Nic Oumouk

Note: 3.25/5
(3.25/5 pour 24 avis)

Les aventures d'un jeune de banlieue.


Banlieue Larcenet Poisson Pilote

Nic Oumouk, jeune désœuvré d’une banlieue riante vit avec ces copains une vie paisible, entrecoupée de quelques tentatives de racket, brimades et rap Hardcore. Bref, tout irait pour le mieux s’il n’y avait pas Edukator, le terrible justicier de l’orthographe qui terrorise les graffeurs et autres tageurs. Ceci est une terrible histoire de vengeance et de lutte pour retrouver sa dignité, qui donne à Larcenet l’occasion d’inventer la grande série d’humour et d’aventure du xxie siècle, le Tintin du 9-3. texte : Dargaud

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Avril 2005
Statut histoire Une histoire par tome 2 tomes parus
Couverture de la série Nic Oumouk
Les notes (24)
Cliquez pour lire les avis

03/04/2005 | ArzaK
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Ce n’est peut-être pas la meilleure série du prolifique Larcenet, mais ces deux albums se laissent lire très facilement. Le premier album, dans lequel Nic essaye de survivre dans la jungle de la cité de banlieue où il vit est amusant, mais j’ai trouvé le deuxième plus original et intéressant. En effet, Nic y est « transplanté » dans la cambrousse, et a du mal à s’adapter à cet univers très différent du béton de sa banlieue : cela est source de gags jouant sur ce décalage. Puis une sorte de fantastique plus ou moins délirant arrive en fin d’album, avec un succès mitigé je trouve. A noter les quelques pages caricaturant – à peine ! les reportages alarmistes et jouant sur le pathos et le sensationnalisme dès que les banlieues « s’agitent ». J’ai bien aimé ces passages dénonçant par l’ironie le travail des rédactions « parisiennes ». Critique hélas toujours d’actualité… Deux albums rafraîchissants, dont la lecture est recommandée.

21/05/2015 (modifier)

Tome 1: Tome 2: J'adore Nic Oumouk, surtout le premier tome que je trouve très drôle. C'est pour moi l'une des meilleures oeuvres comiques de Larcenet, avec Le Retour à la terre. Ce personnage du jeune rebelle des cités, d'origine imigrée, qui voudrait être un caïd, mais qui n'en a tout simplement pas l'envergure, et probablement pas profondément envie, est très bien trouvé, présenté, et très amusant. Ainsi, Nic pourra nous faire rire avec du comique de situation, mais aussi de très bonnes répliques décalées, hilarantes, et du comique graphique, avec des mimiques et des images impayables. J'apprécie également quelques bonnes caricatures bien faites, comme celle sur les médias ou Monsanto dans le tome 2. Ce dernier tome est un peu moins bon, bien qu'il reste de très bonne facture, et on retrouve un peu la même ambiance que Le Retour à la terre, avec Nic "condamné" à travailler à la campagne. Une excellente série dans laquelle les fans de Manu Larcenet trouveront leur compte. (254)

26/08/2013 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

Amusant, ce Nic Oumouk, petit beur des banlieues confronté aux vicissitudes de la vie (grammaire, orthographe, racket, émeutes, mère protectrice et quête de pognon facile…). Le ton est naturellement humoristique, les bonnes idées sont nombreuses, les bons mots fleurissent à intervalle régulier. Le premier tome offre un scénario encore très décousu, facilement scindé en plusieurs histoires courtes. Le second tome, lui, nous propose une histoire complète cohérente. L’ensemble est réalisé sans prétention et sans prise de tête mais Manu Larcenet, au travers de ce récit humoristique, nous dresse quand même un tableau très actuel de la jeunesse en banlieue et de cette fameuse « deuxième génération » déracinée et en quête de repères. J’ai donc trouvé le récit burlesque et amusant mais le message est loin d’être idiot même si quelque peu caricatural. Le dessin dégage lui aussi ce sentiment de naturel et de spontanéité. C’est dynamique et expressif, facile à lire, frais. En clair, et même si on ne peut pas parler de plat de résistance, ce petit beur de Nic Oumouk constitue quand même un très bon « quatre heure ». Divertissant et burlesque mais pas idiot.

19/04/2013 (modifier)

Rêver d’être un caid de banlieue quand on est un petit garçon presque sage, voilà Larcenet une nouvelle fois maître de l’anti héros et le humour. Le premier tome () nous raconte un quotidien de caïd manqué, à vrai dire passé la prise de contact drôle on tourne un peu en rond. Certes il me paraissait difficile de proposer une lecture drôle sur des sujets socialement chargés, mais j’avoue que tout cela manque un peu de ressort dans ce premier tome. Heureusement il y a le second qui trouve un peu de second degré et de réflexion si chères à Larcenet (). A la campagne, loin de son quotidien Larcenet joue sur les oxymores émotionnelles des protagonistes. Évidemment cela fait un peu trop parfois, mais j’ai adhéré. Graphiquement, pas de surprises, Larcenet propose un trait simpliste mais travaillé pour donner une dynamique narrative idoine à son discours. On aime ou pas. La série reste nettement moins créative et riche que les autres productions de l’auteur mais n’en prouve pas moins le talent quelque soit le sujet abordé. La lecture peut être intéressante mais ne me parait pas obligatoire.

