Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Les Princes d'Arclan

Note: 3.33/5
(3.33/5 pour 15 avis)

Une aventure envoûtante menée par quatre héros au sein d'un grande ville aux magnifiques décors !


Immigrants

Une ville mythique. Quatre personnages. Quatre Destins. Sylène, une belle amazone du peuple des Tadlers, qui veut retrouver sa soeur disparue. Olgo, qui veut modestement fonder un foyer et prospérer dans une ville dangereuse. Lekard, qui cache un lourd passé et qui prétend vouloir découvrir cette ville tentaculaire. Et enfin le Sans-Nom, une créature mystérieuse, qui cache son corps et ses étranges pouvoirs sous une tunique sombre, tout en se nourrissant des âmes noires de la cité... Ces Princes d'Arclan devront lutter pour s'imposer dans une ville capable de broyer les plus résistants...

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Septembre 2004
Statut histoire Série terminée 4 tomes parus
Couverture de la série Les Princes d'Arclan
Les notes (15)
Cliquez pour lire les avis

27/02/2005 | ^BOU^
Modifier


Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

C'est le genre de série fantasy que j'aurais fortement aimé il y a 10 ans. Cependant, ce n'est plus ma période de prédilection pour ce genre d'aventure. Cela manque singulièrement de profondeur. Pour autant, le divertissement est assuré. Il est vrai que par la suite, cela va un peu traîner en longueur. Le dynamisme du début va progressivement s'effacer. L'ensemble sera finalement assez convenu avec parfois un gros manque d'originalité. Un mot pour dire que le dessin est assez soigné avec de beaux décors médiévaux.

10/03/2017 (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

Etrange. Oui une étrange série au ton et à l'univers vraiment étrange qui dès le tome 1 ne m'emballait pas tant que ça (d'après la couverture, on aurait dit une énième histoire de fantasy avec princesses, monstres et beaux gosses). Je trouvais la mise en place et la présentation des personnages trop longues et trop laborieuses ; il est vrai que les personnages sont nombreux. Et puis dès la fin du tome 1, ça s'emballe enfin : cette cité d'Arclan se révèle fascinante, l'univers décrit y est riche, étrange aussi par son mélange d'imaginaire et d'aventure implanté dans un décor XVIIIème plus que XIXème ; les navires ont aussi la silhouette des galions du XVIIIème. Une fois le rythme lancé, ça file tout seul sur des rails qui tentent d'éviter les clichés, les 4 personnages principaux sont bien pensés, leurs caractères bien définis, et leurs destins s'enchevêtrent habilement durant tout le récit ; ils se perdent, se retrouvent, s'entraident... j'ai bien aimé cet aspect d'équipe soudée. Les autres personnages présentent certaines qualités, comme le gouverneur, la maquerelle, les chefs des gangs ou certaines courtisanes.. Graphiquement, le dessin de Sieurac est joli ; je l'avais trouvé très moyen sur L'Assassin Royal, mais plus maîtrisé sur Erik le Rouge, il est donc ici entre les deux, plutôt soigné dans ses décors, ses costumes masculins très XVIIIème et ses tenues féminines très extravagantes qui donnent évidemment un côté sexy aux délicieux personnages de femmes. On relève quand même quelques maladresses dans certaines proportions anatomiques, mais en général, les visages féminins sont assez réussis et mignons. Finalement, je me suis surpris à apprécier cette série pour laquelle j'étais parti un peu blasé (pourtant j'aime pas ce mot, ça fait vieux con), en tout cas pas du tout réceptif. Mais le rythme soutenu, le scénario bien calibré et efficace, l'originalité du personnage de "Sans Nom" et de l'univers développé m'ont convaincu ; certains posteurs ont l'air de dire que c'est une sorte de fantasy, je ne sais pas trop, c'est plutôt un mélange intemporel de type aventureux difficile à définir. Toujours est-il que tout ceci a contribué à me rendre cette série attractive et agréable à lire. Vraie note : 3,5/5.

