Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Le Cri du faucon

Note: 2.6/5
(2.6/5 pour 5 avis)

Recueil de contes et légendes.


Journal Tintin

Marc Rénier explore, ici, les mythes et légendes de nos régions. Quand l'imaginaire devient palpable. Fées, sorciers et magiciens sont donc à l'honneur.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 1987
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série Le Cri du faucon
Les notes (5)
Cliquez pour lire les avis

16/02/2004 | okilebo
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

Avec ce second tome des Contes et sortilèges du Moyen Age, je poursuis ma lecture de ces univers fantastiques et merveilleux contés par Marc-Rénier, après Les Yeux du marais et avant La Danse de l'ours. L'auteur continue sur sa lancée en illustrant ces légendes où s'invitent bestiaire merveilleux, prodiges et faits extraordinaires, avec parfois derrière la présence inquiétante du diable, ou la fascination pour les loups, animaux qui ont toujours excité la méfiance et la peur à l'époque médiévale. L'atmosphère est encore une fois bien capturée par Marc-Rénier qui s'y entend pour évoquer un passé ancien aux croyances insolites. Mais l'ensemble est toujours inégal, bien que cet album soit un peu supérieur au précédent, c'est je crois le meilleur des 3 albums. Je rappelle que ces petits récits complets étaient publiés dans le journal Tintin en 1983. Au niveau graphique, peu de changements, c'est dans la lignée des autres recueils, mais je constate quand même une meilleure définition du dessin, il est moins terne et moins fade, plus avenant, et les colorisations qui surprennent certains posteurs, moi ça ne me dérange pas, j'ai vécu avec, donc j'y suis habitué.

25/03/2020 (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

C’est le deuxième album de Marc-Renier que je lis sur le même thème, après Les Yeux du marais, et j’en ressors avec le même ressenti mitigé. On y trouve développées certaines légendes médiévales. Encore que « développé » soit un terme inapproprié, puisque justement chaque histoire est très – parfois trop – courte. Et narré sur un ton manquant de passion, rendant mal le merveilleux plus ou moins noir de cet imaginaire médiéval, un rythme lent et presque ennuyeux parfois. Alors, certes, cela se laisse lire. Et le dessin de Marc-Renier est vraiment bon, avec un trait très fin, précis (mais un peu plus brouillon que dans l’album précédemment cité) – un peu daté (la colorisation y est aussi pour beaucoup). Personnages et animaux y sont franchement bien représentés. Même si les visages sont un peu trop figés. A emprunter à l’occasion, mais sans en attendre des miracles, malgré l'accumulation de sortilèges dans l'album... Note réelle 2,5/5.

15/03/2019 (modifier)
Par Jul
Note: 2/5

Ce cri du faucon s'inscrit sur la lancée des Yeux du Marais. Mêmes petits contes et histoires de sorcellerie moyenâgeuse. Les mêmes qualités et les mêmes défauts. Peut-être un poil légèrement supérieur dans la qualité de certaines intrigues (La ceinture rouge, Nainette, Laureline, ...) mais légèrement inférieur dans la qualité graphique. Enfin c'est globalement la même chose. Tout de même quelques jolis dessins (Laureline, Le coursier d’écume, ...) mais l'ennui et la répétitivité des intrigues et des situations pointent vite le bout de leur nez et font bailler. Rien de mauvais mais c'est assez léger. 2,5

18/09/2013 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

J'aime beaucoup lire les vieux contes et les vieilles légendes. C'est donc avec intérêt que j'ai lu cet album. Les histoires sont intéressantes, mais certaines auraient pu être mieux traitées. Je n'aime pas beaucoup le dessin que je trouve figé par moment. Malgré ses défauts, j'ai eu du plaisir à lire ce one-shot.

14/01/2008 (MAJ le 14/01/2008) (modifier)
Par okilebo
Note: 2/5

Le Cri du faucon est le deuxième one-shot que Marc Renier concacre aux légendes de nos contrées. Une nouvelle fois, l'auteur nous convie dans un voyage dans le temps, à une époque où le mystère était omniprésent. Rien de bien révolutionnaire, ici, dans ce one-shot. Les histoires sont parfois plaisantes mais pas mémorables. Certaines fables sont même franchement ennuyeuses. Le dessin est toujours aussi fin et les couleurs sont assez agréables à regarder mais malgré cela je ne vous conseille pas cet album.

16/02/2004 (modifier)