Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Campus

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Derrière la façade d’une prestigieuse fraternité étudiante, un culte satanique agit impunément.


Diables et démons Nouveautés BD, comics et manga

Wyatt vient de faire sa rentrée à l’université. Il y retrouve son ami d’enfance, Jake, avec qui il partage sa chambre. Si le studieux Wyatt souhaite se consacrer pleinement à ses études, Jake est déterminé à profiter de la vie étudiante : il rejoint Omega Zeta Nu, l’une des fraternités les plus prestigieuses du campus. Mais rapidement, devant le changement de personnalité de son ami et l’émergence de phénomènes étranges sur le campus, une inquiétude envahit Wyatt : Omega Zeta Nu semble abriter un puissant démon aux desseins funestes.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 19 Janvier 2022
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Campus

14/01/2022 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Campus est un comics de divertissement, une histoire de série B américaine avec un scénario facile comportant du suspens, du fantastique et pas mal de clichés. Mais ce n'est pas une lecture désagréable. C'est l'histoire de deux anciens amis d'enfance qui se retrouvent dans une fac américaine typique, avec notamment une de ces fameuses fraternités plutôt populaire qui séduit l'un des deux au détriment de l'autre. Sauf que cette fraternité cache un sinistre secret à base de satanisme. Ca pourrait être le scénario d'un épisode type Buffy contre les vampires ou d'un film pop corn pour ados. Le graphisme est techniquement maîtrisé mais très formaté et trop informatisé en termes de couleurs pour être vraiment séduisant. Il se contente d'être efficace. L'histoire est plutôt accrocheuse au départ mais elle comporte quelques stéréotypes du genre un peu agaçants. Heureusement, la relation amicale entre les deux héros puis plus tard l'arrivée de la copine de l'un d'entre eux lui donne la touche d'humanité qui lui manque. Quand le fantastique entre pour de bon dans l'intrigue, il le fait de manière assez brusque, avec notamment une discussion étonnante avec une tierce personne qui n'est pas seule dans sa tête et qui fait d'un coup plein de révélations au héros qui semble les accepter plutôt bien. J'ai trouvé que la conclusion du récit était trop rapide et trop facile. Avec toute la mise en place qui s'étale sur près des trois quarts de l'album, je m'attendais à ce que ce soit bien plus compliqué pour le héros de s'en sortir et de combattre la menace. Il ne lui suffit finalement que de peu de chose. Et même ce qui ressemble à un retournement de situation final est lui aussi facilement résolu. On est donc dans du divertissement pour ados un peu convenu et pas prise de tête, mais ce n'est pas une mauvaise BD. Note : 2,5/5

14/01/2022 (modifier)