Frontière

Note: 2.8/5
(2.8/5 pour 5 avis)

Jusqu'à quel point votre vie est-elle vraie ?


Polyptyque Rodolphe

Yves Frehel a un secret. Un secret qui vaut cher et qu'on veut à tout prix lui faire avouer. Mais quel est ce secret ? Qui sont ces gens qui l'interrogent et le manipulent ? Et d'abord qui est-il lui-même ? Est-il mort ou vivant ? De l'autre côté de la frontière, les choses ne sont plus tout à fait les mêmes. Et d'où sortent cette femme et ce fils, qui disparaissent mystérieusement ?

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Octobre 2005
Statut histoire Série terminée 4 tomes parus
Couverture de la série Frontière
Les notes (5)
Cliquez pour lire les avis

18/12/2005 | Spooky
Modifier


Par Miranda
Note: 2/5

Première impression : le dessin n'est pas très beau, sans qu'il ne souffre de défauts particuliers, il est froid et sans vie. Les personnages sont inexpressifs, leurs visages sont figés comme s'ils portaient un masque permanent. Tout cela n'aide le scénario. Concernant ce dernier, je trouve que l'histoire s'étale un peu trop, les trois premiers tomes auraient pu tenir en deux et c'est bien suffisant puisque l'histoire se répète. Quant au quatrième, déjà lassée par les trois autres, je m'en suis un peu détachée, d'autant plus que le plus intéressant dans l'histoire n'est pas développé et reste en toile de fond : la recherche de l'immortalité ou tout au moins le prolongement de la vie humaine. Dommage que le scénario ne se focalise que sur le chercheur qui a mis au point la fameuse molécule permettant cette longévité, avec une fin pour le moins facile. Ça pourrait se résumer en une course poursuite qui n'a rien de très folichon au final. Le tout est assez frustrant mais ça se laisse lire, surtout si on n'est pas très regardant sur le graphisme.

02/04/2009 (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 3/5

Une série où le rêve programmé est la clé de l'énigme. L'histoire commence par une scène de poursuite qui finit mal. La victime et en effet abattue d'une balle dans le dos. Tournez la page. Surprise !... On retrouve le même personnage sur une plage, en famille. Et il ne semble pas s'agir d'un flash-back ! Les vacances de ce monsieur sont néanmoins perturbées par la réception de messages dans lesquels est simplement écrit : "Souviens-toi". Dans un train, sa femme disparaît à son tour. Aucun passager ne l'a remarquée. Cet homme devient-il fou (tout comme le lecteur ?..) ou vit-il un rêve éveillé ?... Il réalise soudain qu'il n'a jamais été marié, n'a jamais eu d'enfant... Cette série est prévue pour être présentée en -normalement- quatre volumes. Après quelques premières hésitations dues à ce qu'il semble être une intrigue très complexe, n'ayez pas peur d'entrer dans ces passionnants développements sur les manipulations de la réalité virtuelle. Ce sera peut-être à votre tour de vous poser des questions ...

06/11/2007 (modifier)
Par Jugurtha
Note: 3/5

Une série intéressante, notament grâce au traitement de son scénariste. Bien sûr, il est difficile de croire en l'histoire de ce scientifique plongé dans le coma, dont on lit les pensées sur un écran de télévision. Mais Rodolphe joue à merveille avec les ressources de ce postulat, et il recréé avec force et humanité la personnalité de son personnage principal, et n'en rend que plus troublantes les manipulations que l'on fait subir à son esprit. C'est là la grande qualité d'un récit qui se lit facilement, rédigé avec clarté et mené sans temps morts. Il n'y manque n'y action, ni rebondissements dans un univers imprévisible, ce qui prouve que le scénariste a trouvé le bon sujet et a su le mettre en valeur. Petite déception de la part du dessin de Marchal, dont les attitudes et les expressions des personnages semblent copiées sans imagination sur Léo (Aldébaran, Bételgeuse...). Le graphisme en plus manque d'équilibre et d'efficacité, peut-être est-ce dû à un encrage qui semble assez laborieux et qui lui donne un aspect maladroit. Dommage que le trait ne soit pas plus audacieux ou appliqué, il semble se borner à illustrer le plus classiquement possible un scénario qui méritait mieux. Ca se lit facilement et avec plaisir, mais cette histoire ne nécessitait pas une publication en album grand format, vu la banalité du graphisme. C'est une oeuvre populaire de qualité et bien inspirée, bien faite aussi mais qui aurait pu être nettement meilleure avec un peu plus d'efforts. Pas mal, tout de même, vraiment une bonne idée de départ bien exploitée au niveau du scénario...

29/09/2007 (modifier)
Par alban
Note: 3/5

Si vous avez aimé Dock 21 alors vous aimerez Frontière. Rodolphe se ressert du même schéma entre la limite d'un monde virtuel et d'un monde réel. Certes là il n'est plus question d'une vision du passé et la trame qui, au départ, semble similaire varie énormément, mais on se sent dans un univers "connu". L'histoire ? Celle d'un homme qui se retrouve face à la vision de son assassinat, cette image semble irréelle pour ce père de famille paisiblement en vacances au bord de la mer avec son fils et sa femme. En parallèle de cette vie qui semble des plus banales se développe un univers où la tension est palpable. Qui est ce chercheur ? Quelle découverte a-t-il bien pu réaliser ? Nous le découvrirons dans un prochain épisode. ;)

14/02/2006 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Rodolphe est un maître dans l'art su suspense et du mystère. Il le prouve une fois encore dans cette nouvelle série, au canevas et au sujet déjà largement développés dans d'autres media... Pas d'originalité donc dans cette histoire, mais Rodolphe a suffisamment de métier pour nous tenir un peu en haleine, jusqu'à un final... qui clôt (peut-être) la série. Dans l'ensemble, les 4 tomes sont assez bien menés, avec des "plongées" d'Yves Fréhel intéressantes. Tout le long du récit, sauf peut-être sur la deuxième moitié du dernier tome, j'ai trouvé le style de Bertrand Marchal un peu léger, manquant de maturité ; celui-ci est proche à la fois de celui de Leo et de celui de Magda (Charly). Problèmes de perspective, personnages un rien difformes, on attend un peu plus d'une série au ton réaliste. Ceci dit, Rodolphe mène plutôt bien sa barque. Ca se laisse lire sans déplaisir.

18/12/2005 (modifier)