Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Merlin (Dargaud)

Note: 3.56/5
(3.56/5 pour 18 avis)

Aventures humoristiques du jeune sorcier Merlin.


Auteurs espagnols Ecole Supérieure des Arts Saint-Luc, Bruxelles Heroic-Fantasy (pour de rire) Jean-David Morvan Mythes arthuriens Sfar

L'enchanteur Merlin, personnage clé de la saga du roi Arthur, évoque mille et une légendes. Sfar et Munuera se sont amusés à imaginer sa jeunesse dans une version drôle. On y voit donc un Merlin ne maîtrisant pas encore tout à fait ses pouvoirs. .

Scénaristes
Dessinateur
Coloristes
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Avril 1999
Statut histoire Une histoire par tome 6 tomes parus
Couverture de la série Merlin (Dargaud)
Les notes (18)
Cliquez pour lire les avis

16/10/2001 | Kael
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Sfar revisite avec cette série les contes, fables et romans populaires, en les pervertissant un peu à coup d’humour et de personnages un peu décalés. A priori destinée à un public jeune, cette série passe bien la barrière de l’âge – et certains traits d’humour ou situations sont même avant tout compréhensibles par des lecteurs plus âgés (et ceci s’accentue au fil des albums). Chaque histoire est censée être racontée par une dragonne à ses dragonneaux. Traversant ces histoires situées dans un moyen-âge de pacotille (chaque tome est indépendant des autres), trois personnages récurrents : Merlin, gamin aventurier (encore très éloigné du sage vieillard que magnifiera la légende !), et ses deux compagnons, Jambon le cochon (sans doute le plus posé, réfléchi du trio) et Tartine, sorte d’ogre/arbre improbable et pas très futé. Le dessin de Munera est bon, dynamique, et rend bien les mimiques des personnages, qui sont très expressifs, avec un rythme qui se rapproche parfois de certains cartoons – sans toutefois atteindre le style de Tex Avery ou de Chuck Jones (champions des bestioles déjantées). Le dessin évolue, devient plus fin, précis (peut-être un peu plus anguleux pour certains visages) – sans que cette évolution me satisfasse. En particulier la colorisation sur les derniers tomes me convient nettement moins que celle adoptée pour les premiers. Les histoires sont rigolotes et plutôt sympathiques (j’ai par contre moins aimé celle scénarisée par Morvan). J’espérais que ce soit encore plus déjanté (affaire de goût), mais c’est quand même une série dont on peut emprunter, voire acheter les albums (surtout parmi les premiers) pour un sympathique moment de lecture.

