Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Les Mesures du temps

Note: 3.87/5
(3.87/5 pour 15 avis)

L'histoire d'un jeune poète qui trouve une montre qui lui permet d'arrêter le temps.


1872 - 1899 : de la IIIe république à la fin du XIXe siècle BDs à offrir Les prix lecteurs BDTheque 2005 One-shots, le best-of Paris Petit à Petit Super-pouvoirs Voyages dans le temps

Paris, 1893. Benjamin Kergalec est un jeune dilettante qui patauge dans une petite carrière de journaliste, plus alimentaire qu'autre chose. Il passe le plus clair de son temps à rêvasser à son bureau ou dans le train qui l'emmène périodiquement voir son père, en Bretagne.. Retiré depuis longtemps dans le vieux manoir familial après l’expérience douloureuse des barricades, le père Kergalec est un ancien quarante-huitard qui ne parle pas beaucoup de son passé, et qui place beaucoup d’espoirs dans l'avenir journalistique de son fiston. Or c’est justement au cours d'une de ses visites au manoir, alors qu'il fouille dans le grenier, que Benjamin tombe sur une boîte renfermant d'étranges souvenirs : une photo de 1848 où apparaît son père avec d'autres hommes, une horloge, et des poèmes.. Il décide d'emmener tout ça, et de lire les textes. Arrivé à Paris, le jeune homme se sent inspiré par ses lectures. Il veut devenir poète à son tour, un poète célèbre.. Mais un événement incroyable va chambouler ses beaux projets : il s'aperçoit par accident que l'horloge n'est pas ordinaire. Elle arrête le Temps.. La poésie attendra : notre Benjamin est promu nouveau Robin des Bois ! Car comment résister à la tentation du gain aisé, de la célébrité facile, quand on peut prendre ce que l'on veut, sans être vu de personne !? Mais voilà, le jeune homme s'aperçoit vite qu'il n'est pas le seul à connaître les pouvoirs de l'Horloge.. Qui sont ces hommes en noir qui peuvent eux aussi bouger quand le Temps est arrêté ? Pourquoi veulent-ils le tuer ? Et cet étrange clochard qui a l’air de tout savoir de l’Horloge.. Autour de lui, les morts se multiplient, le danger guette. Un autre homme est à sa poursuite. L’inspecteur Cordier. Lucide, l'affaire lui apparaît plus vaste qu’une suite de cambriolages inexpliqués. D’autres faits lui semblent étranges : des prisonniers qui disparaissent, des meurtres inexplicables.. La nuit tombe, les rues parisiennes se voilent de brume.. Et nos deux héros avancent, laissant dans leurs sillages une question persistante : pourquoi la poésie semble-t-elle liée à cette histoire ?

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Mai 2005
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Les Mesures du temps
Les notes (15)
Cliquez pour lire les avis

14/06/2005 | Don Lope
Modifier


Par Gaston
Note: 4/5
L'avatar du posteur Gaston

Un album que je n'aurais sans doute jamais lu sans ce merveilleux site ! Arrêter le temps n'est pas une idée nouvelle dans la fiction. Malgré tout, j'ai vite trouvé le scénario prenant et intéressant. Le concept est bien utilisé par les auteurs, l'intrigue est très bien construite et il y a des révélations et des retournements de situations qui font en sorte qu'au final le récit est beaucoup plus original qu'il n'y parait au début. Personnellement, j'ai bien aimé le dessin et je n'ai pas eu de la difficulté avec la manière dont sont parfois dessinés les personnages. Je trouve que le dessin est dynamique et dégage une atmosphère que j'ai bien aimé. J'ai pris du plaisir à lire cet album que je recommande fortement.

08/11/2017 (modifier)
Par gruizzli
Note: 4/5
L'avatar du posteur gruizzli

Encore une BD dont je n'aurais jamais entendu parler si je n'avais pas eu ce site sous les yeux, et qui pourtant mérite toute l'attention qu'on peut lui accorder. Derrière un graphisme qui n'est pas des plus attirants au premier abord, quoiqu'il se trouve être d'une efficacité redoutable, surtout dans les expressions des personnages. D'autre part, le dessin est très dynamique, renforcé par une colorisation qui pose très bien l'ambiance. Si vous êtes rebuté de prime abord, ne vous laissez pas dérouter, et découvrez la suite, ça devrait vous plaire. Car la suite est très plaisante, aussi bien dans l'histoire que dans le propos : c'est à la fois une enquête aux rebondissements, mais également un bel hommage à quelqu'un que je ne peux pas dévoiler ici sans spoiler. Toujours est-il que j'ai été bien surpris d'un bout à l'autre et que j'ai apprécié la façon dont se déroulaient les évènements. Un opus réjouissant car surprenant d'un bout à l'autre, exploitant d'une excellente manière l'idée de l'arrêt dans le temps. C'est assez curieux comme BD, et pas des plus connues, mais qui mériterait de l'être.

