Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Sans Charlot

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

"Sans Charlot" est un récit à la fois léger et dramatique sur les petits deuils que la vie impose. Ceux qui nous travaillent sur mode mineur, ceux qu’on n’oublie jamais vraiment, même si on en parle peu. Pas de pleurs, pas de cri, la vie glisse sur Jeremy comme un nuage de haute altitude qui voile le soleil sans s’arrêter un instant. Dessiné lors des 24 heures de la bande dessinée 2012, “Sans Charlot” doit son efficacité à un dessin fragile et sans manière rehaussé en couleur directe. Il est le seizième livre de la collection Vingt-Quatre centré sur des récits courts, spontanés ou expérimentaux, vendus pour quelques euros.


Dans l’avion qui le ramène en Europe, Jeremy ne peut cesser de penser à son chat. Il a disparu alors que tout le monde s’affairait aux préparatifs du voyage. Dans la torpeur du voyage intercontinental, il survole en rêve la maison qu’il vient de quitter, et suit Henri, le vieux voisin qui a promis de le retrouver et de s’occuper de lui.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Mars 2013
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Sans Charlot

23/12/2021 | Mac Arthur
Modifier


L'avatar du posteur Mac Arthur

Beaucoup trop court pour que je vous en conseille l’achat, ce petit album réalisé en 24 heures a tout de même réussi à me toucher grâce à sa thématique. Le sujet, en effet, me parle et j’ai de ce fait ressenti une réelle empathie pour Jeremy, le jeune personnage au centre de ce récit. Au niveau du dessin, nous sommes face à un style faussement naïf et, pour un album réalisé en 24 heures, le résultat est plutôt convaincant. Le style de trait comme la colorisation apportent un côté enfantin au visuel qui cadre parfaitement avec le sujet. Album très certainement anecdotique, qui ne parlera pas à tout le monde, mais qui ne m’a pas déplu même si je le trouve trop léger (mais avec ce concept de réaliser une bande dessinée complète en 24 heures, difficile de faire mieux).

23/12/2021 (modifier)