Yézidie !

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

2014, au nord de l'Irak. La jeune Zéré appartient à la communauté des Yézidis, communauté kurdophone dont la religion monothéiste tient à la fois du Zoroastrisme, du Christianisme et de l'Islam. Elle et sa famille sont inquiets de la progression de l'Etat Islamique qui vient tout juste de prendre la ville de Mossoul.


L'Irak La BD au féminin Les Kurdes Nouveautés BD, comics et manga Webtoon

Quand Daesh arrive dans son village, Zéré est enlevée puis vendue comme esclave. Courageuse, l'adolescente est déterminée à s'en sortir. Un exfiltreur d'otages. Deux adolescentes à sauver. Un webtoon pour comprendre l'embrigadement terroriste. Et découvrir comment un smartphone peut être une arme...

Scénario
Dessin
Couleurs
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 13 Janvier 2023
Statut histoire One shot 1 tome paru

Couverture de la série Yézidie ! © Dupuis 2023
Les notes
Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)
Cliquez pour afficher les avis.

12/01/2023 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

La communauté yézidie est une minorité ethnique kurdophone vivant au nord de l'Irak. Leur religion n'est ni musulmane ni chrétienne mais s'inspire de la Bible, du Coran et du Zoroastrisme. Autant dire que pour des extrémistes religieux tels que l'Etat Islamique, ce sont des hérétiques méprisables. Du coup, malgré leur vie en bonne entente avec leurs voisins musulmans, les Yézidis voyaient d'un œil très inquiet l'arrivée de Daesh dans leur région en 2014. Et effectivement, dès qu'ils sont arrivés, et malgré leurs airs hypocrites des premiers instants, ils ont très rapidement considérés les Yézidis comme des chiens à soit abattre s'il s'agissait d'hommes en état de combattre, soit réduire en esclavage pour ce qui était des femmes. C'est en suivant le parcours de Zéré, jeune fille Yézidie dont le village va bientôt être envahi par Daesh, qu'on va avoir un aperçu de comment les choses se sont déroulées pour cette communauté et comment grâce à l'aide d'un smartphone, elle a pu se sortir de cette horreur. Cette BD a été tout d'abord publiée sous la forme d'un webtoon. A lire l'album qui fixe le présent aux alentours de 2017, il semble bien que ce webtoon ait plus de 4 ans au moment où l'album est publié, ce qui explique une fin au cours de laquelle le califat de Daesh n'était pas encore détruit. Cela laisse le lecteur sur des questions sans réponses et j'aurais apprécié un épilogue documentaire précisant les faits et la situation des Yézidis depuis 2017. Dommage que ça manque dans l'album. D'autant plus qu'il semble qu'il persiste encore actuellement des esclaves yézidies. Malgré cet absence de documentation complémentaire, j'ai apprécié de découvrir cette communauté que je ne connaissais que de nom et d'avoir un aperçu de son sort au moment de l'Etat Islamique. Quoique colorisé, le graphisme de Mini Ludvin est de type manga. Il fonctionne bien pour les personnages, leur donnant des visages expressifs, bien qu'il soit très difficile d'évaluer l'âge des protagonistes, les jeunes pouvant aussi bien avoir 9 que 16 ans. Les décors ne sont pas mauvais non plus mais ils ressortent étonnamment lisses et propres, ce qui reflète mal la poussière sableuse qu'on retrouve un peu partout dans ces régions du Moyen-Orient. A bien des moments, je me demandais si la ville où résidait l'oncle et sa famille était en Europe, en Irak ou ailleurs. C'est l'effet de lissage des webtoons que je retrouve là et que j'apprécié peu. L'histoire est simple, claire et édifiante. L'aspect révoltant des actes de Daesh est bien mis en scène et attise facilement l'indignation du lecteur, voire la haine. J'ai été un peu surpris par la brièveté du passage d'asservissement de l'héroïne : je m'attendais à découvrir plus en profondeur les horreurs qu'auraient pu subir les Yézidis dans leur ensemble et pas juste le court parcours qui nous est raconté ici. Mais c'est aussi pour mieux surprendre ensuite le lecteur avec un retournement de situation inattendu, en tout cas en ce qui me concerne. Encore une fois, c'est pas mal, la lecture est prenante et instructive, mais j'aurais aimé en apprendre davantage, que le déroulé de l'histoire soit davantage développé, et qu'une documentation vienne m'informer sur le détail des faits historiques et sur la situation actuelle des Yézidis.

12/01/2023 (modifier)