23/03/2019 (modifier)
Par Chalybs
Note: 2/5

Attention prudence ! Que l'on ne s'y trompe pas, cette BD, bien qu'ayant tout de la forme d'un BD jeunesse, n'en est pas une. La classification ados-adulte actuellement définie au moment où je rédige ces lignes lui convient parfaitement ! Sous un trait enfantin, rond, marrant et attractif, sous des couleurs lumineuses et joyeuses sans être flashy, se cache des textes et une histoire parfois plus que limites pour nos chères têtes blondes (ou brunes ou rousses ou…ne voyez pas de dénigrement dans cette simple phrase…). Sous des atours donc très accrocheurs, on y voit un cochon (un magicien ayant subit un sort…) légèrement pervers qui rentre dans la salle de bain des filles afin de mieux en profiter, et un gamin qui porte le nom enchanteur de Merlin qui parle de ''nichons''. Alors, peut-être est-ce que je n'arrive pas à m'acclimater à notre époque et qu'il est normal que tout gamin de 8 ans ait cette mentalité et ce vocabulaire, mais je ferai tout pour protéger les miens le plus longtemps possible et leur donner une meilleure éducation que ça. Coup de gueule de ma part surement. Vieux con ? Surement aussi un peu, déjà... Une fois cette intro bien mise au point, le reste pour la bonne tranche d'âge est plutôt sympathique, même si ayant du passer à coté de trop de chose, je ne vois rien d'excellent ou d'extraordinaire dans cette série.. Certes les personnages sont sympathiques et de nombreuses situations sont vraiment rigolotes et décalées. Les histoires sont bien ficelées, très rythmées et sans temps mort. Le dessin comme déjà évoqué et parfaitement en accord avec le contexte et le ton désiré de cet album. Du très bon travail aussi afin de donner des bouilles amusantes et originales aux protagonistes de tout bord. Une fois encore, je ferai juste quelques commentaires sur certains albums. Le tome 2 notamment est surement l’un des plus réussi et celui là peut être mis dans toutes les mains de 7 à 77 ans. Les auteurs partent dans un délire assez délicieux afin de nous expliquer les origines du Père Noël, des rennes et des joyeux lutins. Plus jamais, non plus jamais, je ne verrai les fêtes de fin d'année avec le même œil ! Le scénario est délirant, les situations complètement décalées excellentes, les dialogues bien léchés. Vraiment pas grand-chose à redire sur cette BD détente qui fait plus qu'atteindre son but, et qui révolutionne vraiment le genre. Avec une vraie originalité, une vraie personnalité, un esprit radicalement différent de séries telles que Le Petit Spirou ou même "padlle kid", nous avons ici incontestablement un album lumineux et éclairé de la part de Sfar et Munuera. Tome 3, 4 et 5 Ces albums et la série murissent indéniablement, prenant un ton et souvent des dialogues vraiment plus adulte, à la limite du rébarbatif tant cela m'a semblé long parfois. La série essaie de se renouveler entre chaque album, mais cela manque au final de consistance et d’équilibre et homogénéité. Du coup, ces albums sont surement ceux que j'ai le moins aimé. Des termes comme "raclure" ou "niquer", selon mes critères sont uniquement pour un public averti… Et puis, je suis encore déçu car finalement, l'histoire n'a plus rien à voir avec Merlin. Rien à voir avec son histoire, rien à voir avec Merlin. Le gamin n'est qu'un vulgaire prête nom à une série qui recherche afin tout l'impertinence et la provocation maitrisée. Je suis déçu vraiment par la tournure de cette série qui a perdu son âme enfantin et son centre d'intérêt par ce gamin. Ca ressemble maintenant aux autres séries où un gamin quelconque avec des amis font les quatre cent coups et des bêtises de gamin… Après 5 tomes, je cale vraiment sur cette série finalement sans intérêt. Décevant.

01/12/2009 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Cette version de Merlin n'est pas mal, mais je ne vois pas en quoi elle est exceptionnelle. La série est quand même orientée vers les jeunes et cela parait dans certains gags qui ne me font pas rire. De plus, je n'ai pas réussi à m'attacher à Merlin et à ses deux amis. Je leur trouve un coté agaçant. Niveau scénario, c'est assez inégale. J'aime bien quand les auteurs reprennent des histoires ou des évènements du Moyen-âge et les ridiculisent. En revanche, il y a deux tomes que j'ai trouvé lourds (Merlin Contre le Père Noël et Merlin Papa) et sans grand intérêt. Pour ce qui est du dessin, je dois avouer que je n'aime pas le style de Munuera, mais j'ai fini par m'habituer au fil des tomes.

26/01/2009 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

La jeunesse de Merlin l'enchanteur vu par Sfar : quel pur délice ! Merlin avant de devenir un enchanteur professionnel tel que nous le connaissons avait deux copains très marrants : Jambon le cochon et Tartine l'ogre. Ces trois là ont fait les 400 coups à travers les bois et châteaux dans des aventures humoristiques passionnantes. L'auteur revisite les mythes des grands récits de la littérature médiévale et autres contes de fée. C'est irrévérencieux à souhait avec des dialogues toujours exquis. Voilà une qualité de bd que j'apprécie tout particulièrement. Sfar est un génie de l'écriture. On passe un agréable moment de lecture délirante à souhait.