22/12/2014 (modifier)
Par zébu
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Une série qui se déroule dans un univers d'héroïc fantasy mais à la sauce fin XIXème siècle. Nous y suivons les aventures de quatre personnages qui arrivent tous ensemble dans la ville d'Arclan sur le même bateau avec chacun des objectifs très différents mais dont le destin ne cessera de se croiser au fil de leurs pérégrinations. C'est une série rondement menée du début à la fin avec juste ce qu'il faut d'action, de suspense, de rebondissements, d'intrigue et qui fut très vite addictive dans mon cas ; on notera aussi un petit coté policier bien sympa puisqu'il faut essayer de deviner qui se cache derrière la capuche du super méchant de service responsable de quasiment tous les malheurs de nos héros. J'ai aussi apprécié cette ambiance fin XIXème et que le coté fantasy ne soit pas poussé à l'extrême. Quant aux dessins ils s'avèrent d'une très bonne qualité même si de temps à autre on relève quelques petits défauts. Seuls points négatifs : la forte ressemblance entre lekhar et olgo ainsi que l'extrême enchevêtrement de l'histoire de chacun peut un peu dérouter le lecteur pendant les deux premiers tomes ; de plus j'aurais aimé en connaitre d'avantage sur le passé de chacun. Bref une série d'aventure teintée d'héroïc fantasy fort divertissante du début à la fin.

07/11/2014 (modifier)
Par Ems
Note: 3/5

Après la lecture des 4 tomes. Note affinée : 3,5/5 Je n'aime pas beaucoup les éditions Soleil mais je dois reconnaitre la qualité relative de cette série qui m'a offert un bon moment de lecture. Le scénario est bien ficelé, on a quatre personnages principaux qui vont vivre des histoires indépendantes dans la ville d'Arclan. Ils arrivent tous par le même bateau et même si ils vivent des aventures séparées, on comprend tout de suite que leurs destins sont liés. L'histoire est tissée comme une toile d'araignée nous envoyant directement à la proie. C'est maitrisé et efficace mais il y a des facilités et un certain manque d'originalité. L'ensemble tient la route et conserve un bon rythme le long des 4 tomes. Le dessin est typique des productions Soleil, il est travaillé, facile d'accès et très coloré. Je n'ai pas grand chose à lui reprocher si ce n'est quelques cadrages hasardeux avec des déformations de perspectives. Il ne faut pas bouder son plaisir mais tout simplement conseiller de lire cette série

17/08/2009 (modifier)
Par SLM
Note: 3/5

L'histoire est plutôt plaisante et le dessin agréable à regarder... Les courbes féminines n'y sont pas pour rien et on devine vite aux couvertures que ces dites courbes servent d'atout commercial pour partie. On pourrait même se laisser porter à la dérive en disant qu'une version érotique parallèle est à l'étude tant on voit de jolies femmes sur cette île de "plaisirs". Mon seul regret est l'approche trop simpliste des personnages. Ils sont 4 à se rencontrer sur un bateau. POINT. Si ce n'est quelques bribes par ci par là, on n'apprend finalement pas grand chose sur le passé des personnages. On apprend certes ce qui les motive à venir sur Arclan mais je ne sais pas, j'ai tout de même du mal à me faire à l'idée de ne pas en savoir plus. Surtout concernant le sans-nom... un être si différent et "puissant" dont on n'apprend finalement trop peu, sorti de sa soif d'âmes impures. Les auteurs m'ont laissé sur ma faim pour le coup ! Sans compter les dernières phrases qui laisseraient présager une suite ??? PS : allez faites nous un T.5 pour connaître un peu plus du passé et du futur des Princes d'Arclan !!!!

