Alive

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Juste avant sa mise à mort, le meurtrier Tenshu Yaashiro voit sa vie épargnée en acceptant de se soumettre à une mystérieuse experience.


Prisons Seinen Shueisha

Tenshu Yaashiro est condamné à mort pour avoir tué sa petite amie ainsi que les quatres hommes ayant violé cette dernière. En prison, dans le couloir de la mort, il est un détenu modèle, sa rédemption est exemplaire. Puis arrive le jour de l'execution... Ce jour la de mystérieux agents font une offre à Yaashiro, il ne sera pas executé si il accepte de se soumettre totalement à une étrange experience. Yaashiro se retrouve enfermé dans une cellule dorée ou ses moindres désirs materiels seront exécutés, Yaashiro cohabite avec un autre détenu, violent et psychopate, ce sera sa seule compagnie. Evidemment, toute sortie est interdite, la lumière du soleil et la compagnie des femmes n'est plus qu'un lointain souvenir. Brutalement Yaashiro et l'autre prisonnier découvrent qu'il y a une femme incroyablement belle dans la "cellule" voisine, celle-ci est doté d'incroyables et terrifiants pouvoirs...

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Novembre 2005
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Alive
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

02/01/2006 | steamboy13
Modifier


Ce one shot est plutôt bien réalisé, surtout au niveau des dessins et du découpage, c'est beau et dynamique. La partie graphique soutient parfaitement l'histoire et l'ambiance malsaine devient palpable. Au niveau du scénario cela commence plutôt bien, le suspense va crescendo et l'on est même gratifié d'un flash back intensément dramatique et révélateur de bien des choses sur les actes passés de Tenshu Yaashiro. La lecture se déroule donc parfaitement jusqu'au dernier acte... Hélas, la fin est décevante et maladroite, une conclusion hâtive, facile et trop brusque plombe le plaisir. Dommage, la tension retombe et l'on tourne les pages en ressentant un sentiment de gâchis. Que dire de la toute dernière phrase, au lyrisme exagéré et malvenu? C'est presque risible. À lire si l'occasion se présente, quant à l'acheter c'est une autre histoire...

02/01/2006 (modifier)