Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

I.N.R.I

Note: 3.53/5
(3.53/5 pour 15 avis)

La suite du Triangle Secret (du même scénariste).


Esotérisme Les ramifications du Triangle Secret Vatican

Un an après le septième et dernier tome du Triangle secret, «Le Suaire» inaugure la «saison 2», comme l’appelle Didier Convard, d’un thriller ésotérique qui s’est vendu à un million d’exemplaires (traduit dans cinq langues). «Le Suaire» s’ouvre sur l’agression sauvage dont est victime Montespa : un mystérieux homme n’hésite pas à lui couper l’avant-bras à la hache pour lui voler sa bague, bague dont le secret va constituer le cœur de la suite de l’album. L’Eglise est confrontée à un sacré défi : le vrai corps du Christ qu’elle a fini par retrouver est en train de se régénérer. Il ressuscite réellement. Non seulement l’Eglise est confrontée pour la première fois au dogme qui la fonde mais il lui vient cette interrogation : que pensera Jésus de la façon dont elle a mené jusqu’ici la diffusion de sa Parole ?

Scénariste
Dessinateurs
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Avril 2004
Statut histoire Série terminée 4 tomes parus
Couverture de la série I.N.R.I

03/05/2004 | Ro
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

Etrangement, je vais à l'encontre des avis, comme souvent, car je trouve cette suite un peu moins captivante que Le Triangle Secret. J'ai mis du temps à l'aborder parce que la série-mère m'avait laissé une telle impression que j'avais peur de tomber sur du commercial vite fait-bien fait, et puis finalement je me suis lancé, tout en m'apercevant que même s'il est préférable de lire Le Triangle Secret avant, cette série peut être lue à part. Pourtant, elle est intimement liée à sa série-mère, c'est une vraie suite.. Convard donne toujours dans le thriller historico-religieux, encore qu'ici, l'action est plus centrée sur la partie historique avec Hugues de Payns, fondateur de l'ordre des Templiers, du comte Hugues de Champagne, et de cet assassin impitoyable et acharné qui décime l'entourage des 2 sus-nommés. Le récit s'appuie sur de nombreuses sources pour suggérer une relecture des Evangiles : un mystérieux et sanglant tueur à la hache, un pape complice de crimes, des chevaliers revenus de Terre Sainte liés par un pacte secret et frappés par le malheur... bref la saga est ésotérique à souhait et s'articule autour de 2 périodes : mis à part quelques séquences vaticanes contemporaines, les 3/4 du récit se situent au début du XIIème siècle en Champagne. Le Triangle Secret qui souffrait du manque de charisme de son héros principal Didier Mosèle, suit donc une variante, car dans "I.N.R.I.", il n'y a même pas de héros central, et le récit ne réunit que 2 dessinateurs, Wachs et Falque, alors que Juillard n'illustre que les couvertures. Je ne suis toujours pas séduit par le dessin de Falque, son trait n'est pas esthétique, certains visages sont changeants, son rendu sur les personnages n'est pas à la hauteur du sujet, c'est dommage. Sans compter que cadrages et mise… (lire plus)

01/05/2015 (modifier)

Voila une aventure en plusieurs tomes qui a le mérite de tenir le lecteur en haleine jusqu'au bout: l'intrigue est intéressante et bien menée. La chute de la série est bien trouvée et assez originale, ce qui n'est pas forcément aisé. Les dessins sont de bonne facture, l'ambiance est prenante, mêlant judicieusement les passages dans le passé et ceux dans notre univers actuel, sans confusion. Les personnages sont captivants à souhait, notamment celui du tueur ! (17)