04/04/2009 (modifier)
Par AqME
Note: 4/5

Les princes d'Arclan, une B.D au nom énigmatique avec une première couverture qui annonce une histoire axée fantasy. Le scénario est signé Gaudin (les arcanes du midi-minuit) et est assez sympathique. En effet, on suit les aventures de quatre personnages qui se rencontre au sein d'un navire et qui accoste à Arclan, une grande ville le long de l'océan. Pour chaque personnage, les intérêts de venir dans cette ville sont divers, ainsi, Lekhor recherche du boulot, Olgo veut gagner de l'argent pour sa famille, Sylène souhaite retrouvée sa sœur disparue dans cette cité et la sans-nom recherche des âmes noires pour se nourrir. Les chemins des quatre personnages vont donc se séparer pour se croiser, se recroiser, et s'entrecroiser et finir par se retrouver, liés par une sombre histoire. Le scénario est bien ficelé, la B.D se laisse lire facilement et la fin, bien que prévisible reste agréable. Pour le dessin, c'est signé Laurent Sieurac et c'est relativement jolie. La cité est relativement bien repeinte, les personnages ont tous leurs caractéristiques et leurs petits détails qui les font uniques. Les planches avec le Sans-Nom qui chasse sont très très bien rendues surtout lors de la première traque qui reste encore et toujours dans ma tête. Au final, une série agréable mais qui, bien que se passant dans un univers "médiéval" à la sauce fantasy, reste relativement réaliste (pas de trolls, d'orcs ou de dragons mais des villageois avec des caractéristiques physiques spécifiques). La B.D reste une bonne valeur surtout qu'elle ne fait que 4 tomes!

17/03/2009 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

J'avoue que je ne m'attendais pas à ça. Avec un tel titre, j'imaginais une série heroic-fantasy de plus sous le Soleil, mais celle-ci est assez originale et finalement, l'aspect fantasy n'y est pas si prononcée. En fait, elle s'entame sur une retranscription dans un monde imaginaire, entre fantasy et 19e siècle, de l'arrivée des immigrants dans une grande ville. De fait, on retrouve ensuite une ambiance à la Gangs of New-York avec les nouveaux venus qui se retrouvent confrontés à la dure réalité de l'immigration, chacun réussissant plus ou moins comme il le peut, tandis que des gangs de malfrats se déchirent et les entraînent dans leurs sillages. Dans un tel décor, le fait que l'héroïne ne soit pas humaine parait comme une simple retranscription d'une immigrante un peu exotique. Et finalement, seul le personnage de Sans-Nom apporte une vraie touche de fantasy dans un récit qui, pour le reste, aurait très bien pu se passer dans le monde réel au 19e siècle. Le dessin me laisse une impression globalement positive mais un peu mitigée. Le trait, très fin, est bon. Les personnages, même s'ils sont un peu raides, sont réussis. Seul reproche, le fait que les visages soient parfois trop semblables, un peu difficiles à différencier. Et puis il y a parfois quelques soucis anatomiques (je pense notamment à une case dans le tome 2 où l'héroïne est nue, assise sur un lit, et on dirait qu'elle a pris 20 kilos). Heureusement, ces erreurs sont rares. Mais malgré ses qualités, je ne suis pas totalement charmé par ce graphisme. Je trouve les décors un peu trop simplifiés, les couleurs belles mais trop lisses, et l'aspect d'ensemble me parait assez froid. Une question de goût car il n'y a quand même beaucoup de reproches à faire. Le scénario, quant à lui, est assez original dans son idée de retranscrire une ambiance du 19e siècle et un récit sur base d'immigration dans un univers fantasy. L'intrigue est assez prenante, sans être complètement captivante. Les 4 personnages principaux sont attachants même si les auteurs choisissent un peu la simplicité en donnant à 3 d'entre eux des capacités très puissantes. C'est une lecture sympathique. Une bonne BD.

