Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Pas de Chance

Note: 3.2/5
(3.2/5 pour 10 avis)

"Ce tatouage, il m'intéresse. On le voit dans tous vos films, non ? Rassurez-vous, je ne suis pas fétichiste. Je prépare un livre sur les tatouages. Pour une collection sur les stars. On a fait "la maison des stars", "les chiens des stars". Et maintenant, c'est les tatouages. J'ai déjà Depardieu, Johnny Hallyday. J'aimerais que vous y participiez. Ouais, je sais que vous n'êtes pas aussi connue. Mais le milieu du X, ça fascine beaucoup de monde. Et votre... heu, tatouage, il est... très particulier."


Tohu-Bohu

Simon est ferrailleur dans le Berry pour le compte de M. Dardelle, patron aveugle et obsédé par sa haine des chats. Quand un antiquaire dénommé Ernst débarque chez les deux hommes en plein après-midi, il s’agit juste pour l’inconnu de récupérer une valise oubliée dans une voiture accidentée. Mais lorsque Simon le raccompagne à la gare la plus proche, ils sont attaqués illico par des Dayak et il y a mort d’homme. Entraîné dans une folle poursuite, Simon va suivre Ernst à Paris pour rencontrer une starlette du porno, Rebecca X. La belle est détentrice d’un tatouage qui intéresse fortement l’homme à la valise. Ce signe, elle le tient d’un dessin que lui avait donné sa grand-mère Rose : c’est en sa mémoire que la jeune actrice se l’ai fait tatouer sur le ventre. Après l’entretien, Simon accompagne Ernst à son domicile et comprend dans quelle galère il s’est embarqué. Ernst travaille pour des collectionneurs de reliques, et parmi eux se trouvent des amateurs de peaux tatouées. Et un tatouage semble avoir une valeur particulière, celui que portait le grand-père de Rebecca...

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Avril 2003
Statut histoire Série terminée 2 tomes parus
Couverture de la série Pas de Chance
Les notes (10)
Cliquez pour lire les avis

19/06/2003 | Kael
Modifier


Par Pierig
Note: 3/5
L'avatar du posteur Pierig

Mon avis rejoint celui d’Erik. Ce diptyque est effectivement de lecture agréable mais de qualité inégale. Si le premier opus est assez prenant, les révélations du second déçoivent. Il est question d’une série de tatouages qui, ensemble, détiennent la clé d’un mystère. Notre trio (le balafré, le paumé et la putain) vont remuer un passé morbide. Ca se lit donc bien mais j’ai buté sur ce qui me semble être des incohérences. Bref, l’idée est bonne mais sa réalisation est lacunaire. Côté dessin, le trait est sympa mais certaines têtes ont tendance à se ressembler. Dans le même thème, j’ai nettement préféré La Main du singe.

12/02/2013 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Ce diptyque a été très agréable à la lecture grâce à un découpage qui accélère la fluidité de l'ensemble. On suit avec intérêt l'enquête menée par trois personnages autour d'un tatouage d'un ancien bagnard qui fut d'ailleurs guillotiné. Alors que j'avais grandement apprécié le premier tome, le second ne s'est pas révélé à la hauteur dans sa conclusion et avec des ficelles bien trop grosses pour être crédibles. Bref, j'aurais mis 4 étoiles pour le premier et trois pour le second. Ma note réelle se situe alors autour de 3.5 étoiles. C'est vrai que le dessin m'a également plu. Les personnages sont assez sympas. Il y a un côté à la fois exotique et polar que j'ai apprécié. Il est dommage que le bagnard ressemblait également étrangement à l'un de nos trois héros sans qu'il y ait un quelconque lien de famille par exemple. Par ailleurs, il y a des interrogations qui demeurent. Cette lecture a été à la fois fraîche et dynamique mais également bizarre par moment.

19/02/2010 (modifier)
Par Ems
Note: 3/5

"Pas de Chance" est un diptyque très agréable à lire. Les pages sont relativement aérées, la lecture se révèle du coup assez rapide. Le scénario est très original, il y a une sorte de melting pot de genres. Avec cette histoire, l'on ne se prend pas la tête, on tourne les pages et on apprécie. Le dessin est d'ailleurs réussi. Il est simple avec de belles nuances de gris. Une fois fini le second tome, on oublie vite l'histoire mais il reste une bonne impression. Idéal avant de se coucher, je recommande la lecture de ces 2 petits tomes d'une collection de qualité malheureusement trop méconnue. Maintenant que je sais qui en était le directeur éditorial je comprends mieux le niveau de qualité de l'ensemble des titres parus. :)

01/02/2010 (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 3/5

Une bonne histoire en deux tomes. Scénario curieux mais, mis en appétit, j'ai constaté que l'on retrouve cette même rose (un élément clé du postulat) tatouée sur d'autres corps : une actrice de porno, un condamné à la peine capitale exécuté, son compagnon de cellule "suicidé"). Et cette rose devient le fil conducteur d'un thriller débridé et un peu hors genre, à part peut-être celui de tous les mêler. En noir et blanc (plus des nuances de gris), Riche signe un bon récit, sans complexe ni prétention. A noter que cette collection (Tohu Bohu) se présente sous forme de "petit" format. Récit de gare ?... Faux manga "à l'européenne" ?... Ca pourrait l'être aussi, comme un roman format poche. Assez déconcertant à première vue, car divers éléments intervenants ne sont pas expliqués. Je cote "3" pour l'originalité générale de l'ensemble.