03/10/2017 (modifier)
Par Ems
Note: 4/5

Voilà le type de BD que l'on évite dans une librairie : Au feuilletage, c'est déroutant graphiquement et l'on passe aux BD suivantes... Pourtant, c'est un excellent one-shot. Personnellement, je me suis lancé sur le nom de Mathieu Gabella. En prime, pour moins de 10 euros, l'album acheté d'occasion était dédicacé par les 2 auteurs. L'histoire est bien dense et cohérente, mais c'est le final à double tranchant que j'ai adoré. Le dessin est original, bien que déroutant les premières pages. Ensuite l'on s'y fait et on rentre dans l'univers de la BD. La colorisation m'a plu, c'est la trait qui m'a demandé le plus d'effort. Au final, j'ai refermé cette BD satisfait et même surpris du niveau de l'ensemble. Une belle découverte.

11/01/2009 (modifier)
Par Erik
Note: 4/5
L'avatar du posteur Erik

Un one shot dont le dessin peut choquer au premier abord. En effet, les personnages sont laids et un peu disproportionnés. Cependant, cette bd est un véritable « bijou » au niveau du scénario parfaitement maîtrisé. Il n’y a point de longueur ni d’incohérences ce qui est courant pour ce type d’histoire temporelle. L’impression générale est plutôt très bonne une fois qu’on s’est habitué au dessin car les découpages sont réalisés avec brio. Ainsi pour les flash-back, il y a l’utilisation d’une ambiance graphique brumeuse. La pagination est véritablement réussie. Je ne connaissais ni l’éditeur ni les auteurs…c’est une bonne surprise. Il faudra retenir leur nom. Ils vont faire un carton à n’en point douter. Le héros possède un pouvoir particulier et non des moindres à la manière de « Héroes », celui de figer le temps. En l'occurrence, l’action se passe à la fin du XIXème siècle. Bref, nous avons un cocktail détonnant de littérature, de fantastique et de policier sur fond de faille temporelle. C'est vraiment original ! :) Note Dessin : 3.5/5 – Note Scénario : 4.5/5 – Note Globale : 4/5

14/02/2007 (MAJ le 17/12/2008) (modifier)
Par Miranda
Note: 3/5
L'avatar du posteur Miranda

Cette histoire aurait pu mériter les quatre étoiles mais certaines choses m'ont un peu dérangé. Le dessin de Audibert est très agréable avec de jolies couleurs, j'aime beaucoup, mais les décors sont soit trop inexistants soit trop esquissés, ce qui est dommage car cela aurait donné nettement plus de consistance à l'ouvrage. Par contre la façon dont il dessine l'arrêt du temps est assez bien trouvée. D'autre part, et là je vais faire ma tatillonne, les bulles sont trop carrées et prennent trop de place dans les cases. Le lettrage typographique manque d'âme, c'est froid et ça manque de vie, c'est peut-être un détail pour certains mais personnellement j'ai eu un peu de mal à rentrer dans l'histoire à cause de ça. Le scénario est pas mal, mais si le début avance un peu trop lentement la fin elle arrive un peu trop vite. A un peu plus de la moitié de ma lecture je me suis fait cette réflexion, "c'est dommage qu'il n'y ait pas eu plus de tomes pour développer la psychologie des personnages qui sont assez intéressants, vu les situations dans lesquelles ils se retrouvent" mais étant donné la chute j'ai compris que cela aurait impliqué des révélations sur la fin du récit, ou alors il aurait fallu traiter l'histoire différemment. Moi aussi, comme Alix, je suis un peu restée sur ma faim. Peut-être qu'à ma seconde lecture je serai plus enthousiaste.

15/09/2008 (modifier)
Par klechko
Note: 4/5

C’est en passant devant un bouquiniste que j’ai fait l’acquisition de ce one shot qui n’aurait pas attiré mon regard sans les précieuses informations d’un certain site de Bd…. L’histoire m’a tout de suite captivé même avec une idée déjà utilisée auparavant par d’autres. Au fil des pages on a envie de connaître le fin mot et l’on ne décroche plus tant que l’on n’y est pas parvenu. Les dessins sont particuliers mais collent bien avec l’histoire et surtout avec l’époque dans laquelle elle se déroule. Les couleurs sont peut-être un poil sombres, mais là je pinaille. De plus, j’aime beaucoup Baudelaire que l’on retrouve en vers dans le final. Bref, vous l’aurez compris, c’est une très bonne Bd.

