Hansel & Gretel

Note: 3/5
(3/5 pour 4 avis)

Hansel & Gretel dans le monde coloré et irrévérencieux de Junko Mizuno.


Contes de fées revisités La BD au féminin : le manga Les Contes des frères Grimm Seinen Trash

Il était une fois... Hansel, élève turbulent et bavard, et Gretel, jeune fille impulsive prête à jouer de son sabre en bambou pour défendre la veuve et l'orphelin. Dans un monde si parfait où les épinards poussent dans les cheveux et où les cochons n'ont qu'une seule envie, vous offrir leur côtelette, la vie aurait été trop facile sans l'arrivée de la Reine Marilyn et de ses sorts maléfiques. Hansel et Gretel réussiront-ils à sauver le pays des rêves?

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 2005
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Hansel & Gretel
Les notes (4)
Cliquez pour lire les avis

21/01/2005 | steamboy13
Modifier


Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

Du même auteur que Cinderalla, voici Hansel et Gretel dans une version un peu plus trash. L'univers déjanté reste le même à savoir sombre et brutal. On prend les mêmes ingrédients et on recommence. Le résultat est toujours aussi décevant en ce qui me concerne. On pourra y trouver une certaine originalité. D'autres y verront au massacre d'un conte voir d'un mythe. Je n'adhère pas à ce genre de récits parodiques avec des couleurs très criardes.

01/04/2017 (modifier)
Par Jetjet
Note: 4/5
L'avatar du posteur Jetjet

Il s’agit de la première œuvre avec phylactères que je lis véritablement de Junko Mizuno. Après être tombé sous le charme du récent « Ravina the Witch ? », conte détourné illustré de grande qualité mais n’entrant pas dans les critères requis par bdtheque pour en publier un avis, j’étais forcément intrigué par ses propres interprétations complètement barrées de nos grands classiques d’Andersen ou des frères Grimm ! Forcément l’exercice n’est pas nouveau ni même follement original. Pourtant la demoiselle développe un univers qui lui est plus personnel qu’universel. Hansel est un petit garçon enveloppé né avec la voix qui porte d’où le port nécessaire d’un cache pour atténuer le timbre de sa voix (voir couverture). Gretel sa sœur est une fière amazone qui préfère avoir une épée en bois en cadeau d’anniversaire qu’un vélo. Elle est téméraire et se pose peu de questions. Leurs parents tiennent une petite épicerie où ils revendent des tranches de cochon et des légumes poussant dans les cheveux de bestioles vertes. On se croirait pour peu dans le pays des Bisounours quand une pénurie de vivres va pousser les habitants de ce joyeux bordel vers un piège tendue par la mystérieuse princesse Marylin… Mais nos héros sont aux aguets ! Vous ne comprenez rien à tout ce charabia qui ressemble autant à un conte de Grimm qu’Eric Zemmour à Alain Decaux ? C’est normal ! Bienvenue dans l’univers complètement foutraque de Junko Mizuno qui sous des dessins naifs et acidulés cache une œuvre unique et très divertissante. Selon les notes de l’éditeur, cet auteur japonais a même redessiné et réécrit certains dialogues pour la publication française (qui se lit d’ailleurs dans le sens occidental). C’est très rapide à lire, complètement « what the fuck » et tout simplement délicieusement fun ! Le graphisme pop art un brin vintage n’est pas des plus impressionnants mais il possède un côté rafraichissant rehaussé par des couleurs warholiennes et un découpage plutôt sympa. Si on est déconcerté pendant les 10 premières pages, le temps de se remettre de nos émotions permet d’adhérer (ou pas) complètement à cet univers. Pour ma part, lisant très peu de mangas, j’ai beaucoup apprécié. En dépit de quelques cases gentiment trash ou dénudées, ce n’est quand même pas la version que je proposerais à des ados et encore moins des enfants mais ça reste un chouette petit délire coupable que je relirais bien facilement et avec plaisir !

16/10/2014 (modifier)
Par Spooky
Note: 2/5
L'avatar du posteur Spooky

Si vous croyiez trouver une version trash du célèbre conte repris par les frères Grimm, c'est raté. En fait comme à son habitude la mangaka détourne complètement le récit d'origine pour en faire un récit psychédélique, délirant, complètement inattendu. Malheureusement je trouve que c'est inférieur à Cinderalla par exemple, et que Junko Mizuno est restée sage. Très peu d'images coquines, une intrigue finalement assez plate, et des personnages, hormis la jeune fille, assez transparents. Au niveau du graphisme c'est aussi assez simple, c'est le style de Mizuno, mais il y a moins de délires visuels qu'à l'accoutumée. Dommage car il y aurait eu de la matière avec la nourriture, par exemple...

19/04/2009 (modifier)

Après nous avoir donné sa version psychédélique de Cendrillon avec son "Cinderalla", Junko Mizuno revisite le conte Hansel et Gretel. Et cela fonctionne toujours aussi bien, l'univers de cette BD est vraiment farfelu à souhait et les dialogues naïfs ne manquent pas d'humour. Le style graphique particulier (moi j'aime) est sublimé par des couleurs variées, la mise en case est assez originale, l'ensemble a vraiment un joli côté Kaléidoscopique. Même si je trouve que c'est légèrement inférieur à Cinderalla j'ai vraiment pris plaisir à cette lecture, un 4/5 donc, qui tient sûrement beaucoup du coup de coeur mais quand on aime...

21/01/2005 (modifier)