07/10/2008 (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 3/5

Merlin" ?.. une série bien mignonne qui ne demande qu'à séduire le public. Elle raconte l'enfance du mythique enchanteur et l'imagine gamin insolent, flanqué de deux compagnons insolites (Jambon le cochon et Tartine, l'ogre). Un joyeux délire au style graphique un peu "Uderzien" car l'univers créé par les auteurs ibériques est proche de celui d'Astérix. Humour non-sens et jeux de mots confèrent néanmoins à chaque tome une "carte d'identité" bien personnelle. Un style graphique précis, net, bien enlevé, une colorisation attrayante, des histoires bien amenées et développées... une vraiment bonne série à découvrir. Cote perso : 3,5/5

10/11/2007 (modifier)
Par JAMES RED
Note: 4/5

En fait, je conseille surtout l'achat des 5 premiers albums. Les premiers scénarios de Joan Sfar étaient vraiment très bons et très drôles, notamment le troisième sur la tapisserie de Bayeux. Les personnages sont assez délirants et les références sont assez nombreuses. A partir de Tartine et Yseult, le scénario est entièrement repris par Morvan. Cet album est réussi et correspond bien à l'humour des précédents. Mais le tome 6 Merlin Papa m'a laissé une impression de lourdeur tant le scénario est mal construit. Au dessin, Munuera fait de belles choses dans un style cartoon. Je le préfère d'ailleurs sur cette série que dans sa reprise de Spirou.

01/03/2006 (modifier)

En fait, mon avis est un peu nuancé. J'ai vraiment bien aimé les premiers tomes. Par contre, le 5 eme et dernier tome, la qualité du scénario est en chute libre. Une histoire pas très bien ficelée, qui finit en deux ou 3 pages. Un dessin un peu moins intéressant que les précédents. Bref, je conseille l'achat des 3 premiers, mais il n'y a pas de réel renouvellement ensuite.

09/03/2005 (modifier)
Par elveen
Note: 4/5

Petites merveilles que ces albums de Merlin ! Plus j'en lis, plus j'apprécie ! Le style des dessins s'accorde très bien à l'histoire et Munuera s'améliore au fil des albums. Les scénarii sont plein de trouvailles. Il y a des références et des clins d'oeil à foison, pour mon plus grand plaisir ! Lisez !

17/03/2004 (modifier)
Par dut
Note: 4/5

Ha ouais non mais là je dis : Attention, BD à mettre dans toutes les mains ! Les enfants bien sûr, parce que c'est d'abord le public visé, et surtout les adultes ! En tout cas moi, j'ai completement adhéré à Merlin ! La trame est plutot simple mais les dialogues sont super fins, avec pleins de jeux de mots, vraiment drôles ! On sent que Sfar s'en est donné à coeur joie ! Coté dessins, c'est la classe aussi ! Munuera a vraiment un super style et ce trait dynamique convient parfaitement à ce type d'histoire ! Une bd qui mériterait d'être plus connue !

21/02/2004 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

J'avais lu le tome 3 il y a un certain temps et il m'avait laissé le souvenir d'une BD pas prise de tête, un peu délirante et marrante. Alors ces derniers jours, j'ai lu les tomes 1 et 2. Le tome 2 m'a déçu. Je ne l'ai tout simplement pas trouvé drôle, et l'humour qu'on y trouve, je l'ai trouvé proche de "Trolls de Troy" par exemple : c'est un peu à la mode ces dernières années de mettre les héros et le lecteur du côté des méchants ogres/trolls qui bouffent des humains/petits n'enfants, puis de mettre des courses poursuites, bastons, etc. avec un peu d'humour noir qui ne m'a pas vraiment touché. Bref, déçu par ce tome 2, en principe lauréat d'un prix Alph'art... Quant au tome 1, je l'ai trouvé un peu plus sympa. Mais encore une fois, je n'accroche pas trop à l'humour. Je m'attendais à plus de finesse, et je trouve pas mal de gags éculés malgré ce qu'en disent d'autres critiques ci-dessous. En gros, n'ayant lu que les 3 premiers tomes, je trouve cette série pas désagréable à lire, relativement drôle mais pas toujours, quelque fois un peu lourde. Elle doit s'adresser à un public plus jeune que moi et je ne dois pas être assez réceptif.

09/01/2004 (modifier)