29/09/2011 (modifier)
Par Polette
Note: 4/5

J'ai passé un excellent moment de lecture et d'humour avec Nic Oumouk. Certains critiquent le fait que c'est une mauvaise parodie des jeunes de banlieue, c'est pas pire que la parodie de la campagne du retour à la terre (oui, je sais, c'est pas Larcenet le scénariste !). Et bien moi ça me fait bien rire la vie de ce petit beur dans sa cité, qui aimerait bien faire de la thun....euh enfin s'intégrer socialement. Les dialogues font mouche à chaque fois et certaines répliques sont cultes. Je ne suis pas sûre qu'il faille chercher ici un quelconque second degré pour réfléchir à tel ou tel concept comme l'immigration, l'insertion... Il faut juste se laisser aller et rigoler avec les frasques du p'tit Nic (ah tiens, ça me rappelle quelqu'un...). Nic Oumouk, j'en redemande !!

16/12/2009 (modifier)
Par PAco
Note: 4/5
L'avatar du posteur PAco

Ah Nic Oumouk ! L'anti-héros de banlieue par excellence...du moins à son insu, car lui se verrait bien en Super-Caïd. :) Du Larcenet comme j'aime le voir se lâcher, tant dans l'humour que dans l'inventivité ! J'adore par exemple le système de bulles intégrant des photos -genre les planètes du système solaire quand Nic Oumouk débarque en pleine cambrousse- qui traduisent les humeurs de Nic Oumouk : simple, génial et efficace ! Côté scénar' il part du quotidien et de l'actualité qu'il va nous caricaturer, amplifier, déformer, pour intégrer tout et n'importe quoi (Ahhh Edukator !) et finir (surtout dans le tome 2) en délire total : vive la théorie du complot ! Son dessin très marqué, surtout pour ses personnages, sert parfaitement cette volonté. Bref, vous l'aurez compris Larcenet nous sort le grand jeu comme pour le grand soir (Ahhhh la France à peur !!!) en se jouant de nos travers et des clichés que notre société véhicule, et j'en redemande !

07/02/2009 (modifier)
Par Gaston
Note: 4/5
L'avatar du posteur Gaston

Je ne comprends pas pourquoi autant de gens n'ont pas aimé "Nic Oumouk". Jusqu'à présent, c'est l'une des séries que j'ai lues de Larcenet que j'aime le plus. Peut-être même que c'est celle que je préfère. Ce que j'aime dans cette série c'est le mélange de messages et d'humour. Manu Larcenet nous présente la vie d'un jeune de banlieue et aussi tous les problèmes qu'il peut rencontrer. Je me suis bien amusé et j'ai ri aux éclats plusieurs fois. L'auteur est un vrai génie pour mettre des dialogues hilarants dans des situations souvent banales. Je dois avouer que le tome deux m'a fait moins rire que le premier, mais le côté un peu plus sérieux m'a bien plu.

26/10/2008 (modifier)
Par Ems
Note: 2/5

Après la lecture des 2 premiers tomes. Pour la note, ce serait un 2/5 pour le T1 et un 3/5 pour le T2 qui m'a plus plu. J'apprécie l'oeuvre de Larcenet mais cette série ne m'a pas laissé un souvenir impérissable. Le T1 en milieu urbain m'a même déçu, je n'ai pas accroché au scénario qui tournait en rond. Le T2 se déroulant en pleine campagne, s'est révélé plus cohérent, avec de bonnes idées. Cette série plaira peut-être à certaines personnes, mais elle ne m'a pas vraiment fait rire, d'où la notation correspondant à ma déception. La suite se fera sans moi.

12/10/2008 (modifier)
Par Erik
Note: 4/5
L'avatar du posteur Erik

Suis-je devenu un inconditionnel de Manu Larcenet ? Je constate simplement que cet auteur est un véritable génie de l'écriture, qu'il a compris son époque et qu'il le retranscrit très bien en bande dessinée. Ce qu'il réalise sort incontestablement du lot. C'est mieux que "pas mal". Il est vrai qu'on ne peut traiter de "daube" le travail d'un Picasso de la bande dessinée à moins d'être inculte ou arrogeant. On passe un très bon moment de lecture au travers des aventures de Nic Oumouk, un jeune garçon desoeuvré d'une banlieue. Ce régal a lieu grâce au foisonnement de bonnes idées (ah ce "Edukator"; un sorte de Batman de la grammaire française). Contrairement à d'autres bd que j'ai pu lire, le langage jeune (Vazi !) n'est pas galvaudé mais tourné de telle manière qu'on peut en tirer des leçons. La banlieue devient un véritable lieu de vie. Des dialogues savoureux et une touche de tendresse, un humour fin jamais vulgaire, une réflexion sur la société: tout ce concentré pour un pur moment de plaisir bonheur. Une merveille ! ::

04/10/2008 (modifier)
Par sagera
Note: 3/5

A la lecture des deux premiers tomes, je me suis bien amusé. Voila une bd sans prétention dont les personnages sont à la fois simples et bien défendus par Larcenet. On peut toujours reprocher à ce dernier d'avoir perdu la profondeur de certaines de ses séries (le combat ordinaire ou même, le retour à la terre), mais ces critiques sont-elles bien fondées. Larcenet renoue avec un style plus léger, moins grave, mais visiblement, il s'est amusé à la création de cette bd et personnellement, moi j'adhère. On pourra ensuite dénigrer Larcenet à propos des clichés sur la banlieue mais là encore, Nic oumouk est d'abord, une caricature, un gentil pavé lancé dans la mare. Bref, je conseille à tous ceux qui cherchent d'abord à ne pas se prendre la tête.

09/05/2007 (modifier)