16/02/2007 (modifier)
Par Quentin
Note: 2/5

« Pas de chance » est une histoire de chasse au trésor et de course-poursuite relativement classique. Le dessin me plaît bien, mais l’histoire est malheureusement peu crédible – trop de coïncidences extraordinaires et trop de courts-circuits scénaristiques. La fin (la dernière page) est bien trouvée, mais n’arrive pas à sauver la pauvreté du reste. Ceci dit, si on est abruti par une dure journée de travail et qu’on souhaite se changer les idées sans trop réfléchir, ça peut se laisser lire agréablement.

16/01/2006 (modifier)
Par Don Lope
Note: 3/5

Vraiment chouette cette collection Tohu-Bohu. "Pas de chance" s'intègre bien à la collection même si je m'avoue un peu déçu par la fin et les quelques longeurs : peut-être y avait-il intérêt à plus condenser et à s'en tenir au format one-shot des autres albums de la collection ? Parce que l'histoire part sur les chapeaux de roue, entre thriller et humour noir plutôt efficace. Le dessin colle parfaitement à l'ambiance et l'atmosphère absurde du premier tome est une vraie réussite. Dommage donc que cela se prolonge un tantinet trop longtemps et que la fin tourne un peu à l'eau de boudin, le canevas de départ méritait mieux.

08/11/2004 (modifier)
Par cac
Note: 4/5

Intéressant. Un bon thriller qui nous balade un peu partout au fil de l'enquête d'un mec louche qui collectionne des trucs pour le moins pas ordinaires. Il est suivi par un mec un peu paumé, puis par une jeune actrice porno. Ils cherchent tous à percer le mystère entourant un tatouage alliant une rose des vents et la fleur du même nom. Les dessins ne sont pas mal foutus même s'ils donnent l'impression d'être vite faits. Bref une histoire bien sympa et en seulement 2 tomes, un bon cru de la collection Tohu Bohu.

19/04/2004 (modifier)

Premier tome assez étrange, c'est avant tout le dessin qui m'a surpris. La collection Tohu-Bohu publiait beaucoup de noir et blanc (du "vrai" N&B, hein : du noir, du blanc, mais pas de gris), quelques ouvrages en "tons de gris", mais là le dessin a une qualité assez particulière qui fait qu'il aurait sans problème pu être en couleurs. L'aspect légèrement brillant de l'impression y est sans doute aussi pour quelque chose. Mais c'est l'aspect général de la mise en page qui me fait dire ça : beaucoup de grandes cases, souvent entrecoupées de petites séquences plus rapides. Le tout est assez intéressant et dynamique, même si le dessin en lui-même me paraît encore perfectible. L'histoire quant à elle est... bizarre. On ne comprend pas jusqu'à un point assez avancé dans l'album le fond, et lorsqu'enfin l'intrigue commence à être dévoilée, paf, voilà-t-y pas que commence une recherche des plus intrigantes et que re-paf, l'album se termine ! C'est un peu frustrant. Corollaire : ça exacerbe l'envie de lire la suite. Ah, j'oubliais : l'histoire paraît d'autant plus étrange que le dessin de deux des personnages se ressemble terriblement, ce qui prête à confusion (mais c'est justement voulu). Un bon album donc, bien au point au niveau technique (je ne m'en suis rendu compte qu'en écrivant cet avis en fait), intrigant, parfois un peu cruel, et qui manque de peu un 4 étoiles.

09/09/2003 (modifier)

Pas une mauvaise surprise ce Tohu-Bohu. Le dessin est attrayant, comme le dit Kael, les dégradés sont bien travaillés. L'histoire se lit très bien, les accumulations de malchance sont pertinentes et les faits s'enchaînent parfaitement. J'attends la suite avec impatience.

05/07/2003 (modifier)
Par Kael
Note: 4/5

J'ai tout de suite accroché à cette bd. Le découpage en peu de planches est bien travaillé, très aéré et très précis. Du coup, ce petit format a des cases plus grandes qu'un grand format ! la lecture est donc plus rapide, plus dynamique, et le dessin reste très lisible. Heureusement, parce que justement, j'aime bien ce dessin. C'est pas du grand art, ok, mais il convient bien au récit et les dégradés de gris sont tellement étendus qu'on a vraiment l'impression de lire une BD couleur. L'histoire elle aussi m'a bien plu. Le mélange des cultures peut paraître un peu trivial au premier abord, mais finalement ça se fond bien au récit, tout avance sans accrocs. Oui, ça se lit vite, mais le fond de l'intrigue est loin d'être vide, j'ai été littérallement happé par ce récit.

19/06/2003 (modifier)