07/04/2011 (modifier)
Par Erik
Note: 4/5
L'avatar du posteur Erik

J’aime bien cette pseudo suite au "Triangle secret" et je dirais même que je la préfère à la série mère. C’est un phénomène assez rare pour le souligner. C’est sans doute dû à une meilleure maîtrise du scénario plus rythmé et une harmonisation dans le graphisme. L’histoire paraît beaucoup plus passionnante (la résurrection du Christ à travers une formule alchimique, une lutte acharnée pour réunir les cinq bagues, un complot au conclave pour l'élection d'un nouveau pape...). Nous ressentons une ambiance ésotérique à la « Da Vinci Code ». C’est un récit finalement très habile qui réunit les grands mythes de l’ésotérisme, entre érudition et fiction. En effet, les 4 lettres inscrites sur la croix au-dessus du Christ ont une tout autre signification pour l’auteur que celle que nous connaissons habituellement à savoir : « Jésus de Nazareth roi des Juifs ». Il propose une version plus mystique : Igne Natura Renovatur Integra , soit « C’est en s’y intégrant que la nature ressuscite ». A partir de ce postulat, on glisse petit à petit dans des fondements liés à l’alchimie. Si on y ajoute les sociétés secrètes, voilà toute la panoplie de l’ésotérisme qui jette le trouble sur le fondement même du christianisme. L’action est principalement située dans le passé à l’époque des Croisades. Par ailleurs, le méchant « moine » gardien du sang est très charismatique, il fait froid au dos avec sa terrible hache... INRI apporte un plus à la série d’origine car des explications sont levées. Le final est réellement époustouflant. Nous avons là un excellent thriller ésotérique. Note Dessin : 4/5 – Note Scénario: 4/5 – Note Globale : 4/5

14/02/2007 (MAJ le 05/12/2008) (modifier)
Par Thaugor
Note: 4/5

Au départ, j'avais un peu peur que ça fasse une suite commerciale de célèbre "Triangle secret". J'ai donc commencé cette série à reculons. Mais heureuse surprise, dès le début on est dans le bain. Tous les éléments du premier cycle sont là : mystères, secrets, sociétés secrètes, manipulations, flash back dans le passé... Les dessins correspondent au style du scénario et malgré le fait qu'on ait à chaque fois un dessinateur différent pour chaque tome ne gâche pas le tableau. C'est donc à lire pour ceux qui ont aimé Le Triangle Secret.

02/05/2008 (modifier)
Par Ems
Note: 4/5

Après la lecture des 4 tomes. J'ai longtemps retardé la lecture de cette série après la déception relative suite à la lecture de la série mère Le Triangle Secret. Dans ces 4 tomes, l'histoire se déroule pour 1/4 de nos jours et pour le reste au moyen âge. Il y a beaucoup de textes à lire mais cela sert l'histoire et permet de développer un scénario captivant. Les dessins sont assez classiques mais avant tout efficaces et réussis. Une très bonne série avec une bonne intrigue et une fin réussie.

21/04/2008 (modifier)
Par Kalish
Note: 3/5

Donc afin de voguer sur le succès incompréhensible du "Triangle secret", Convard en rajoute une couche avec "I.N.R.I", qui contrairement à la série mère se laisse agréablement suivre. Grosse amélioration, plus que 2 dessinateurs, un pour le présent qui fait suite au triangle et un pour le passé qui nous raconte enfin quelque chose de construit. Les parties traitant du passé étaient pour moi la seule chose qui sauvait l’histoire lourde des francs-maçons, je suis donc ici forcément un peu plus intrigué. Et pour cause, enfin il y a une intrigue et on n'est presque (pas trop quand même) surpris par la chute. En bref, on a perdu une bonne partie des gros défauts du fameux "Triangle" pour obtenir un thriller médiéval pas trop mal, attention, rien de transcendant mais ça se laisse lire.

