Qui a cassé Enigma ?

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

La véritable histoire du code secret nazi.


1930 - 1938 : De la Grande Dépression aux prémisces de la Seconde Guerre Mondiale 1939 - 1945 : La Seconde Guerre Mondiale Alan Turing Auteurs italiens [Seconde Guerre mondiale] Europe de l'Ouest

Automne 1931. Un employé du chiffre allemand vend à des agents du contre-espionnage français un étonnant secret. C’est le début d’un combat de dix ans pour casser la plus abstraite et complexe des machines de codage jamais inventées. De la Pologne agressée à la campagne anglaise, des montagnes suisses aux cales des U-Boote en guerre, une course-poursuite dans un labyrinthe de chiffres, de lettres et de trahisons.

Scénario
Oeuvre originale
Dessin
Couleurs
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Avril 2022
Statut histoire One shot 1 tome paru

Couverture de la série Qui a cassé Enigma ? © Nouveau Monde 2022
Les notes
Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)
Cliquez pour afficher les avis.

19/06/2024 | Noirdésir
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

L’ouvrage est adapté d’un bouquin du neveu d’Alan Turing, qui a retracé l’historique du « craquage » du fonctionnement de cette machine Enigma, qui permettait aux Allemands – Kriegsmarine surtout – de crypter leurs messages de façon très efficace. Plusieurs albums ont déjà évoqué la personnalité et le travail d’Alan Turing mais ici, de façon surprenante pour moi en tout cas – Turing est un peu en retrait, et si son rôle n’est pas occulté, il n’est qu’un échelon parmi d’autre. L’album est parrainé par le ministère de la défense, préfacé par le chef des services secrets français, et du coup le rôle (inconnu de moi avant cet ouvrage) des services français d’espionnages, dès le début des années 1930, est mis en avant. Il y a sans doute du cocorico mal placé là-dedans, mais le mérite de cet ouvrage est de replacer cette lutte dans le temps long et non pas seulement à partir de 1940 comme souvent), avec le travail de Français, mais aussi de scientifiques polonais, avant que les têtes pensantes – dont Turing – réunies à près de Londres ne réussissent à décrypter le fonctionnement d’Enigma. Si le sujet est intéressant, j’ai trouvé la narration un peu poussive, et le dessin trop figé (avec des visages pas toujours ressemblants au modèle historique). Mais ça reste une lecture intéressante (avec un dossier final qui complète bien l’album).

19/06/2024 (modifier)