dans le second tome où on verra enfin apparaître des tables basses sans chaises. Par ailleurs, cela manque de rythme par moment. Au niveau du dessin, c'est plutôt agréable par moment avec de belles vignettes. Il y a un jeu de lumière qui est tout à fait appréciable dans les différents décors. Cela frise avec de la haute qualité graphique. En effet, l'ensemble reste toutefois un peu monotone. J'ai l'impression que le dessin est souvé par une excellente mise en couleur. Les combats aériens font incontestablement penser au film de sabre Tigre et dragons. Au final, on pourra le cas échéant se laisser facilement embarqué dans cette Chine mythologique grâce à une bonne réalisation et au savoir-faire des auteurs.

25/07/2007 (MAJ le 21/02/2009) (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Voilà une série qui retranscrit bien l'ambiance des récits chinois de combats et de magie à la manière de l'inévitable Tigres et Dragons. J'ai cru que je n'allais pas vraiment accrocher à cause du dessin. Le trait n'est pas mauvais et les décors sont sympathiques, mais je trouvais le tout un peu trop épuré. En outre, les couleurs informatiques, même si elles sont assez maîtrisées et sobres, ont tendance à rendre le tout encore plus froid, voire même plat par moment. Mais j'ai fini par m'y faire et je trouve l'ensemble finalement plaisant. Le récit, quant à lui, est relativement sans surprise. Combats aux diverses armes chinois et combattants exceptionnels, un peu de magie, de fantômes, démons et autres dragons chinois. Le tout est englobé dans une intrigue simple mais suffisamment prenante. C'est un bon divertissement pour ceux qui aiment ce genre d'histoire, mais il ne faut pas trop y chercher de grandes nouveautés.

02/12/2007 (modifier)
Par Arno
Note: 4/5

Avant quand on voyait certains musiciens, on disait que c'était de l'artisanat et pas de l'art. Je m'explique : Cette série me semble dénuée de toute originalité, et se contente d'agrémenter des ingrédients déjà connus dans ce genre chinois. Mais ce qu'elle fait, elle le réussit à merveille. Autant dans le dessin que dans le rythme de l'intrigue, les références historiques ou ésotériques, les décors naturels ou la psychologie des personnages, c'est impeccable, c'est pro, c'est parfait. C'est pour ça que je dis que c'est de l'excellent artisanat. Les auteurs ont fournit un travail agréable, qui se lit facilement, qui divertit et qui fait rêver d'horizons lointains, et dont on ressort plus léger. C'est vraiment un très bon produit. De première qualité.

20/09/2007 (modifier)
Par ManuB
Note: 3/5

Avec cette série, on flirte sur la vague de Tigre et Dragon pour le cinéma et de Okko pour la BD. On suit les péripéties d’un jeune chinois qui veut devenir le meilleur sabreur du pays et pour y arriver, son maître lui a ordonné de défier chaque homme armé qui traversera son village jusqu’à ce qu’il en ait tué le nombre que représente son âge. Mais le jour où ceci doit se produire, il tombe sur un « vieillard » très étrange. Le scénario est assez long à se mettre en place et il s’avère que les épreuves qu’il traverse dans les 3 premiers tomes sont en fait anecdotiques. Il faut attendre la fin du 3ème tome pour savoir quel sera le véritable rôle des personnages principaux. Ca se lit bien avec des scènes de combats à la Tigre et Dragons plaisantes, mais le scénario manque de profondeur et d’originalité. Boivin présente un dessin assez épuré et qui manque de détails. J’ai trouvé que les visages présentaient souvent des défauts. Par contre, j’ai trouvé les scènes de combats particulièrement réussies : bien découpées et bien cadrées, elles sont très vivantes. La mise en couleur relève également le niveau en donnant de très belles ambiances de coucher de soleil, d’effets de brumes... Je trouve qu’il manque un petit quelque chose au niveau du scénario pour que cette BD prenne plus d’ampleur, il en reste une série sympathique mais sans plus.

19/09/2007 (modifier)
Par ArzaK
Note: 3/5

Le tandem Chauvel-Boivin n’aime décidément pas faire deux fois la même chose. Les aventures de Lili & Winker n’avaient déjà rien à voir avec Trois allumettes, "Le Sabre et l’épée" ne rappelle en rien les deux œuvres précitées. On est plongé dans la Chine ancienne avec ses légendes et son merveilleux. Le dessin, très propret, est élégant et les couleurs le mettent bien en valeur. Côté scénario, c’est un premier tome engageant. On oscille entre sens épique et une certaine dérision vis-à-vis des instincts guerriers de certains personnages. 3 étoiles…en attendant la suite…

12/01/2006 (modifier)