Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Les Grands Cerfs

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Une immersion au cœur des forêts vosgiennes, sous forme de thriller écologique.


Adaptations de romans en BD Environnement et écologie Grand Est La Montagne

C’est dans les montagnes des Vosges, dans une ancienne métairie au cœur de la forêt, que Pamina a choisi de vivre isolée du monde avec son compagnon Nils. Elle se sait entourée par une harde de cerfs dont elle ne perçoit que les traces. Jusqu’au jour où Léo, photographe animalier, construit une cabane d’affût dans les parages. Léo initie Pamina à l’affût pour observer le mystérieux clan. Au fil des saisons, par tous les temps et souvent de nuit, Pamina guette l’apparition des cerfs. Elle apprend à les distinguer et découvre aussi toute une vie sauvage. Elle va découvrir d’autres clans bien plus cruels, les hommes qui gèrent la forêt et les chasseurs, et se retrouver plongée dans un combat perdu d’avance, la préservation de la nature et des espèces sauvages. Les Grands Cerfs est l’adaptation en bande dessinée du roman de Claudie Hunzinger publié chez Grasset en 2019 et lauréat du Prix Décembre la même année.

Scénariste
Auteur oeuvre originale
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 23 Septembre 2021
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Les Grands Cerfs

16/10/2021 | grogro
Modifier


Par grogro
Note: 3/5
L'avatar du posteur grogro

Pour l'anecdote, juste pour dire un peu comment qu'c'est la vie des fois : ce samedi, nous avions prévu, ma compagne et moi, d'aller passer une partie de la nuit en forêt histoire d'entendre le cerf brâmer. Je décide le matin même d'aller faire un petit tour à la librairie de BD que j'avais désertée depuis quelques semaines faute de temps. En flânant le long des présentoirs, mon regard est attiré par cette grande couverture bleue, sublime, mais surtout par son titre. Avec la perspective qui était la mienne à l'issue de cette journée, je ne pouvais que partir avec sous le bras. Bien m'en a pris puisque c'est un régal pour les yeux. C'est franchement chouette à lire. On passe une saison avec ces animaux, à leur rythme. On apprend des choses, on renoue avec nos sens. A l'occasion, on entrevoit l'implication de l'ONF dans le processus de destruction engagé, et comment elle ferme épisodiquement les yeux sur des pratiques extrêmement choquantes, comme des ventes en ligne de venaison semi-clandestines ! Cependant, on n'a pas affaire à une BD doc comme peuvent l'être celles d'un Davodeau par exemple. Le fait que les pratiques dénoncées ici le soient de manière finalement assez légère, presque allusive, et sans véritable enquête de la part de l'héroïne, m'a vaguement chagriné de suite après ma lecture. Mais en y repensant, c'est très bien ainsi, car cela aurait sans doute cassé le côté rêveur et merveilleux inoculé par le dessin. Les grands cerfs a pris le parti semble-t-il d'être un livre ressenti davantage qu'un documentaire animalier ou sociétal exhaustif. La relation qui se tisse ici relie le lecteur avec l'animal, l'obligeant à suivre son rythme propre, d'où parfois peut-être quelques longueurs qui nous plongent tantôt dans l'ivresse, tantôt dans l'ennui : celui de ces longues… (lire plus)

16/10/2021 (modifier)