12/10/2007 (modifier)
Par bab
Note: 3/5
L'avatar du posteur bab

Cette suite du "Triangle secret" m’a plus plu que la série initiale. Graphiquement, je ne suis pas plus emballé que pour Le Triangle Secret. C’est donc au niveau scénario que je me suis un peu plus retrouvé dans cette suite. Les introductions au présent pour introduire les évènements du passé autour de ces cinq chevaliers sont assez habiles. L’histoire de leur quête est vraiment prenante et nous emmène finement vers la résurrection de Jésus. On est un peu moins dans le convenu que Le Triangle Secret et je trouve que ça fonctionne beaucoup mieux. Peut être parce qu’on est un peu plus dans l’historique.

04/10/2007 (modifier)
Par iannick
Note: 3/5
L'avatar du posteur iannick

Il est impossible de louper la série Le Triangle Secret dans les étals des grandes surfaces, cette bd semble avoir eu un grand succès auprès du public. Il existe maintenant plusieurs cycles dont "I.N.R.I." (Igne Natura Renovatur Integra) qui semble être la variante historique du moyen-âge du « triangle secret ». A ce jour, c’est le seul cycle de cette série que j’ai pu lire. L’histoire met en scène 5 chevaliers de retour de croisade (les francs-maçons), ceux-ci ont retrouvé le corps de Jésus et font le serment de protéger le « secret » de cette découverte. Cependant, une autre bande (les gardiens du sang) dirigée par un certain individu fera tout pour compromettre leur projet. Complots, intérêts religieux et politiques, réalité historique, trahisons, meurtres, énigmes, ésotérisme… rendent la lecture d’"I.N.R.I." passionnante, les deux premiers tomes (« Le suaire » et « la liste rouge ») sont vraiment captivants. Les deux tomes suivants (« le tombeau d’orient » et « Résurrection ») ne me sont pas apparus aussi intéressants, la faute à un scénario qui s’étire. En effet, le dénouement m’a semblé très prévisible au point que je me suis mis à tourner à la va-vite par ennui surtout lors des scènes où le lecteur est invité à suivre les incantations des chevaliers (dialogues en latin…). Je pense qu’"I.N.R.I." aurait été une série plus passionnante si elle n’était composée de 3 tomes au lieu de 4 actuellement. Le dessin d’I.N.R.I. m’est apparu bien adapté à la série. Les personnages sont facilement identifiables et possèdent énormément du charisme (surtout le « méchant » !). Les décors semblent fidèles au contexte historique dans lequel évolue ce cycle et sont assez détaillés. La narration est certainement un des points forts de la bd, la lecture se fait sans heurts, le découpage est… (lire plus)

09/08/2007 (modifier)
Par Arno
Note: 4/5

Des personnages beaucoup plus intéressant que dans la série mère. Notamment un très bon superméchant, bien adapté à la sociologie du moyen-âge. Une action générale crédible et une bonne représentation de l'effort physique à cette époque. Sauf dans la partie cathare qui tourne un peu au n'importe quoi. La partie romaine reste un peu caricaturale, mais constitue tout de même un bon contrepoint à l'intrigue principale.

10/06/2006 (modifier)
Par Chelmi
Note: 3/5
L'avatar du posteur Chelmi

"I.N.R.I" Iqgne Natura Renovatur Integra Avec cette série en quatre tomes Convard, nous livre la suite de du Triangle Secret. On garde la même recette : templiers, Vatican, secrets, meurtres, trahisons, ésotérisme, jeux de piste, énigmes… Ceux qui ont aimé la première partie ne seront pas déçus. En revanche, contrairement au premier chapitre, l’action est beaucoup moins tournée vers le présent. Les principaux protagonistes sont les cinq chevaliers champenois dont Hugues de Payns entre aperçu dans le premier cycle. La qualité graphique de cette suite est largement meilleure en comparaison avec la série mère. Falque et Wachs ont poussé plus avant dans la finition. Même si je ne suis toujours pas fan de ce dessin réaliste, ma lecture a été plus facile que sur le Triangle grâce à cette évolution. Pour les couleurs de Paul, même réflexion que sur le dessin, ce qui est plus ou moins logique.

04/05/2006 (modifier)