12/04/2007 (modifier)
Par Ro
Note: 4/5
L'avatar du posteur Ro

Voilà une BD que je voulais lire depuis longtemps, depuis qu'elle est enregistrée sur BDtheque en fait. Grâce à Spooky, j'ai enfin pu la lire. Et je suis finalement à la fois satisfait de ma lecture et légèrement déçu. J'apprécie l'originalité du dessin, un style vraiment typé qui me fait un peu penser à celui de Bezian. Je lui reprocherais juste deux choses. D'abord les différents encrages suivant les époques dont certains me plaisent moyennement. D'autre part la confusion que j'ai eu à reconnaître certains visages de personnages secondaires, m'ayant obligé plusieurs fois à revenir en arrière pour voir si tel personnage était le même que tel autre. Mais je crois que ce problème vient aussi de la narration de l'histoire qui présente un certain nombre de personnages sans toujours les nommer ou seulement après-coup, m'obligeant à vérifier qui est qui dans le contexte de l'intrigue. Comme la plupart des autres lecteurs de cette BD, j'ai également beaucoup apprécié son scénario original et complexe malgré sa concision. L'idée est bonne et bien menée, me prenant au dépourvu quand j'ai réalisé que le héros n'était vraiment pas seul à bénéficier du don que lui offre sa petite horloge. Je suis cependant assez déçu par la fin à tiroir de ce récit. J'ai été surpris, agréablement ou non, par le retournement de situation du héros lui-même. Ca aurait pu être une bonne fin en soi. Mais j'ai nettement moins été convaincu par l'intérêt du coup du masque en toute fin d'histoire. C'est une fin à la Scoubidou ou quoi ? Ca n'en reste pas moins une bonne BD, au scénario original, prenant, intéressant et qui a la grande qualité de tenir avec réussite sur un unique album.

27/02/2007 (modifier)
Par Polette
Note: 3/5
L'avatar du posteur Polette

C'est un joli album que signent là Gabella et Audibert. L'histoire est originale, et repose sur une question qu'on s'est tous posé au moins une fois : "Que ferais-je si je pouvais arrêter le temps ?". On n'assiste pas à une énième guerre entre le bien et le mal, chaque personnage est beaucoup plus complexe qu'il n'y parait... Quant à la fin, elle est splendide !! Quel plaisir de voir une couverture aussi belle, qui donne vraiment envie de découvrir l'intérieur de l'album... Et on n'est pas déçu ni par le dessin, ni par les couleurs. Mais je tenais vraiment à souligner la beauté de la couverture. Alors pourquoi 3/5 et pas 4/5 me direz-vous ? J'ai souvent été obligée de revenir quelques pages en arrière pour savoir quel était ce personnage que j'avais devant moi... Et ça gâche un peu le plaisir de lecture. Un bon ensemble tant au plan du graphisme que du scénario.

22/01/2007 (modifier)
Par pol
Note: 4/5
L'avatar du posteur pol

J’ai apprécié cette histoire très originale ou le héros à le pouvoir d’arrêter le temps. J’ai été plutôt surpris de sa première idée dès qu’il découvre son pouvoir. Braquer une banque. Après tout c’est pas idiot, mais je ne m’y attendais pas du tout. L’histoire commence donc bien et les premiers rebondissements sont pas mal. C’est presque totalement bon, je regrette un peu certains errements du scénario dans le derniers tiers de l’album. La fin est quant à elle, vraiment bien trouvée. J’ai bien aimé l’ambiance graphique de cette BD, un peu comme dans le testament du docteur Weiss dans la même collection. Le dessin est très réussi, (sauf la bouche du personnage principal qui est une catastrophe) et surtout, on est plongé dans une véritable ambiance qui se dégage des couleurs notamment. C’est pas le meilleur des 4/5 que je donne, mais cette BD est très sympa.

22/01/2007 (modifier)
Par Da Rocha
Note: 4/5

Je suis vraiment ravi de mon achat. Pour un coup d'essai, un éditeur et deux auteurs que je ne connaissais pas, c'est une très bonne surprise. Coté scénario, Mathieu Gabella installe avec brio son histoire à la fin du 19ème siècle. J’essaierai de ne pas trop m'y étendre afin de ne pas éventer les intrigues déroutantes (car il y en a plusieurs) imaginées par l'auteur. Les éléments de cette enquête fantastique, tout comme les divers protagonistes, sont introduits à point nommé. Pas de rebondissements tirés par les cheveux. C'est fluide et parfaitement maîtrisé jusqu'à la dernière page insoupçonnable. Quant au dessin, Anthony Audibert possède un style très particulier qui peut surprendre. Ses personnages sont plutôt anguleux, mais tout compte fait cela participe activement à l'ambiance recherchée. Les découpages et la mise en couleur sont efficaces : les différences de tons permettent une distinction aisée entre le présent, les flash-back et les périodes de "stases". On notera aussi des clins d’œil envers certains personnages connus. Plaisant. Un récit divertissant et original que je vous conseille vivement.

18/08/2005 (modifier)