Convoi - Les Aventures de Karen Springwell

Note: 3.4/5
(3.4/5 pour 5 avis)

Il se pourrait bien que demain, la réalité virtuelle devienne réalité tout court (la preuve...). Une superproduction en quatre livres qui - à l'heure du net et des nouvelles images - traite ce qui est déjà un thème majeur de cette fin de siècle. Karen Springwell,héroïne stéréo-réaliste, se brûlera-t-elle les ailes aux feux du futur ?


Anticipation Cyberpunk : Espaces virtuels Fanas de Jeux video Journalistes Jumeaux, jumelles

2069. Après avoir connu l'âge d'or de la conquête spatiale, la terre a rompu les liens avec ses premières colonies. Le Président de la terre fait le forcing pour automatiser la conquête de l'espace, malgré des échecs cuisants et le désespoir des jeunes générations privées de rêve. Pour les citoyens désoeuvrés, ils reste la réalité virtuelle de CONVOI, un second monde où passe régulièrement un transport de fonds. Des centaines d'accros du jeu s'efforcent de l'attaquer. Parmi eux, deux jumeaux indisciplinés et débrouillards, Gil et Fred. Leur mère, Karen Springwell, est journaliste, et leur grand-père, sénateur, un fervent soutien du Président. Mais Karen croise la route d'un étrange "sauvage", Cho Jen, très vite entrainé malgré lui dans de graves accusations. Karen s'efforce de l'aider, avec l'appui du seul ami de Cho Jen, Mr Moolsan, propriétaire d'une compagnie autrefois très impliquée dans le développement des premières colonies. Karen soupçonne bien vite que les différents acteurs en présence ne sont pas les hommes qu'ils semblent être.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Mai 1990
Statut histoire Série terminée 4 tomes parus
Couverture de la série Convoi - Les Aventures de Karen Springwell
Les notes (5)
Cliquez pour lire les avis

26/05/2003 | Spooky
Modifier


Par Miranda
Note: 1/5

Voici une série qui m'a franchement déplu, tout d'abord je trouve que le dessin a très mal vieilli, et pourtant la plupart du temps j'aime bien le genre vieillot très coloré, seulement ici tout est excessivement figé et sans profondeur. Concernant le scénario je l'ai trouvé plutôt intéressant au début, avec ce monde virtuel dans lequel on peut évoluer, mais par la suite j'ai parfois été un peu perdue, je n'ai toujours pas bien saisi qu'elle était cette course et en quoi elle consistait. Il faut dire que je n'ai pas lu cette série avec grand intérêt, vu qu'il fallait déjà que je fasse un effort au niveau du regard. De plus les personnages ne sont pas du tout attachants et les jumeaux trop jeunes et trop exaspérants. J'ai lu l'intégrale il y a quelques mois et j'en garde le souvenir d'une lecture très désagréable, tant visuellement qu'au niveau de l'histoire.

14/04/2009 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Pas mal. Le dessin et la couleur rappellent fortement à la fois l'Incal et Alef Thau, il est vrai. Ensuite, concernant le scénario, c'est pas mal et suffisamment complexe pour être intéressant. L'idée du monde virtuel de Convoi, sorte de gigantesque mmorpg (massive multi player role playing game) dans une réalité virtuelle futuriste est très sympa, et l'intrigue qui s'y joue ainsi que dans le monde réel est de bon niveau. Les quelques reproches que je pourrais faire sont par exemple que de prendre comme héros (parmi d'autres) 2 jumeaux encore enfants mais déjà génies de l'informatique, ça fait un peu resucé de BDs pour enfants où il faut que le héros soit un enfant mais comme le scénario est complexe, on va dire que c'est un génie. Bref, le public visé est tout juste un peu trop jeune comparé au scénario, et c'est peut-être de là que vient le fait que cette série soit si méconnue.

21/11/2003 (MAJ le 05/02/2008) (modifier)
Par Spooky
Note: 4/5
L'avatar du posteur Spooky

Etrange que cette série, précurseur de la vague cybernétique, n'ait pas eu de succès en son temps (1991-1995). Pourtant, tous les atouts du succès sont là : un scénario solide écrit par le touche-à-tout multimedia Smolderen, servi par le trait fin (du style de Moebius ou de celui d'Arno -Alef-Thau-) de Philippe Gauckler, également illustrateur de romans SF à ses heures perdues... Beaucoup de rebondissements, une conceptualisation du Jeu Convoi ™ assez incroyable pour l'époque... Une pure curiosité sous-estimée...

26/05/2003 (MAJ le 25/10/2007) (modifier)
Par Ems
Note: 5/5

Pourquoi 5 étoiles ? Tout simplement car cette BD est pour moi intemporelle. J'ai passé un excellent moment de lecture avec ces 4 tomes. La surprise fut complète car je ne connaissais pas cette série jusque là. Le dessin a vieilli mais reste correct, le problème étant surtout localiser sur les couleurs légèrement flashies de l'époque. Le scénario tient parfaitement la route et fait preuve d'une belle anticipation pour l'époque !! Je me lâche et mets donc 5 étoiles, il s'agit d'un choix personnel que j'assume à 100% tant j'ai apprécié la lecture de cette série.

09/08/2006 (modifier)
Par Gevaudan
Note: 4/5

Chapeau bas aux auteurs de cette BD qui ont accouché ici d'une vision extraordinairement précise et clairvoyante de l'avenir proche. Le jeu Convoi à lui tout seul, gigantesque mmorpg(*), est une géniale perception de ce que deviendrait notre avenir proche avec internet. Le dessin de Gaukler est un peu froid, les traits des personnages sont un peu figés, mais il a une véritable originalité. Une curiosité intéressante. (*) mmorpg = Massively Multiplayer Online Role-Playing Game = Jeu de rôle en ligne massivement multijoueur.

22/12/2004 (modifier)