14/12/2007 (modifier)
Par Ubrald
Note: 3/5 Coups de coeur expiré

Je me suis décidé à acheter les deux premiers tomes de cette série lors d'un festival, devant la qualité des dédicaces de Sieur Sieurac, malgré ma crainte de tomber sur une nième histoire médiévale fantastique à la Soleil. Et bien, je n'ai pas été déçu : je trouve que c'est de la bonne BD d'aventure. L'intrigue, ou plutôt devrais-dire les intrigues qui s'entremêlent, sont prenantes et se lisent facilement (dans le bon sens du terme ! c'est à dire sans effort et avec envie). Le dessin et les couleurs conviennent parfaitement au genre - une légère touche d'érotisme est présente : les femmes sont dessinées et habillées de façon sensuelle, pour preuve "Sylène" en couverture du tome 2, dont la femme de l'auteur servit paraît-il de modèle, même si d'après ses dires sa compagne est encore plus belle, Quel chanceux ! ;-). En outre, ce qui ne gâche rien, une FIN est prévue à cette série : j'ai ouï dire que les 2 derniers tomes sortiraient respectivement courant 1er semestre 2006 et 2007. Concernant la note, ma note de 3 est en fait un 3++, j'espère le changer en 4 une fois les deux derniers tomes lus. 21/10/07 J'ai été un peu déçu à la lecture des tomes 3 et 4. Pour le tome 3, le dessin a vraisemblablement pâti de la rapidité de publication de cette série (on ne peut peut-être pas tout avoir) : il est plus brouillon, certains contours de personnages sont mal terminés. L'intrigue des tomes 3 et 4 est aussi moins riche que dans les premiers tomes : les différentes trames d'histoires se dénouent de façon assez classique. Le tome 4 est cependant plus agréable à lire que le 3. Par conséquent, à lire ? Oui, ce n'est pas une mauvaise BD. Par contre, je pense que l'achat est plutôt à conseiller pour les lecteurs amateurs de série comme Les Forêts d'Opale, La Geste des Chevaliers Dragons etc..

18/12/2005 (MAJ le 04/11/2007) (modifier)
Par Arno
Note: 2/5

Je ne suis pas très convaincu. Ca commence comme de la fantasy banale, puis on est tout surpris de découvrir une histoire de réalisme social, à la façon d'un roman du 19ème siècle. En ce sens c'est assez excellent comme mélange, et j'aurais donné la note "Franchement bien". Par contre l'histoire commence vite à accumuler les défauts : - des thèmes qui traînent en longueur - de grosses invraisemblances - une banalité assez affligeante des rebondissements A cela s'ajoute le malaise que, plus la fantasy des débuts s'éloigne et plus il se confirme qu'on est dans un roman réaliste, plus on se demande ce que viennent faire là les physiques de fantasy. Et puis ça ne mène pas à grand chose. Beaucoup de clichés. Beaucoup d'évènements téléphonés. On s'ennuie beaucoup.

02/10/2007 (modifier)
Par Kalish
Note: 3/5

"Les princes d’Arclan" nous raconte l’histoire de 4 personnages voulant, pour diverses raisons, s’installer dans la métropole d’un monde imaginaire. Dans les 2 premiers tomes Gaudin nous conte de bien belle manière les difficultés d’intégration de ses 4 migrants. Le sujet est traité dans un genre fantasy mais comme dit plus bas on se croirait à New York à la fin du 19ème siècle. Les destins des personnages vont habilement se croiser dans une narration fluide, agréable et bien pensée. Ils ont chacun leurs caractéristiques qui fait que l’on s’attache plus ou moins à eux. Dans les 2 suivants ils vont petit à petit se retrouver pour suivre des intérêts communs. Le dessin est sympa ; sans en faire des tonnes, Sieurac a vraiment un joli trait qui s’améliore tout au long de la série. En bref on passe un bon moment de lecture, mais tout ça manque un peu de folie, de surprise, de mystère. En gros, je n’ai pas vraiment été intrigué par ce qui se jouait. C’est dommage, en lisant les trois premiers, j’en attendais un peu plus. Un probable second cycle fera peut-être remonter la note.

02/10/2007 (modifier)