Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire

La Kahina - La Reine berbère

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

Au VII ème siècle, la grande guerrière surnommée La Kahina, reine rouge des Aurès, unifia toutes les tribus berbères pour lutter contre les armées omeyyades.


476 - 986 : Moyen-Âge, Francs, Mérovingiens, Carolingiens... Les coups de coeur des internautes Maghreb Nouveautés BD, comics et manga Rois et Reines d'Europe

À l'aube du VIIème siècle, les armées omeyyades déferlent sur le Maghreb. Dihya, la Kahina, signifiant « prophétesse » en berbère, se dressera contre elles. Elle rassembla les tribus contre l'envahisseur, et repoussera durant 10 ans les armées arabes. Elle reste à ce jour une icône pour les Berbères qui lui accordent des pouvoirs surnaturels de devineresse qui vont nourrir sa légende.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 15 Juin 2022
Statut histoire Série en cours (Prévue en 2 tomes) 1 tome paru
Dernière parution : Moins d'un an
Couverture de la série La Kahina - La Reine berbère © Delcourt 2022

16/06/2022 | PAco
Modifier


Par PAco
Note: 4/5 Coups de coeur du moment
L'avatar du posteur PAco

C'est avec Cléopâtre - La Reine fatale sans aucun doute le meilleur titre de cette collection que j'ai pu lire jusqu'ici ! Au début du VIIe siècle, l'islam est en plein expansion et les armées omeyyades déferlent sur tout le Maghreb pour soumettre les populations à son culte. Dihya, reine des Aurès va s'imposer comme femme forte dans un monde pourtant dominé par les hommes et va réussir l'exploit de réunir et d'unifier les tribus berbères pour lutter et résister à l'ennemi. La légende de la Kahina (la prophétesse) se construit petit à petit mais certainement ! Déjà, la couverture est magnifique et donne envie de se lancer dans cette lecture. Il faut dire que le dessin réaliste de Dragan Paunovic est impeccable et nous immerge parfaitement dans cette période historique que je ne connaissais pas du tout. Voilà encore la preuve que l'Histoire a longtemps été écrite par les vainqueurs ; et essayez donc de le mettre au féminin ce mot... Car cette Dihya a un charisme époustouflant ! Elle n'est pas sans rappeler par ailleurs une certaine Khaleesi (même son surnom "Kahina), dont on se demande d'ailleurs si Georges R. R. Martin, l'auteur de la série de romans Game of Thrones, ne s'en saurait pas inspiré. En tout cas il me tarde de lire le second et dernier tome de ce diptyque pour découvrir le destin final de cette femme hors norme.

16/06/2022 (modifier)